Le kit de démarrage pour les acteurs de la transition écologique spécialisés en permaculture urbaine

par | 29-05-2022


Est-ce que vous l’avez remarqué ?


C’était il y a deux semaines, le week-end du 14 et du 15 mai.


Ce dont je parle ?


L’effervescence d’évènements autour du jardinage en ville (et des événements associatifs en général).


On peut dire que mon flair était bon.


Le printemps 2022 signe le retour du lien social !


« 48 heures de l’agriculture urbaine »


« Nature en fête »


Les balades botaniques


Les portes ouvertes aux jardins.


Etc, etc… (et ce n’est pas fini, en juin aussi ça bouge…).



Tout porte à croire que c’est bel et bien reparti.


Les gens n’ont plus peur.


Ils ont besoin de se connecter.


Et ce n’est que le début…


S’il n’y a pas une nouvelle pandémie grave ou d’autres crises du lien social, les années qui arrivent vont faire la part belle à la transition écologique au travers de l’humain.



Peut-être que vous avez loupé la plupart de ces événements (trop occupé sur votre potager ou à faire de la cueillette sauvage).


Sachez qu’il n’est jamais trop tard.


Comme le dit un vieux proverbe chinois :  » Le meilleur moment pour planter un arbre, c’était il y a vingt ans, le deuxième meilleur moment, c’est maintenant ».


Si vous avez envie de créer ou de rejoindre un projet en lien avec la transition en ville, n’attendez plus !


Il n’ai jamais trop tard pour semer de bonnes graines.



De plus, au jardin, les plantations sont finies.


Il ne vous reste plus qu’à gérer l’arrosage et à observer la nature reprendre ses droits sur votre terrasse…


Certes, vous pouvez encore faire quelques semis retardataires tels que les cucurbitacées, les haricots, les pois et voire même quelques tomates précoces.


Mais le plus gros est fait.


Vous avez tout le temps devant vous pour vous lancer dans de nouvelles aventures…



C’est la raison pour laquelle je vous invite à découvrir les deux premières étapes à suivre pour devenir un militant du végétal en ville :



1/ Vous n’y connaissez rien en jardinage ? C’est simple > commencez à jardiner


La meilleure façon d’apprendre à faire du vélo, ce n’est pas de lire un livre sur la théorie de la pratique du vélo.


La meilleure façon de le faire, c’est de monter dessus et de se casser la gueule 2, 3 fois.


A l’air du numérique où toute l’information est disponible à bout de doigt, on a trop tendance à favoriser la théorie à la pratique.


Le problème, ce n’est pas que vous n’en savez pas assez, mais c’est que vous ne vous concentrez pas assez sur l’essentiel.


Trouver les meilleures techniques de jardinage, c’est bien, mais au bout d’un moment, vous allez devoir vous lancer sérieusement.


Vous allez devoir échouer, puis recommencer, jusqu’à devenir bon.


Vous aurez beau avoir les recettes de gâteaux des meilleurs pâtissiers du monde, si vous ne savez pas pourquoi vous devez ajouter tel ou tel ingrédient, votre gâteau ne sera jamais aussi bon que celui du chef.



2/ Vous n’avez pas de réseau ? Faites des boutures


Avoir plein de contacts sur Instagram, LinkedIn ou Facebook, c’est bien, créer un cercle social dans la vie réelle, c’est mieux.


Il est temps pour vous de partir à la conquête du monde.


Pour ça, vous pouvez dès à présent commencer à faire quelques boutures de plantes.


Ca peut paraître bête, mais en diffusant quelques plantes autour de vous, les gens se souviendront de vous.


En plus, il n’y a rien de plus simple à faire qu’une bouture ^^


Et, au pire des cas, s’il vous en reste sous le bras, vous pourrez toujours en planter à la sauvage dans le coin de votre rue en vous rendant à la mairie pour vous renseigner sur les aides et les plans de végétalisation de la ville.


Il me semble que c’est Cyril Dion qui a dit cette chose : « pour réussir un projet lié à la transition écologique, il faut réunir les associations, les citoyens et les politiques ».


Alors n’hésitez pas à rejoindre et à participer aux événements liés à la nature.


Comme je vous le disais, il y en a de partout en ce moment !



Mon message est simple.


Ne restez pas seul.


C’est maintenant que ça se passe.


Que tout redémarre.


Elargissez votre cercle social.


Faites-vous aider.


Il y a de plus en plus de personnes dans le milieu de la transition urbaine.


Et elles seraient ravies de vous expliquer comment elles en sont arrivées là.


Quelles erreurs elles ont faites et comment faire pour les éviter.



D’ailleurs, moi-même, je suis ravi de pouvoir vous partager tout ça au travers de ce que je fais.



Vous avez besoin d’être accompagné par un spécialiste de la nature en ville.


Une personne qui connaît toutes les combines pour jardiner efficacement en ville et à la façon permaculture.


Une personne qui sait où se trouvent les réponses à vos questions.



Quelqu’un qui vous aide aussi à trouver les bonnes questions.


Qui vous guide et vous aide à savoir exactement où chercher des solutions pour réaliser vos projets.



Je suis peut-être cette personne.


Pour le savoir, il ne vous reste plus qu’à réserver votre appel.


Je ne suis pas un vendeur de tapis.


Si je vous propose ça, c’est parce que j’aime vous aider à aller au bout de vos objectifs.


J’aime vous accompagner à végétaliser votre ville…



Pour rappel, cette offre, c’est un accompagnement en coaching sur 3 mois.


Elle s’appelle la symbiose minimaliste.


La symbiose minimaliste parce que rien n’est imposé.


Tout se fait naturellement.


C’est un accompagnement personnalisé.


Un accompagnement où vous entrez en symbiose avec moi.


Chaque 2 semaines, vous avez un grand entretien téléphonique où je réponds à vos questions et à vos attentes.


Où je vous aide à mettre en place des outils et des plans d’actions concrets.


Où l’on étudie votre cas dans les moindre détails.



Au-delà de cette symbiose, c’est une transformation personnelle qui vous attend.


Si me lisez jusqu’ici, c’est parce que tout ça vous parle.


Parce que vous aussi vous vous sentez porté par le vent de la transition écologique.


Que vous avez besoin d’être accompagné.


Alors, réservez votre premier appel gratuit ici et nous verrons comment il est naturellement possible d’entrer en symbiose…



PS : je ferme les portes de cet accompagnement ce mardi 31 mai à minuit.


Ensuite, il ne sera plus possible de s’inscrire avant au moins 3 moins.


C’est ici et maintenant !


A tout de suite.




Fabrice.




PS : Ceci est un extrait du cours hebdomadaire de permaculture urbaine par e-mail. Pour vous inscrire, c’est gratuit et c’est par ici 😉

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fabrice-pomi-potager-minimaliste-permaculture

Je suis Fabrice, conseiller en jardinage urbain

 

👉 + de 15 années d'expérience dans le jardinage en milieu urbain, le compostage, le lombricompostage, le compostage "bokashi" et la culture en lasagnes en pots de fleurs

👉 Formé en permaculture par Damien Dekarz

👉 Passionné de l'humain, de la flore et de la faune sauvage (ainsi que de leurs interactions)

👉 Créateur et responsable d'un jardin partagé

👉 Créateur et responsable de la légendaire terrasse du potager minimaliste

👉 Responsable de la création de plusieurs dizaines de jardins (balcons, terrasses, jardins partagés, etc...)

Recevez gratuitement chaque semaine un cours sur la permaculture urbaine

Pin It on Pinterest

Share This