Pourquoi vous ne devriez pas croire tout ce que je dis ?


Parfois, dans mes articles, mes mails ou mes formations, il m’arrive de partager des astuces ou des listes d’étapes à suivre pas à pas.


Je ne le fais pas tout le temps, mais quand je le fais, je n’ai qu’une seule et unique idée en tête : ça doit être le plus clair et contextualisé possible.


(Bon, j’avoue. Il m’est déjà arrivé de partir un peu loin sans trop donner de détails comme cet article où je préconise d’arroser quand il pleut 😅)


Bref.


Croyez-le ou non, je suis encore tout à fait d’accord avec ce que j’ai écrit dans cet article (pas plus tard qu’hier j’ai arrosé juste avant la pluie). Le truc c’est qu’effectivement j’aurais peut-être pu aller un peu plus loin dans mon raisonnement et parler de « l’effet parapluie » qu’ont les plantes sur les pots de fleurs ou du fait qu’il est bon de faire le vide dans son stock d’eau de pluie juste avant qu’il ne pleuve…


Re-bref !



La permaculture ce n’est pas du jardinage classique (avec des méthodes précises et industrialisables).


La permaculture c’est un outil de l’esprit.


C’est la raison pour laquelle j’essaie de prendre de plus en plus de pincettes…



Il y a quelques mois, j’ai décidé de ralentir la publication d’articles sur mon site pour passer aux mails. Je voulais transmettre moins d’astuces/tutos et plus d’état d’esprit.
Aujourd’hui j’essaie de mélange les 2 pour ne pas partir dans un cours de philosophie pur et dur…


Finalement, j’ai toujours plus ou moins fait ça dans mes articles et ça s’est accéléré quand je suis passé aux mails (c’est plus naturel pour moi de donner mon retour d’expérience en envoyant des mails qu’en publiant des articles sur la place publique).


A chaque nouveau mail, je me pose cette question : quelle est la chose tirée de mon expérience personnelle que je peux vous transmettre et qui vous soit utile ?



Ces mails sont destinés aux personnes comme vous qui ont envie d’aller plus loin que de simples techniques de jardinage.


En me glissant 2 à 3 fois par semaine dans votre boîte mail, je vous donne l’opportunité de rentrer dans la tête d’un permaculteur.
L’autre avantage de ces mails c’est qu’ils sont en cohérence avec les saisons car ils sont écrits la veille pour le lendemain



Bien évidemment ce n’est pas comme ça qu’on attire les foules mais moi ça me va (même si, chaque semaine, certains d’entre vous quittent le navire…).
D’ailleurs, si les mails ne vous intéressent plus, le lien de désinscription se trouve tout en bas à droite


Mais, comme je vous le disais, ce n’est pas grave car je m’adresse aux vrai.es, aux passionné.es (et ouf, chaque semaine il y en a de nouveaux qui embarquent sur le navire 😊).


On pourrait dire que ces mails sont destinés à toutes celles et tous ceux qui veulent suivre et s’inspirer de l’aventure d’un petit gars qui se plonge, pas à pas, dans la permaculture (limaces comprises).


Bon.


Maintenant que nous somme entre nous, passons à la suite et allons au cœur du sujet (la chose à retenir dans ce mail 😉).



Alors.


Chaque jardin est unique.


Chaque permaculteur/trice est unique.


Vous êtes unique (avec vos besoins, vos compétences et vos limites).


Il y a plein de recettes, mais toutes ne fonctionneront pas chez vous.


Rappelez-vous de ça : ne prenez pas toujours au pied de la lettre ce que je vous dis.


Faites des tests.


Et j’irais même plus loin : demandez-vous si c’est vraiment nécessaire d’en faire.. peut-être que votre contexte n’est tout simplement pas adapté à la technique que vous venez de découvrir…


C’est cette façon de penser que vous devez développer.


Regardez et inspirez-vous de ce que font les autres, puis, demandez-vous si ça pourrait être envisageable sur votre jardin en gardant en tête que tout n’est pas réplicable de partout !



Prenons l’exemple d’une machine à laver..


..vous ne pouvez pas utiliser n’importe quelle notice pour la faire fonctionner.


Vous avez besoin de la notice spécifique à votre modèle.


Pareil pour la réparer.


Certaines pièces sont uniques et spécifiques à votre modèle de machine à laver (merci l’obsolescence programmée).



Voilà.


Maintenant c’est à vous de jouer.


Soit vous continuez à vous imprégner d’un état d’esprit pour établir la notice de votre jardin..


..soit vous continuez à faire rentrer des objets carrés dans des formes rondes !



Une dernière chose…



Quand j’ai lancé les mails, j’ai ajouté une « offre » pour réserver un appel avec moi.


C’est une sorte de coaching jardinage ou je répond à toutes vos questions en fonction de votre contexte personnel. La conversation dure environ 1 heure (parfois plus, parfois moins).


Pour être franc j’avais un peu peur car je ne suis pas très à l’aise avec le téléphone (#introverti) mais ça s’est toujours bien passé car d’une je suis à l’écoute (et c’est naturel pour moi), puis de deux je kiffe vous aider à passer à l’action 😊
Et c’est fou ce que ça m’apporte !



Bref, pour les saints de glace l’offre est à – 40 %.


C’est le dernier jour pour en profiter..


.. et c’est par ici.



Très belle journée et bonnes plantations !



Fabrice.

PS : pour recevoir le cours de permaculture par e-mail, abonnez-vous ici 😉

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.