Glossaire

Bienvenue sur le Glossaire

Ici vous trouverez toute les définitions des
mots bizarres que j’emploi parfois.

Les mots suivis d’une astérisque (*) ont aussi leur définition dans ce glossaire 😉

A

Amender : on dit aussi fertiliser son sol ou ses plantes. Pour faire simple, « amender » c’est donner à manger, nourrir.

Azote : c’est un des principales éléments nutritifs dont la plante à besoin pour se développer.


B


C

Chlorophylle : c’est le pigment qui donne la couleur verte des feuilles d’un végétal. La chlorophylle participe à la photosynthèse*.

Choc thermique : On dit qu’une plante subit un choc thermique lorsque, par exemple, elle passe d’une température de 0°C à 20°C en à peine quelques minutes…

Compostage de surface :  C’est le fait de faire entrer en décomposition des matières organiques (épluchures de fruits et légumes, foin, etc…) à la surface de la terre. Pour en savoir un peu plus sur le compostage de surface, rendez-vous ici !


D


E

Érosion : lorsqu’un sol n’est plus humidifié et subi le rayonnement direct du soleil, il se compact et forme une croûte qui empêche l’eau de pénétrer.
C’est ce qu’on appelle l’érosion du sol.


F

Flétrir : on dit d’une plante qu’elle est flétrit quand on a loupé un arrosage et qu’elle commence à perdre de sa fraîcheur.
Dans ce cas-là, il faut vite arroser !


G

Graine F1 : Ce sont des graines qui donneront des plantes non reproductibles. En générale, les plantes non reproductibles donnent des graines stériles (voir la définition de graine reproductible).
Pour en savoir plus RDV sur l’article « Les graines reproductibles pour un potager de balcon en permaculture« 

Graine reproductible : Ce sont des graines qui produiront des plantes sur lesquelles vous pourrez « récolter » les graines en vue de les replanter. D’années en années, ces plantes s’adaptent aux conditions de cultures en transmettant une multitude d’informations à leurs descendances via les graines.
Pour en savoir plus RDV sur l’article « Les graines reproductibles pour un potager de balcon en permaculture« 


H

Herbe indésirable : désolé, ce mot n’existe pas !


I

Ilot de chaleur : c’est un endroit où la chaleur est bloquée. C’est souvent le cas en ville par exemple. A cause d’une mauvaise circulation de l’air, du manque d’ombre ou de végétalisation, la température d’une rue peut être nettement supérieure à sa rue voisine.


J


K


L

Lombricompostage : Compostage hors-sol. Idéal pour les petits espaces ! Peut même se pratiquer dans une cuisine !
Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article : « Lombricompostage – Du compost sur nos balcons et terrasses !« 


M

Matière organique : c’est la matière fabriquée par les êtres vivants. Pour les végétaux c’est le bois, les feuilles, les fruits, les graines, etc… pour les animaux, les déjections, coquilles, etc…
Pour aller plus loin, le pétrole et le charbon que l’on extrait à foison sont aussi des matières organiques ! Malheureusement, elles partent beaucoup trop en fumée…

Matière organique azotée (ou matière azotée) : ce sont les « matières fraiches » comme les fruits, les légumes, les herbes ou feuilles vertes, etc.

Matière organique carbonée (ou matière carbonée) : ce sont les « matières sèches » comme les feuilles mortes, le bois mort, la paille, etc.

Mauvaise herbe : attention, il est très mal vu d’utiliser ce terme. Dites plutôt herbe indésirable*.

Micro-organismes / Microbes : désigne en général les êtres vivants du sol comme les vers de terre ou les bactéries. Plus un sol est riche en micros-organismes plus il est en bonne santé et capable de « composter » de la matière organique.

Miellat : c’est une sorte de miel que sécrète les pucerons, les fourmis en raffolent !

Mulch / mulcher  : c’est le mot anglais pour designer le mot paillage. En gros c’est ce qui protège la surface de la terre.


N


O

Oligo-élément / Minéraux : Ce sont des micros particules issue de la  décomposition de la roche mère et de la matière organique*. C’est principalement ce dont la plante se nourrit. C’est ce qui donne du goût à vos fruits et légumes.


P

Parasite : c’est un insecte, une bactérie ou un champignon qui vie grâce à un autre être vivant. Le parasite se nourrit des ressources de l’autre.

Photosynthèse : grâce aux rayons lumineux du soleil, un plante peut transformer la matière organique qu’elle à absorbé via la chlorophylle*. Cette « transformation » lui permet de se développer, « de pousser » comme on dit plus communément.

Plante annuelle : pour faire simple, c’est une plante qui gèle l’hiver et qui ne repoussera pas au printemps.


Q


R

Rapport Carbone/Azote : Un bon rapport carbone/azote c’est un équilibre entre matières sèches et matières fraîches (matières organiques carbonées* et matières organiques azotées* si vous préférez).


S

Stress hydrique : quand une plante manque d’eau et commence à flétrir, on dit qu’elle a subit un stress hydrique.

Substrat : c’est le support dans lequel les racines de la plante (ou du champignon) évoluent (terre, terreau, culture en lasagne, etc.) .

Sylvothérapie : Selon wikipédia, « la sylvothérapie est un mode de soin qui consiste à installer certains convalescents ou malades dans certaines forêts pour leur offrir un air plus sain ».


T

Trame verte : ce sont les routes et autoroutes des animaux. Une ville sans trames vertes est une ville où les insectes et les animaux ne peuvent pas circuler librement.

Transplantation : c’est le fait de prendre (ou arracher) une plante déjà enracinée à un endroit pour la « replanter » à un autre endroit.


U


V


W


X


Y


Z