Ce que l’on ne vous dit pas sur le réchauffement climatique (et comment aider les plantes de votre terrasse pendant la canicule)

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Le réchauffement climatique c’est l’arbre qui cache la forêt. D’un côté il y a les solutions qui rapportent et de l’autre, il y a le bon sens !

Pas d’inquiétudes, je ne me transforme pas en conspirationniste.

J’ai juste envie de pointer du doigt quelque chose…

A longueur de journée on entend que le réchauffement climatique vient de la pollution atmosphérique, des gaz à effet de serre ou de je ne sais quoi d’autre…

C’est sûrement vrai.

Mais, il y a des solutions beaucoup plus simple juste sous nos yeux…



C’est quoi le réchauffement climatique ?

Sincèrement, je n’en sais rien et ce n’est pas le sujet ici.

A votre avis, pourquoi fait-il de plus en plus chaud ?

Ok, c’est à cause de la pollution des voitures, des avions, des usines, des centrales nucléaires et des pets de vache.

Mais ça, qu’est-ce qu’on peut y faire là tout de suite à notre échelle ?

Pas grand-chose.

Par contre, ombrager et rafraîchir les villes, ça c’est à portée de tous.


Rafraîchir les villes ?

Un exemple…

Vous êtes chez vous.

C’est l’été et le soleil tape fort dehors.

Pensez-vous que mettre le four ou le sèche-cheveux en route est une bonne idée ?

A mon avis, non.

Dans ces moments-là, chaque degré compte !

Par contre, fermer les volets et prendre une douche froide ce n’est pas ce qui a de plus efficace ?


La solution est sous nos yeux

En ville, tout ce béton, ce goudron et ces vitrines de magasins exposés au soleil accumulent la chaleur et la rediffusent constamment (comme votre four et votre sèche-cheveux).

Et il ne faut pas croire, même à la campagne, vous n’êtes pas épargné.

Tous ces champs de céréales en monoculture, ça chauffe énormément ! (voire même plus).

En faite, nous sommes tous entouré d’immenses plaques chauffantes et de fours à pain !

Le problème c’est qu’on ne peut pas tout raser et repartir à zéro du jour au lendemain…

Par contre, on peut ombrager tout ça et rajouter un peu d’humidité dans l’air en plantant des arbres !


Les arbres

Les arbres apportent de l’ombre, de l’humidité et ils assainissent l’atmosphère !

Et oui, les arbres dépolluent!


C’est simple, ils captent les gaz à effet de serre (CO2) et de les cassent en 2 !

D’un côté il y a l’oxygène (O2) qu’ils relarguent dans l’atmosphère pour le bien de nos poumons et de l’autre côté le carbone (C) qu’ils stockent dans le sol pour leur propre développement.


Prenons l’exemple de la ville de New York.

En 2007 le maire s’est fixé l’objectif de planter 1 million d’arbres en 10 ans.

L’objectif a été atteint en 2014 et, aujourd’hui, chaque arbre est répertorié sur une carte de la ville disponible en ligne.

On peut voir leur emplacement exact et tous les bénéfices chiffrés qu’ils apportent (absorption des polluants, des particules fines, des cendres, du pollen, etc.. ainsi que le bénéfice en évaporation d’eau et en ombrage).


En France aussi ça bouge.

Dans les grandes villes, les associations environnementales et les collectifs citoyens s’intéressent de plus en plus aux « trames vertes » et aux phénomènes « d’îlots de chaleur« .

Ils se rendent compte que la canicule est plus forte dans les secteurs où il y a peu d’arbres (en même temps ça coule de source mais bon, mieux vaut tard que jamais 😅).

Plusieurs villes comme Paris, Lyon ou Montpellier s’intéressent à ça et je peux vous assurer que d’ici quelques années les villes seront plus vertes et plus fraîches !

mif-micro-implantation-florale-ilot-chaleur
A Lyon il y a presque un millier de MIF (Micro Implantation Florale). Le principe est simple. La mairie découpe des morceaux de trottoirs pour que les habitants y sèment toutes sortes de plantes ! Et ce n’est pas tout. Il y a de plus en plus de jardins partagés, de composteurs collectifs et aussi des associations qui recensent et protègent la faune et la flore.



Agissez sur le réchauffement climatique de votre terrasse !

Cette semaine, j’imagine que les températures de votre terrasse ou de votre balcon ont battu des records.

Vous pourriez cuire un œuf en pleine nuit à même le sol pas vrai ?

La journée, vos pots de fleurs se dessèchent en quelques heures ?


Il est temps d’agir !

Et ce n’est pas en arrosant 10 fois plus que vous arrangerez la situation. Vous devez faire baisser la température ambiante, et vite.

Vos plantes ont besoin d’ombre et de fraîcheur.


Si vous avez des murs blancs et des grandes baies vitrées sur votre terrasse, la température monte facilement au-dessus de 35°C.

Il est temps de fermer les volets et de déployer votre parasol non seulement pour vous mais aussi pour vos plantes !

Faites en sorte qu’elles ne soient pas atteintes par les rayonnements solaires réfléchis par les murs blancs et les vitres.

Et, pour l’année prochaine, prévoyez une pergola avec de la vigne ou des concombres 😉

D’ailleurs si ça vous dit d’avoir des conseils pour votre potager en pots de fleurs, c’est juste en dessous 👇


Fabrice.

Si cet article vous a aidé, pensez à le partager ! J’ai aussi un tipeee si vous voulez me soutenir en échange de quelques graines.

Pour ne plus louper d’articles et recevoir des conseils chaque début de mois, inscrivez votre adresse mail juste en dessous 👇
[yikes-mailchimp form= »4″]
Vous pouvez aussi épingler l’article sur votre Pinterest ! 👇

rechauffement-climatique-vegetalisons-ville-premaculture-pinterest

Que faites-vous pour rafraîchir votre terrasse et votre quartier ? Dites le dans les commentaires.

Fabrice.


Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.