Comment créer vos propres dictions jardinage ?


Des dictons, il en existe plein.


Et des dictons jardinage aussi.


Par exemple, les saints de glace du mois de mai, ce sont de vieux dictions que nous avons gardé pour se souvenir que les risques de gelées sont terminés et qu’il est temps de planter les plantes les plus gélives.


Généralement, les dictons jardinage sont liés à des saints. Ce qui veut dire qu’en théorie, chaque jour compte son dicton.



Mais d’où viennent ces dictons jardinage ?


Et bien nous les tenons de nos anciens.


La plupart du temps, ils sont le fruit de nombreuses années d’observation (et transmit de génération en génération).
Ce qui veut bien dire qu’avant, on donnait beaucoup de temps à l’observation (chose qu’on a perdue aujourd’hui)



Personnellement, je ne viens pas d’une famille paysanne et je connais très peu de ces dictons.


Mais, j’ai appris le métier de paysagiste avec des paysans (quand je dis « paysan » ce n’est pas une insulte).


Un paysan c’est quoi ? C’est celui qui façonne le paysage. Il observe et apprend de son environnement.


Et c’est pour ça qu’ils nous ont laissé plein de dictons.



Je me souviens qu’ils en avaient toujours un à sortir (je les ai tous oubliés).
En même temps, ils n’étaient plus valables. Et ça, ça les inquiétait beaucoup (#réchauffementclimatique)


Il me reste tout de même quelques bribes en tête,


et ça ressemblaient souvent à ça :


« Quand tel arbre fruitier donne beaucoup de fleurs une année, tel autre arbre fruitier ne donnera pas beaucoup de fleurs la même année »


ou


« Quand il gèle à tel moment de l’année, l’été sera plus ou moins pluvieux »


Etc…


(Et ils racontaient aussi beaucoup de conneries comme « quand les dindes se perchent, c’est qu’ils va pleuvoir ! » ou « Où niche la pie? La pie niche haut. Où niche l’oie? L’oie niche bas. Où niche l’hibou? L’hibou niche ni haut ni bas : l’hibou niche au chaud ou niche pas »)


Haha, c’était n’importe quoi j’vous jure !



Bon, quel est l’intérêt de ce mail vous allez me dire ?


Qu’est-ce que vous devez en retenir ?


Et bien c’est une bonne question.


Avant tout, sachez que chaque dicton a sa région d’origine (et la plupart du temps ils sont sont valables dans une région alors que ça peut être complètement l’inverse dans une autre).


C’était comme ça avant.


Chaque région avait ses propres dictons, ses propres variétés de légumes, ses propres graines, etc…


Tout ça ne dépendait que de 3 choses : le terroir, le climat et le paysage.



Et c’est ce que nous devons retrouver aujourd’hui.


C’est ce que vous devez remettre au goût du jour ! (même si vous jardinez en ville).


Du coup, jardinez, observez, créez vos propres dictons et partagez-les !




PS : vous avez des racines paysannes ? Vous connaissez des vieux dictons ? Si oui, je suis curieux de les connaître 😊 (et n’oubliez pas de me donner la région d’origine).


PPS : si ça vous intéresse je pourrais récapituler tous ces dictions dans un futur mail 😁



Fabrice.

PS : pour recevoir le cours de permaculture par e-mail, abonnez-vous ici 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.