Quelle est la différence entre un lombricomposteur et une cheminée ?

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Cette semaine j’avais envie de parler de lombricomposteur mais je ne savais pas vraiment sous quel angle aborder le sujet.

Cette question est venue me tarauder l’esprit :
Mais quelle peut bien être la différence entre un lombricomposteur et une cheminée ?
Absurde ?

La réponse : il n’y en a pas !

Non, plus sérieusement c’est en réfléchissant au fonctionnement d’un lombricomposteur que j’ai trouvé quelques similitudes avec le fonctionnement d’une cheminée.

Tout comme la cendre est utile au jardin, le lombricompost l’est tout autant !


L’alimentation


L’un comme l’autre ont besoin d’être alimenté pour fonctionner.

Pour une cheminée, on utilisera du bois brut et de l’oxygène.

Pour le lombricomposteur, on utilisera de la matière carbonée (papier kraft), de la matière azotée (épluchures) et de l’oxygène.


Bien démarrer un lombricomposteur c’est comme bien démarrer une cheminée !
. . . 😅


Imaginez-vous en train de démarrer un feu.

Si vous voulez bien le réussir, vous allez commencer par mettre du petit bois style bois de cagette et papier journal. Puis, petit à petit, vous rajouterez du bois de plus en plus gros.
Et enfin, au bout de quelques minutes voir quelques heures, le foyer sera tellement chaud qu’il sera capable de brûler n’importe quel morceau de bois très rapidement et sans trop de difficulté !

Idem pour votre lombricomposteur mais sur une échelle de temps beaucoup plus longue !


Vous allez tout d’abord commencer par préparer votre lit de matière organique puis, petit à petit, vous en apporterez de plus en plus en veillant à bien la découper en petits morceaux pour faciliter la décomposition.

Une fois que vos vers se sentiront bien dans leur nouvel environnement, ils se reproduiront et vous pourrez augmenter petit à petit l’apport de matière organique !

Même si un vers est capable de manger chaque jour l’équivalent de son poids en matière organique, ne comptez pas quelques heures mais plutôt quelques semaines, voir quelques mois avant qu’ils puissent se transformer en une horde de vers affamée !


Attention à ne pas mettre n’importe quoi !


Vous êtes censé savoir qu’il faut éviter de mettre du bois vert dans votre cheminée.
Et bien il y a aussi quelques aliments à éviter dans un lombricomposteur – La viande, le poisson, les agrumes, l’ail et l’oignon sont difficilement assimilables par nos amis les vers.


Tout est une question d’équilibre !


Manier la cheminée est un art subtil.
Il faut apporter stratégiquement de l’air et du bois pour que la chaleur de la flamme dure le plus longtemps possible.

Ce savant mélange doit être tout aussi bien orchestré dans un lombricomposteur :

  • Pas assez d’oxygène et il entre en fermentation sans parler du fait que vos vers vont s’asphyxier.
  • Trop de matière carbonée et le lombricompost sèche et s’appauvrit.
  • Trop de matière azotée et le lombricompost devient trop humide ce qui entraîne une montée d’acidité et un risque de fermentation qui attirera les moucherons !

Pensez à vos vers, il faut qu’ils aient assez de temps pour manger tout ce que vous leur apportez !
Si vous apportez trop de bois votre feu risque de s’éteindre non ?


Le ramonage


Idéalement, chaque année une cheminée doit être ramonée pour faciliter son fonctionnement !

Pour le lombricomposteur c’est pareil, au bout d’un moment si vous voulez continuer à pouvoir l’alimenter, il va falloir récolter le lombricompost pour faire de la place ! Pour ça il faudra faire migrer les vers dans un autre compartiment… mais ça, on en reparlera plus tard 😉

L’art de manier le feu nécessite un temps d’observation


Il faudra observer longuement votre lombricompost pour tirer des conclusions et en comprendre les mécanismes… Mais vous avez de la chance ! La marge d’erreur est beaucoup plus large comparé à un feu de cheminée ! Dans votre lombricomposteur, vous avez largement le temps de voir venir les choses et de rectifier le tir !

Méfiez-vous tout de même du retour de flammes !




Fabrice.

Pour recevoir des nouveaux articles chaque semaine et des conseils pour votre potager, inscrivez-vous juste en-dessous 👇



Il y a un tipeee si vous voulez me soutenir en échange de quelques graines.

Et si vous avez aimé cet article, pensez à le partager et à l’épingler sur votre Pinterest ! 👇


lombricomposteur-différence-cheminée-alimentation-pinterest


LES LIENS


Lombricompostage – Du compost sur nos balcons et terrasses !
Qu’est-ce que le lombricompostage ? Comment ça marche et que faut-il savoir avant de commencer ? En bonus, une expérience à faire avec les enfants !
http://bit.ly/2Np1yQL


LES LIVRES 📚


Lombricompost facile – Lydia Brucksch
Qu’est-ce qu’un lombricomposteur ? Comment s’en servir ? Comment le fabriquer ? Découvrez comment composter dans votre appartement !
Mon avis – AmazonDecitre


L’ÉQUIPEMENT 🔨

 
Lombricomposteur
Composteur hors-sol nécessitant des vers adaptés.
https://amzn.to/2xBjW35


Pour information certains liens sont des liens d’affiliations vers des produits jugés bons et pertinents. Lorsque vous passez par ces liens pour effectuer un achat, je touche une petite commission mais le prix reste inchangé pour vous. C’est un des moyens de soutenir mon travail, merci !


 MES GUIDES

 
Comment démarrer un lombricomposteur
Tutoriel, pour bien démarrer un lombricomposteur il ne faut pas oublier de faire le lit !
http://bit.ly/2QPKeHO


Fabriquer un mini-lombricomposteur
Tutoriel, ceux pour qui la place est limitée, ce « mini-lombricomposteur » de j’ardinière fait-maison peut s’avérer très pertinent  !
http://bit.ly/2xNudcL


N’hésitez pas à laisser vos remarques dans les commentaires !


Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.