Pourquoi j’ai appelé ça “Le Potager Minimaliste” ?


Dans 6 mois, ça fera 3 ans que j’ai créé le site du potager minimaliste..


..et je me suis dit que ce serait cool de parler un peu du pourquoi et du comment du concept.


Et comme d’habitude, je vais faire en sorte que vous puissiez en tirer quelques leçons…



En fait, c’est simple. Je me considère comme quelqu’un de minimaliste.


C’est-à-dire que je vis avec peu de choses. Comme je le dis souvent : “moins j’en ai, mieux je me porte !“.


Pour moi le minimalisme, c’est enlever.


Concrètement, ça se concrétise par enlever tous les objets, vêtements, qui ne servent à rien dans ma vie et dans ma maison.


Le but de tout ça ?


Me libérer l’esprit.


Je me sens mieux chez moi quand il y a peu d’objet qui encombrent ma vue et que chaque chose est à sa place.


Si l’on creuse un peu, ce que je cherche vraiment c’est de diminuer mes prises de décisions.


Pour moi, le vrai minimalisme c’est enlever le choix.



Et c’est ce plaisir que je retrouve dans ma pratique de la permaculture.


Pas besoin de choisir un style de pot de fleurs, de terreau ou je ne sais quel autre article de jardinerie.


Non. Au lieu de ça, je compose avec ce que j’ai sous la main (et sous les yeux).


Quand je pense à un design en permaculture, j’essaie de diminuer les interventions humaines (surtout celles qui me plaisent le moins) en augmentant l’efficacité et les interactions entre les différents éléments.


Et c’est trop bien !


D’une, je prends plaisir dans le processus de design et de deux ça me simplifie la vie au potager !



Voilà.


C’est l’une des raisons qui m’a poussé à appeler mon site “Le potager minimaliste” (et aussi parce qu’il fallait bien trouver un nom 😂).


Un potager minimaliste c’est un potager qui se calque sur la vie du jardinier (ou de la jardinière), qui demande peu de choix et peu d’interventions.


De temps en temps un petit coup d’arrosage, une petite récolte de légumes ou de graines, etc…


Et tout ce temps gagné, c’est du temps offert à la nature et du temps en plus pour vous et vos projets.



Maintenant j’ai un petit exercice pour vous.


Posez-vous 5 minutes et demandez-vous quelle est la chose ou l’action récurrente que vous aimeriez supprimer sur votre potager ?


Quelle est la chose qui vous ennuie le plus dans votre rôle de jardinier/jardinière ?


Dites-le-moi en répondant à ce mail, je suis curieux de savoir…



Fabrice.

PS : pour recevoir le cours de permaculture par e-mail, abonnez-vous ici 😉

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.