Gagner de l’argent pour apprendre à jardiner = escroc ? (non)

par | 25-09-2022


Je dois vous avouer un truc.


Ca fait des années que je souffre du syndrome de l’imposteur.


Non pas parce que je suis un imposteur, mais parce que j’ai un manque d’estime personnelle.


Ce syndrome, c’est remettre au hasard ou à la chance le fait d’avoir réussi à accomplir des choses.


Et, mine de rien, j’en ai accompli des choses avec le potager minimaliste.


J’ai été le premier à parler et à appliquer la culture en lasagne en pot de fleurs.


J’ai créé de A à Z mon propre système de jardinage en permaculture en pots de fleurs, de la graine à l’assiette.


Un potager régénératif et productif.


J’ai créé un jardin partagé dans mon village.


J’ai passé le diplôme officiel de permaculture auprès de celui qui m’a le plus inspiré : Damien Dekarz.


J’ai visité, aidé bénévolement et été à la rencontre de dizaines et de dizaines de jardins partagés, communautaires, collectifs ou appelez ça comme vous le voulez.


J’ai visité des écoquartiers incroyables comme celui Vauban, à Fribourg en Allemagne.


J’ai suivi des tas et des tas de conférences, ateliers, formations, stages, MOOC et balades autour de la nature de manière générale.


J’ai rencontré et souvent même échangé à plusieurs reprises avec la plupart de mes mentors (Damien Dekarz, Cyril Dion, Rob hopkins, Gérard Ducerf, Francis Hallé, Nelly Pons, Steve Read, Andy Williams et j’en oublie…).


J’ai aidé des centaines de personnes à se lancer dans tout un tas de projets en lien avec la nature en ville.


Que ce soit sur leur balcon, au pied de leur immeuble, ou au sein de leur lotissement ou de leur lieu de travail.



Mais tout ça ne m’a jamais permis de passer au-delà de ce foutu syndrome de l’imposteur.


De ce manque d’estime personnelle qui est certainement lié à ma carrière de jardinier municipal.


(vous savez, quand vous êtes fonctionnaire, il n’y a pas beaucoup de monde qui vous porte haut dans son cœur)


Bref.


Ce n’est pas un mail pour me morfondre que je vous écris aujourd’hui.


Mais un mail pour vous montrer que vous avez affaire à un gars sérieux.


A un gars qui n’est pas là par opportunisme.



J’ai commencé le projet du potager minimaliste fin 2017, suite à un problème de santé.


Non pas pour devenir millionnaire sur internet, ni pour m’émanciper du système.


Mais juste parce que la vie m’a dit que je n’étais pas sur le bon chemin et qu’il fallait que je me recentre sur moi-même.


Que je trouve ma propre voie.



Cette terrasse, ce blog et toutes ces choses que j’ai faites et que je fais aujourd’hui et que je ferais encore demain, je les fais, certes, par passion, mais aussi pour gagner ma vie.


Je n’ai peut-être pas un réseau immense.


Je n’ai peut-être pas la prétention d’habiter et ville, ni d’avoir monté un super projet de jardin partagé dans une grande métropole.


Mais je sais que j’aime la nature et que je vais tout faire pour vous aider à lui donner de la place en ville.


Ca ne s’explique pas, c’est dans les trips.


C’est ce qui me touche le plus dans ce monde.


Je sais que je suis LA bonne personne pour vous aider à faire ça (et j’en ai la preuve grâce à toutes les personnes que j’ai déjà accompagnées à travers ce blog).


Ma force à moi, c’est de connaître la place et le rôle de la nature en ville.


C’est de savoir comment jardiner de manière générale et aussi en milieu hostile.


En milieu bétonné.


J’ai travaillé une quinzaine d’années en tant que jardinier municipal dans une ville de + de 30 000 habitants.


Je sais comment fonctionne la nature en ville..


..mais je sais aussi qui s’occupe de quoi.


