Voici ce que disent les climatosceptiques et voici ce que vous devez leur répondre…


Dans ce mail, j’aborde un sujet « différent » (j’aime bien sortir des clous).


Et je vous préviens tout de suite, ça va vous retourner le cerveau !
Si vous lisez ce mail au travail, gardez-le pour plus tard, histoire de bien prendre votre temps (et de le relire)…


Avant d’entrer dans le vif du sujet, je vais vous donner mon point de vue sur le réchauffement climatique.


La question est simple.


Est-ce que c’est vrai ou est-ce que c’est une grande arnaque pour nous faire passer des lois liberticides et de nouvelles taxes comme, par exemple, la taxation sur l’air que l’on respire ?


Quoi ?


Payer pour l’air que l’on respire ?


Vous pensez que c’est de la science-fiction ?


Pourtant, qu’est-ce que la taxe carbone ?


A mon humble avis, il y a de fortes chances pour que ce soit le prémisse d’une ribambelle de taxes sur l’air…


Bref.


Je ne vais pas vous plomber le moral plus que ça.


Passons au cœur de mon message.


Le climat.


Alors pour être franc, je ne m’y connais rien du tout en « réchauffement climatique ».


Je ne peux donc pas affirmer si, oui ou non, c’est une arnaque.


Mais je reste informé.


J’écoute et je lis souvent des climatologues, des anthropologues, des collapsologues, etc…


Et ils sont tous unanimes : il va faire de plus en plus chaud !


Pour être franc, j’ai tendance à les croire.



Non pas parce que ce sont des professionnels de leur sujet et qu’ils l’étudient depuis des dizaines d’années.

Mais parce que ça fait plus d’une quinzaine d’années que je jardine, travaille et observe la nature saison après saison.


Et j’ai pu constater un grand changement : les plantes ont de plus en plus de mal à survivre à la sécheresse.


Il pleut de moins en moins et, fatalement, la terre sèche en emportant les plantes les plus demandeuses d’eau…


Donc, de mon point de vue, je peux affirmer que oui, il y a un changement.


Mais bon, ce n’est qu’un avis personnel.


Redescendons sur terre…


Si vous y réfléchissez bien, qui serait capable de prévoir quel temps il fera dans une cinquantaine d’années ?


Météo France ?


Je ne pense pas.


D’ailleurs, quand on y réfléchit bien, c’est fondamentalement stupide de croire à un éventuel réchauffement climatique alors que personne n’est capable de dire quel temps il fera dans 2 semaines ?


Pas vrai ?


C’est du bon sens non ?


En fait, affirmer qu’il fera un ou deux degrés de plus en 2050, est une vaste blague.


(je viens de démonter toutes les théories scientifiques en 3 phrases)


Bon.


Ca, c’est un des arguments les plus répandus chez les climatosceptiques qui n’y connaissent rien.


Et je vais vous prouver que cet argument est complètement faux.


Comment ?


Et bien c’est simple : il ne faut pas confondre météorologie et climatologie.


Ce sont deux sciences complètement différentes.


La météorologie, c’est l’étude des phénomènes atmosphériques tel que le vent, les nuages, la pluie, etc…


Alors que la climatologie, c’est l’étude des successions de conditions météorologiques…


Bon.


Du coup, ce n’est pas parce qu’on est capable de prévoir le climat dans 50 ans qu’on est capable de prévoir aussi la météo dans 50 ans.


Vous me suivez ?


Alors, vous allez me dire : mais comment utiliser cet argument, alors que nous sommes de simples permacultueurs de jardin… (et non des scientifiques aguerris) ?


Comment être crédibles face à des soi-disant professionnels de la climatosception ? (mot inventé à l’instant).



Et bien là aussi c’est simple.


Mon argument est le suivant.
Accrochez-vous, c’est bref et précis (#bonsens)


« Je vous parie qu’il fera plus froid en février de l’année prochaine par rapport à ce mois de septembre ».
Je ne pouvais pas trouver plus simple comme exemple


C’est tout bête, et pourtant, c’est la réalité.


C’est ce qu’on appelle de la climatologie.


N’importe quelle personne sur cette terre est capable de prévoir ça.


Alors qu’aucune personne n’est capable de dire quel temps il fera dans 2 semaines (même Madame Irma).



Bref.


Je ne vais pas trop en rajouter et vous laisse là-dessus pour aujourd’hui.




Fabrice.

PS : pour recevoir le cours de permaculture par e-mail, abonnez-vous ici 😉



PS : ça me rappelle un des tous premiers articles que j’ai écrit.


C’était sur « l’utilité de prévoir la météo au jardin ».


C’est par ici.


Ne faites pas attention au style d’écriture, c’était il y a presque 3 ans !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.