Qu’attendez-vous pour arrêter de faire du jardiland ?


Depuis le début du confinement, je sais que vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir jardiner un petit coin de verdure sur votre terrasse de balcon (ou votre petit terrain).
Et dans ce mail, j’ai quelque chose qui devrait vous intéresser 😉


C’est normal en même temps, c’est bientôt le mois d’avril et la nature n’est pas en confinement !


Mais si vous n’avez pas prévu le coup, la plupart de vos pots de fleurs sont vides de terreau ou remplit de terreau vide de vie.


Et trouver des plantes, des graines, des godets, du terreau et du paillage sans bouger de chez soi, c’est compliqué en ce moment.


Il va falloir faire avec ce que vous avez ! #sytemeD


Déjà, si vous n’avez pas de graines, je vous conseille d’aller vers le site de kokopelli qui, visiblement, continue à expédier (la graine c’est la base).
Par contre, je vous invite à ne pas trop tarder, les délais de livraison s’allongent à vue d’œil…



Je vous avoue que ça va être compliqué de donner des conseils “universels”.


Chaque cas est unique (surtout dans le contexte actuel).


Sur mon site il y a une centaine d’articles où vous trouverez déjà pas mal de tutos, d’astuces et autres ressources pleines de “bon sens” pour jardiner sans passer votre temps dans les jardineries.



Pas mal d’entre vous aimerait composter ou faire une culture en lasagne dans un bac de fleurs.


Je sais aussi que ça vous fait peur.


Peur que ça sente mauvais, qu’il y est des asticots de partout sur votre balcon ou qu’un dragon (ou une chauve-souris) vienne grignoter votre mélange…


Vous ne savez pas quoi mettre et quoi ne pas mettre dans votre mélange.


Parfois vous n’osez même pas mettre ne serait-ce qu’une couche de paillage sur vos pots de fleurs, alors ce n’est même pas la peine d’imaginer déposer une simple peau de banane !



Pourtant, ça fait plus de 2 ans que je vous montre que c’est possible sur le blog et sur les réseaux sociaux.


Comme je vous le disais, sur le blog il y a une centaine d’articles (97 exactement).


Sur les réseaux sociaux il y a des centaines et des centaines de publications (297 rien que sur instagram), tutos, photos, vidéos, etc..
Je vous laisser farfouiller 😉


Malgré tout ça, il y a encore des gens qui viennent me voir et qui n’osent pas passer le cap.


Pourtant, il n’y a pas eu de meilleur moment qu’aujourd’hui pour passer à l’action.


Vous êtes confiné 24h sur 24 à la maison.


Vous pouvez garder l’œil sur vos bizarreries de culture en lasagne toute la journée ! (Et les enfants adorent ça).


Vous n’avez rien à perdre.


Et comme je l’ai souvent répété, recycler vos déchets de matières organiques c’est diminuer vos ordures de 30% (pour le plaisir de ceux qui ramassent les poubelles..).


Et au pire, si ça foire, qu’est-ce que vous perdez ?


Rien !


Vous mettez tout dans un sac-poubelle et terminé.


Au moins vous aurez essayé.



Comme on dit : arrêtez de tourner autour du pot ! 😉


Faites-le !


Vous ne serez pas le ou la première à essayer.


Je connais plein de personnes qui se sont mises à la culture en lasagne en pot de fleurs et toutes ont réussi à faire pousser quelque chose (même sans vers de terre !).



De toute façon, nous devons changer.


Ce virus est là pour élever nos consciences.


L’humain est sur le point de comprendre qu’il ne peut plus vivre “hors-sol”.


Nous devons réintégrer la nature en ville.


Nous devons consommer intelligent.


Diminuer nos déchets (et les recycler).


Penser local.


Chacun doit faire sa part (comme le colibri).


C’est la seule façon de sortir la tête de l’eau (pour être poli).


Berf.



Si vous avez envie de changer drastiquement la manière de cultiver les pots de fleurs et les jardinières de votre balcon (ou votre jardin potager), j’ai mis à votre disposition un groupe d’entraide sur “Discord” (spécial confinement).


Attention, ce groupe est uniquement pour celles et ceux qui font de la “permaculture au jardin” et/ou de la “permaculture en pot de fleurs”.
Ce n’est pas pour faire du “jardiland” ou du “gamme vert land”…


Si vous rêvez de vous lancer avec 2 bouts de ficelle, une peau de banane, un morceau de carton, un peu de scotch et une philosophie basée sur la permaculture, c’est parfait !


Si votre truc c’est le sulfatage de mauvaises herbes et de mauvais insectes, le lien de désinscription se trouve en bas à droite de ce mail.


La permaculture c’est difficile.


C’est tout remettre en question (vous y compris).


Bref, revenons en au groupe discord.



Lorsque vous rejoigniez le groupe, vous avez un “salon de discussion” spécialement dédié à votre projet.


Vous pouvez y poster des vidéos et des photos de votre terrasse ou de votre jardin (ou simplement faire de l’écrit, c’est vous qui voyez).


Chaque membre peut intervenir dans votre salon de discussion pour répondre à vos questions, faire des commentaires et vous donner des conseils.


Vous pouvez vous aussi intervenir dans le salon des autres et je suis bien évidemment présent sur le groupe 😉


Imaginez simplement l’intérêt d’avoir un historique de votre projet au jour le jour…



On peut aussi organiser des discussions en audio ou même des vidéoconférences.


Le but c’est de partager votre aventure et de vous inspirer de l’aventure des autres.



Avec ce groupe, on peut transformer ce confinement en opportunité.


Je sais que c’est une période difficile.


Moi-même je suis confiné seul dans mon appartement (et pas en super forme..), mais comme vous pouvez le voir, je continue d’envoyer des mails, écrire des articles de blog et jardiner la terrasse.


Ca fait quelques semaines que j’ai cette idée de lancer une sorte de groupe d’entraide et c’est le meilleur moment pour le faire !



“Seul on va vite, ensemble on va plus loin”
Proverbe africain



Si vous souhaitez vous inscrire au groupe, il faut vous créer un compte discord (c’est simple et je vous enverrai un mini-tuto par mail si vous n’êtes pas très doué en informatique).


Discord est disponible sur PC, Mac, Android et Iphone (en gros sur ordinateur et téléphone).


Il y a une offre de lancement et elle est valable seulement une semaine.



Encore une fois, ce groupe est là pour vous aider à vous lancer en cette période difficile.


Il n’y aura pas de technique de jardinage anti-limaces.


Pas de sulfatage de pucerons.


C’est un groupe pour donner vie à votre terrasse de balcon ou votre jardin au rythme de la nature.


Pour recycler vos déchets de cuisine dans votre potager quel que soit l’endroit où vous vivez.


Pour faire une lasagne avec trois francs six sous dans votre jardin ou votre balcon.


C’est un groupe d’entraide pour celles et ceux qui souhaitent retrouver le bon sens en s’inspirant de la permaculture.



La seule condition c’est d’avoir au moins un pot de fleurs (ou un petit terrain) et quelques graines avec du terreau ou quelques plantes à disposition.


Ne jardinez plus seul et rejoignez le groupe.



Fabrice.

PS : pour recevoir le cours de permaculture par e-mail, abonnez-vous ici 😉

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.