Les 3 fondamentaux pour lancer (et faire vivre) votre association

par | 31-05-2022


Il reste encore quelques places pour rejoindre la symbiose minimaliste.


La fermeture définitive des portes est prévue pour ce soir à minuit (et il n’y en aura pas de réouverture avant plusieurs mois).


Tous les mails reçus après minuit ne seront pas pris en compte (je dis ça parce qu’il y a toujours quelques retardataires indécis…).


C’est maintenant ou jamais.


Vous avez besoin d’un coup de pouce pour lancer un projet de potager dans votre quartier, votre copropriété ou votre lieu de travail ?


Contactez-moi avant ce soir minuit et je vous rappelle dans la semaine.


Le premier appel n’engage à rien.


Au pire, vous pourrez toujours décider de ne pas continuer avec moi pour la suite.


(ne vous inquiétez pas, je suis bienveillant et ne force pas la main)



Bon.


Dans ce mail, je vais vous donner les 3 étapes fondamentales pour lancer et faire vivre votre association.


C’est valable, quelle que soit l’association et quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez.


Ces 3 étapes sont très importantes.


Vous ne devez jamais les oublier et continuellement les répéter.



1/ Faire savoir que vous existez


C’est la base.


Vous devez tout mettre en œuvre (surtout au début) pour faire savoir que votre projet existe.


Pour ça, vous pouvez déjà en parler à votre mairie ou à votre syndicat.


Ils ont peut-être un journal de publication ou une newsletter dans laquelle vous pouvez paraître.


Prenez le temps de travailler votre publication en décrivant ce que propose votre association.


N’hésitez pas à ajouter des photos.


Et surtout, laissez un moyen de vous contacter !



Vous pouvez aussi faire ça un peu à la sauvage en créant un flyer et en le déposant dans les boîtes aux lettres, les boulangeries et les épiceries par exemple (c’est ce que j’ai fait pour lancer mon association sur la permaculture et ça a très bien fonctionné).



Il y a aussi les réseaux sociaux…



Soyez créatifs et renseignez-vous.


Il a certainement d’autres associations locales qui ont les mêmes valeurs que les vôtres (l’écologie par exemple) et qui pourrait vous faire un petit coup de pub via leur réseau.



2/ Créer du lien


Ca, c’est pour faire vivre votre association.


Pour donner du dynamisme.


Tout dépend de la cause de votre association, mais ça peut passer par plusieurs choses comme par exemple :


Des ateliers.


Des projections de films inspirants suivis d’un débat.


Des conférences.


Des festivals.


Des apéros.


Des journées de sensibilisations.


De la formation.


Des visites de lieux.


Des balades contées…
(ou des balades Comté si vous êtes gourmand)


Etc…



3/ Garder contact



La communication, c’est primordial.


Pour ça, vous pouvez de nouveau passer par les réseaux qui vous ont aidé au début (mairie, syndicat, etc…).


Mais le mieux, c’est d’au moins créer un compte Facebook.


Fan ou pas fan, tout le monde est sur cette plateforme à l’heure où je vous parle…


Vous pouvez aussi faire en sorte de garder contact avec vos partenaires les plus proches via une newsletter ou un groupe Whatsapp.



Si vous faites en sorte de travailler ces 3 points régulièrement (faire savoir que vous existez, créer du lien et garder contact), il n’y a pas de raison pour que votre association ne se développe pas.



Créer une association, c’est une super aventure.


Quoiqu’il se passe, vous en ressortiez grandi.


Au niveau administratif, c’est assez simple a créer et ça ne demande pas beaucoup (voir pas du tout) d’entretien.


N’importe qui peut créer une association sans y passer tous ses weekends.



Alors à vous de jouer !



PS : n’oubliez pas qu’il vous reste jusqu’à ce soir minuit pour rejoindre mon accompagnement.


Je vais être sincère.


Je ne fais pas ça pour l’argent.


C’est juste un plaisir pour moi de vous accompagner.


De vous écouter.


Vous conseiller.


Je fais ça pour l’aventure humaine que c’est (et c’est la raison pour laquelle je choisis les personnes avec qui je rentre en symbiose).


L’argent n’est qu’un échange d’énergie nécessaire pour l’atteinte de vos objectifs.



Quelle que soit la tournure que cet accompagnement prendra, je saurais m’adapter (ce n’est pas pour rien que j’appelle ça « la symbiose »).


Mon rôle, c’est de vous pousser naturellement à casser vos blocages comme la légitimité ou la peur de l’échec par exemple.



Le prix est dérisoire par rapport à la transformation que je vais vous apporter.



Pour réserver votre place, c’est par ici.


A tout de suite.




Fabrice.




PS : Ceci est un extrait du cours hebdomadaire de permaculture urbaine par e-mail. Pour vous inscrire, c’est gratuit et c’est par ici 😉

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fabrice-pomi-potager-minimaliste-permaculture

Je suis Fabrice et j'aide les gens à renaturaliser leur environnement

 

👉 + de 15 années d'expérience dans le jardinage en milieu urbain, le compostage, le lombricompostage, le compostage "bokashi" et la culture en lasagnes en pots de fleurs

👉 Formé en permaculture par Damien Dekarz

👉 Passionné de l'humain, de la flore et de la faune sauvage (ainsi que de leurs interactions)

👉 Créateur et responsable d'un jardin partagé

👉 Créateur et responsable de la légendaire terrasse du potager minimaliste

👉 Responsable de la création de plusieurs dizaines de jardins (balcons, terrasses, jardins partagés, etc...)

Recevez gratuitement chaque semaine un cours sur la permaculture urbaine

Pin It on Pinterest

Share This