Les 12 principes de la permaculture appliqués au confinement


Je me suis dit que comparer les 12 principes de la permaculture à d’autres sujets serait un bon moyen pour vous de mieux les comprendre (est-ce que ça veut dire qu’il y aura d’autres comparaisons comme celle-ci …? Certainement 😉).


Non seulement ça peut vous permettre de mieux comprendre votre jardin, mais peut-être que vous pourrez y trouver des pistes pour d’autres problèmes car je vous rappelle que la permaculture n’est pas uniquement une méthode de jardinage.


C’est un peu une philosophie (et surtout de la systèmie).


La permaculture c’est créer des systèmes en utilisant les lois du vivant.


Bref.



Avant de commencer, juste un petit rappel.


Les 12 principes que je vais utiliser ici sont les principes de David Holmgren (cofondateur de la permacutlure).


Bill Mollison (l’autre cofondateur), à lui aussi sa liste de principes (au nombre de 9) qui sont à peu près similaires au final.


Si je parle plus souvent de David Homgren c’est parce que j’ai plus étudié son travail que celui de Bill Mollison (qui a laissé beaucoup moins d’écrits).



Allez, c’est parti !



Principe n°1 : Observer et interagir


Cette période de confinement (4 ème semaine de confinement à l’heure où j’écris ces lignes) est une opportunité pour observer votre vie et votre environnement.


Observez ce qu’il se passe en vous.


Qu’est-ce que vous ressentez ?


Qu’est-ce que vous pouvez changer ?


Bien évidemment c’est facile à dire mais j’ai un petit conseil si vous avez du mal avec ça.


Ancrez-vous dans le moment présent grâce à la respiration.


C’est ce que je fais chaque matin.


Je me concentre sur ma respiration juste 1 minute (le temps de faire 10 grandes respirations).


C’est simple et ça aide vachement !



Principe n°2 : Capter et stocker l’énergie


Si ce n’est toujours pas fait, il est temps d’aller refaire votre stock de papier toilette 😂


Non c’est une blague bien évidemment (mais c’est tout de même une piste..).


Il est peut-être temps de ralentir votre consommation quotidienne (en règle générale).


Repérez, dans vos habitudes de consommation, là où vous pourriez ralentir, faire des économies en quelque sorte.


La première chose que je préconise c’est de jeter un œil à votre poubelle et d’arrêter d’y mettre vos épluchures de fruits et légumes.
Il y a toutes sortes de méthodes de compostage urbain (la culture en lasagne en pot de fleurs par exemple 😉)



Principe n°3 : Obtenir une production


Justement, après avoir composté vos déchets de matière organique, vous récoltez soit du compost ou soit des légumes si vous avez choisi d’y planter quelques plants de légumes !


Mais ressortons de ce paradigme de jardinage.
J’ai dit que la permaculture n’est pas uniquement une méthode de jardinage bordel !


Capter et stocker l’énergie c’est aussi nourrir votre cerveau de belles fleurs (et non pas de mauvaises herbes).
En fait, je peux pas m’en empêcher de parler de plantes !


Cette période de confinement c’est un grand défi physiologique et psychologique.


Si vous passez votre temps à suivre les médias et le nombre de morts quotidien, vous allez récolter de mauvaises choses comme des angoisses et des insomnies…


Donc, choisissez de capter les bonnes énergies pour obtenir une production de qualité.



Principe n°4 : Appliquer l’autorégulation et accepter les rétroactions


Tout ça ne va pas être facile à appliquer au quotidien.


Vous aurez des moments “down”, des baisses de moral mais il faudra l’accepter.


C’est là qu’il faut remettre en question vos comportements et apprendre des erreurs du passé.
Je me transforme en gourou du développement personnel ^^



Principe n°5 : Utiliser et valoriser les ressources et les services renouvelables


Ici, c’est un peu le moment du partage.


En ce moment il y a tout plein de vidéos humoristiques sur la situation actuelle, des documentaires sur la transition, etc…


C’est le moment d’en profiter et d’en faire profiter les autres (comme en partageant ce mail à un ami par exemple 😉).



Principe n°6 : Ne produire aucun déchet


Juste une phrase : “les déchets des uns sont les ressources des autres”.


Les baisses de moral sont nécessaires pour retrouver l’énergie !


Nourrissez-vous de ce qui vous empêche d’avancer…



Principe n°7 : La conception, des grandes structures au détails


C’est bien, vous avancez petit à petit..


Maintenant il est l’heure de faire des projets.


De travailler sur quelque chose que vous aviez mis de côté jusqu’ici (comme faire un potager sur le balcon ou remettre un peu d’huile de Lin sur les volets de la chambre..).


Ce n’est pas le moment de courir les magasins.


Voyez si vous avez le strict minimum à disposition pour démarrer votre projet et vous reviendrez sur les détails un peu plus tard…



Principe n°8 : Intégrer au lieu de séparer


Et c’est le drame.


Le seul et unique pinceau que vous avez n’est pas du tout adapté.


Cherchez bien.. il y a certainement moyen d’en faire quelque chose…



Principe n°9 : Utiliser des solutions lentes et à petite échelle


Ici on teste.


Si votre pinceau n’est définitivement pas adapté, cherchez encore.. il y a certainement un moyen de remettre de l’huile sur ces foutus volets !



Principe n°10 : Se servir de la diversité et la valoriser


Là vous pouvez demander à votre copain ou votre copine de vous filer un coup de main.


Si vous avez aussi des enfants, c’est le moment des les occuper.



Principe n°11 : Utiliser les bordures et valoriser la marge


N’oubliez pas de faire des pauses !


C’est quand on prend soin de soi que les idées jaillissent !



Principe n°12 : Face au changement, être inventif


C’est le dernier principe.


Tout ne se passe jamais comme prévu.


Alors soyez prêt.e à faire face au changement.



“L’important ce n’est pas la destination, c’est le voyage”
Robert Louis Stevenson



Voilà tout ! Dites-moi si ce genre de comparaison vous a aidé et j’en ferai d’autres 👍


Très bon weekend à vous et n’oubliez pas que je suis là pour vous aider alors n’hésitez pas à me poser vos questions ou à rejoindre le groupe Facebook.



Fabrice.

PS : pour recevoir le cours de permaculture par e-mail, abonnez-vous ici 😉

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.