Comment préparer vos semis aux plantations qui approchent à grands pas ?


Le 15 avril est passé.


Si vous êtes dans une région où les risques de gelées sont totalement écartés, vous pouvez commencer à planter !


Tomates, poivrons, aubergines, courges, courgettes, etc, etc…


Tout y passe !


Par contre si vous êtes comme moi dans une région où il risque encore d’y avoir du gel, il va falloir attendre la mi-mai pour les saints de glace et la fin mai si vous êtes en région montagneuse.



Bon.


Vous l’avez peut-être remarqué, ces jours-ci vos semis ont certainement un petit coup de mou.


Ils ont perdu un peu de vitalité (surtout qu’avec ce soleil et ces températures, ils aimeraient bien être enfin plantés à l’extérieur !).


Mais ne faites pas cette erreur si vous êtes en région à risque de gel (à moins que vous ayez la possibilité de rentrer vos pots de fleurs les nuits les plus risquées..)


Ces 3-4 semaines qui nous séparent des dernières gelées sont très importantes.


Vous allez devoir donner un peu plus d’attention à vos petites pousses.



Comment ?


Dans un premier temps, en vous adaptant à la météo…


Et oui, vous avez peut-être pris quelques habitudes et il va falloir changer 2-3 trucs..


Depuis plusieurs semaines, vos semis ont droit à leur bain de soleil quotidien derrière votre fenêtre 🌞
Et peut-être même qu’ils avaient le droit à une petite bronzette supplémentaire l’après-midi sur la terrasse


Mais vous l’avez remarqué hein ?


Le soleil.


Il ne reste plus très longtemps le matin.


Non ?


Pas chez vous ?
Bizarre, on a tous le même soleil… quoique


La raison est simple.


Le soleil monte chaque jour de plus en plus vite jusqu’à son zénith…


Du coup, nos intérieurs sont de moins en moins ensoleillés ;(


Bref.


C’est un fait et on ne va pas y passer la journée.



Mon conseil ici c’est que vous devriez revoir votre stratégie de “bain de soleil”.


Vos semis en ont besoin et si vous ne les aidez pas à suivre la tendance du soleil, ils vont faire la gueule.


Et ce n’est pas tout, il va falloir aussi les habituer au froid.
Et oui ils aiment tout autant la fraîcheur de la nuit que le soleil de la journée



J’appelle ça la stratégie inversée de la grenouille 😄


Vous connaissez cette histoire ?


Celle qui dit que si l’on met une grenouille dans l’eau bouillante elle va sauter de la casserole alors que si on la met dans l’eau froide et qu’on met la casserole à feu doux, on peut la faire cuire sans qu’elle ne s’en rende compte. (#désolélesvegans).


Et bien c’est pareil pour vos semis en godets.


Personnellement , depuis 2-3 semaines je dors la fenêtre entre-ouverte (sauf si la température extérieure passe en dessous de 6-7 C° environ).


Et, depuis quelques jours, le matin, dès que le soleil fait son apparition, j’ouvre la fenêtre en grand et je sors les semis en godets sur le rebord de la fenêtre.


Ca c’est pour les “acclimater”.


C’est un moyen de renforcer leur “métabolisme”.


Ca les rend endurant au froid et ça évite qu’ils “filent”.


Les adapter un peu au froid c’est in-dis-pensable si vous voulez qu’ils soient trapus et productifs.


Bref.



Autre chose.


Ils sont un peu à l’étroit dans leurs petits pots.


Et ils ont faim !


C’est le moment de leur préparer un petit remontant.


Purin d’ortie, lombrithé ou engrais banane/marc de café si vous n’avez rien d’autre sous la main…


A vous de voir ce qui vous convient le mieux 😉



Voilà tout.


Tout s’accélère dans la nature en ce moment et c’est plaisant à observer 😊




Juste un petit rappel si vous souhaitez vous lancer dans la culture en lasagne en pot de fleurs.


Déjà, ce n’est pas trop tard pour lancer un pot de fleurs (d’ailleurs il n’est jamais trop tard, en un weekend ça peut être réglé si vous avez tout ce qu’il faut sous la main).


Bref, récemment, j’ai lancé un groupe Discord.
On y est une petite dizaine dans l’espace abonné et il y a une super ambiance !


Du coup, j’en ai profité pour créer un salon de discussion spécialement dédié à ceux qui ont la formation “un sol vivant dans un pot de fleurs” (attention, avec la formation vous n’avez pas accès à l’espace abonné).


Du coup, dans ce salon de discussion, vous pouvez partager votre expérience et demander conseil à la communauté (et j’en fais partie bien évidemment).


Déjà que dans le PDF je vous guide pas à pas, voilà maintenant que vous disposez d’un espace de discussion privé pour échanger avec les autres élèves et poser toutes vos questions !


Et ça, c’est dorénavant inclus dans la formation “un sol vivant dans un pot de fleurs”.



Très bon weekend 😉


Fabrice.

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.