Qui contacter pour collaborer.


Reprendre le contrôle sur le territoire urbain.


Planter des arbres.


Créer des jardins scolaires, partagés ou des composteurs de pieds d’immeuble.



Je ne suis pas là pour vous vendre du rêve.


Mais pour vous partager mon expérience et mes années de réflexions sur la place et le rôle de la nature en ville.


J’ai la niaque et quoiqu’il arrive, je finirais par gagner ma vie de cette activité.





Comme vous l’avez remarqué dans les derniers mails, j’ai lancé une nouvelle offre de consultation en ligne.


Le principe est simple.


1 : Vous avez un problème en lien avec votre potager en permaculture sur votre fenêtre, votre balcon ou votre jardin partagé.


Un problème qui vous empêche de récolter plus de légumes.


Qui vous empêche de faire vos propres semis.


Qui vous empêche de faire votre première lasagne en pot de fleurs.


Qui vous empêche de faire un plan de votre potager.


Qui vous empêche de faire un design en permaculture urbaine.


Qui vous empêche d’apprendre les plantes.


Qui vous empêche de savoir quelles plantes mettre dans vos pots de fleurs en fonction de votre contexte.


Qui vous empêche de savoir comment soigner vos plantes.


Qui vous empêche de lancer votre projet de composteur ou de jardin urbain.


Etc…



2 : Vous voulez consulter l’avis d’un professionnel.


L’avis d’un gars qui est passé par là et en qui vous avez confiance.


(et si vous m’avez lu jusqu’ici, c’est certainement que vous avez un de ces problèmes et que je suis le gars qu’il vous faut).



Alors il ne vous reste plus qu’à cliquer ici.


A réserver votre créneau de 60 minutes.


A me décrire, si vous le souhaitez, votre problème et à m’envoyer ça en quelques lignes par SMS au 07 56 92 76 60.


Et je vous rappelle le jour J à l’heure convenue.



Et oui, vous avez le numéro de ma ligne directe maintenant.


D’ailleurs, si vous n’avez pas déjà profité de vos 10 premières minutes de conseils offerts, n’hésitez pas à m’appeler.


Je réponds à tous vos appels, tous les jours et à n’importe quel moment (sauf la nuit et si je loupe votre appel, je vous recontacte dans les 24 heures).



Pour le moment, la consultation est à un prix dérisoire.


Ce samedi 1er octobre, le tarif revient à la normale.


Alors, n’attendez plus.


C’est le moment de réserver votre créneau.



PS : vous pouvez réserver un créneau pour une date ultérieure au 1er octobre.


Tant que vous avez fait votre réservation ici, avant cette date, vous profitez de l’ancien tarif.



PPS : mon numéro pour en discuter, gratuitement, pendant 10 minutes : 07 56 92 76 60.


A tout de suite 🙂




Fabrice.




👉 Ceci est un extrait du cours hebdomadaire de permaculture urbaine par e-mail.
Pour vous inscrire, c’est gratuit et c’est par ici


👉 Pour faire appel à mes services, c’est ici 📞

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fabrice-pomi-potager-minimaliste-permaculture

Je suis Fabrice, conseiller en permaculture urbaine. Je soigne la terre, le corps et l'esprit.

🌱 J'ai + de 15 ans de pratique dans le jardinage, le potager, la culture en lasagne en pots de fleurs, le compostage, le lombricompostage et le bokashi 

👨‍🎓 J'ai été formé au design en permaculture en 2019 par le célèbre permaculteur Damien Dekarz

🌀 Je suis passionné par l'humain, la faune et la flore (ainsi que par leurs interactions)

🙏 Depuis 2018, j'accompagne l'humain à se reconnecter à soi, à la nature et aux autres au travers du jardinage

 

Faites appel à mes services

Recevez gratuitement chaque semaine un cours sur la permaculture urbaine

Pin It on Pinterest

Share This