La société de consommation peut-elle s’emparer de la permaculture ?


La réponse est oui.


Pourquoi ?


Parce que la société de consommation réussie toujours à s’emparer d’un mouvement.


Dès qu’il y a des rêves, des besoins ou des désirs, il y a de quoi faire consommer les gens.



Imaginez que votre rêve à vous, c’est de créer une micro-ferme urbaine en permaculture.


Maintenant, imaginez que vous gagnez le jackpot à la loterie.


Un genre de jackpot avec lequel tout est possible.




Avec tout cet argent, vous pourriez très bien acheter un terrain.


Faire construire une micro-ferme et un jardin forêt entièrement pensée par l’un des meilleurs designers en permaculture.


Vous pourriez aussi vous faire livrer le meilleur foin cultivé dans l’un des plus beaux coins de la terre.


Construire des toilettes sèches avec le bois le plus cher de toute la planète !


En fait.


Tout est possible si vous avez de l’argent.




La seule chose que la société de consommation ne peut pas vous prendre, c’est votre vision.


Vos valeurs.


(quoique, la télévision fait un sacré travail là-dessus)


Personnellement, je ne fais pas partie de la population qui veut tout et tout de suite.


Comme tout le monde, j’ai des rêves et des désirs.


Mais je préfère réfléchir avant d’agir.


Me demander si c’est vraiment nécessaire, là tout de suite ?


Me demander si ce n’est pas une pulsion, un désir éphémère.


(C’est la raison pour laquelle je n’achète jamais sur un coup de tête.
Et c’est ce que je vous invite à faire la prochaine fois que vous avez envie de vous acheter quelque chose, attendez une semaine et voyez si vous avez toujours besoin de l’acheter…)


Je ne suis pas du genre à tout claquer du jour au lendemain pour refaire ma vie ailleurs ou m’acheter une nouvelle voiture.


J’ai besoin de réfléchir avant d’agir.


J’ai besoin de peser le pour et le contre.


De laisser composter tout ça dans mon esprit…


Et c’est comme ça que je m’épanouis dans ma pratique de la permaculture.



Et vous ?


Quelles sont vos valeurs ?


Etes-vous du genre à tout changer sur un coup de tête ?


Ou plutôt du genre à laisser faire le temps avant de prendre une décision ?




Fabrice.

PS : pour recevoir le cours de permaculture par e-mail, abonnez-vous ici 😉



PS : j’espère que tout se passe bien pour vous en cette période difficile. Oui. Les temps sont durs et les tensions dures. Mais n’oubliez pas qu’après la pluie vient le beau temps !


PPS : si vous voulez un peu plus de « potager minimaliste », rendez-vous sur mon canal Telegram. J’y poste régulièrement des astuces, des sondages, des photos, des coups de cœur, etc…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.