2 chambres d’hôtel à insectes à installer sur votre terrasse (ou balcon)

Partager

C’est le début de l’automne et il est encore temps d’installer des hôtels à insectes. Pourquoi en installer ? Je vous explique tout !

Pourquoi installer des hôtels à insectes ?

Même en ville, avec un petit potager de terrasse, vous pouvez attirer une multitude d’insectes qui jouent un rôle de pollinisateurs et de « déparasiteurs » sur vos cultures.

Grâce à cette biodiversité, vous rendez votre potager plus saint, plus vivant et souvent plus fertile !

 

Attirer des insectes c’est bien mais il faut aussi les héberger pendant la saison froide.

S’ils ne trouvent pas un habitat adéquat, certains d’entre eux ne s’en sortiront pas. D’autres iront passer l’hiver ailleurs et il faudra croiser les doigts pour qu’ils reviennent au printemps suivant !

 

 

Est-ce indispensable d’installer des hôtels à insectes ?

Pour faire court, oui !

Au départ, je n’ai pas eu le réflexe d’en prévoir. J’ai préféré mettre un maximum de pots de fleurs et de jardinières.

Il me fallait aussi de la place pour ma serre puis, un coin pour me détendre, bricoler et faire des supers photos pour Instagram !

 

Je pensais qu’ils auraient pu nicher sous les rebords des pots, sous le paillage ou dans la serre (mis à part des limaces, je n’ai rien vu sous les rebords des pots 🤣).

Et le souci c’est que ces endroits sont souvent dérangés par nos activités, le froid et l’humidité, et ces petites bébêtes ont besoin d’être au calme et au sec pour hiberner.

Lorsque l’on installe un hôtel il faut lui trouver un emplacement au sec et ne plus y toucher !

 

 

Quel est le meilleur moment pour les installer ?

Comme je vous le conseille à chaque fois, il n’y a pas de meilleur moment ! On va dire que la période idéale c’est à la fin de l’été lorsque les nuits se rafraîchissent.

La plupart du temps c’est à la fin de l’été qu’ils commencent à chercher un abri et à y marquer leur territoire.

 

 

Quels types d’hôtels à insectes choisir ?

Lorsqu’on parle d’hôtels à insectes, on parle d’hôtels assez volumineux avec une multitude de « chambres » afin d’attirer un maximum d’insectes différents.

 

Mais personnellement j’y vois 2 inconvénients pour nos potagers urbains.

 

La place

Pas facile de consacrer un coin spécialement aménagé pour les insectes. Surtout que cet endroit doit être le plus possible abrité du froid, de la pluie et du vent ce qui réduit encore plus l’étendue des possibilités.

 

Les chances de survie

Si tous les insectes se retrouvent au même endroit, le moindre problème peut nuire à l’entièreté de la tribu !

Imaginons que votre chat, un merle ou tout autre prédateur découvre ce précieux trésor ! Il peut rapidement prendre plaisir à se faire les griffes ou à déloger vos petites bébètes !

 

Pour moi, il vaut mieux avoir plusieurs petites chambres bien disséminées sur votre terrasse.

Ces « mini hôtels » prennent moins de place, sont moins visibles et votre tribu aura plus de chance d’hiberner en toute tranquillité !

 

 

Les 2 hôtels à insectes que je vous conseille

L’hôtel à coccinelles

Pourquoi ?

Une coccinelle adulte est capable de dévorer entre 50 et 100 pucerons chaque jour. Je ne vais pas vous faire un dessin ! Et puis c’est beau une coccinelle 🐞

 

Comment ?

Elles aiment le sec et hibernent généralement en « tribu ». Donc il leur faut de la place et une protection contre la pluie le vent et le froid.

Vous pouvez mettre des pommes de pain ou de la paille dans une boîte ou une noix de coco bricolée par exemple. Vous pouvez aussi fabriquer une structure « en terrasses » comme sur la photo suivante.

Sur le bas de l’hôtel j’ai « tenté » de faire des petites terrasses d’environ 5 mm de hauteur 🙂

Personnellement j’ai encore énormément de mal à héberger des coccinelles sur ma terrasse. Chaque année j’en vois une ou deux au printemps mais elles ne restent pas 🙁

Pourtant, sur ma terrasse, les pucerons ce n’est pas ce qu’il manque ! Le problème c’est qu’ils ont passé un pacte avec les fourmis pour qu’elles les protègent en échange de leur miellat

 

L’hôtel à abeille solitaire

Pourquoi ?

L’abeille solitaire est l’une des premières abeilles à polliniser au printemps. C’est aussi l’espèce d’abeille la plus menacée d’extinction.

Notez que vous aurez sûrement du mal à voir des abeilles pondre en cette période. En général, elles pondent au milieu du printemps mais rien ne vous empêche de préparer le nid en avance (ça peut aussi servir aux retardataires qui sait 😊).

 

Comment ?

L’abeille solitaire pond dans « un trou » (abrité de la pluie) qu’elle remplit de pollen et rebouche avec de la terre pour que ses larves puissent grandir et se nourrir en toute tranquillité.

On peut utiliser des bûches que l’on perce avec des mèches de différentes tailles (entre 5 et 7 mm de diamètre). Il faut pouvoir percer au moins sur 10 ou 15 cm de profondeur pour qu’elles puissent faire plusieurs compartiments (pour accueillir plusieurs larves).

buche-hotel-insectes-abeille-potager-urbain

 

On peut aussi utiliser des plantes à tiges creuses réunis en fagot.

Le bambou, la renoué du Japon, le sureau, la canne de provence, la grande berce, le fenouil, le forsythia, le framboisier, etc… même si le diamètre est trop petit ce n’est pas grave, d’autres insectes y trouveront aussi le gîte !

Lors de la confection des tiges, pensez à laisser un côté ouvert et un côté fermé. Si votre tige n’a pas de fond, l’abeille ne nidifiera pas.

 

 

Pour finir… où installer les hôtels à insectes ?

Installez-en un peu partout ou vous pouvez sur votre terrasse. Celui-ci doit être orienté sud, à l’abri de la pluie et à un endroit où il ne sera jamais dérangé de la fin de l’été jusqu’à l’été suivant !

 

 

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de bricoler quelques mini-hôtels de fortune. Allez jeter un œil à mon Pinterest pour vous inspirer.

 

 


👋🏻 Si cet article vous a plu, je vous invite à jeter un œil à mes autres articles et, pour recevoir chaque mois mes meilleurs conseils et astuces, inscrivez-vous à mes contacts privés  >📧<


 

 

LES LIENS


Devenir un relais pour la biodiversité urbaine
Pourquoi et comment attirer plus de biodiversité en milieux urbain sur son balcon, sa terrasse ou son rebord de fenêtre ?
http://bit.ly/2OFI1NE

 

Pour en savoir plus sur ce fameux « pacte » entre les fourmis et les pucerons, je vous invite à lire cet article, écrit avec poésie, qui explique très bien en quoi consiste ce pacte…

 

 

LES LIVRES 📚


Jardinez avec les insectes – Vincent Albouy
Comprendre, prévenir, attirer et contrôler les invertébrés au jardin.
AmazonDecitre

 

 

L’ÉQUIPEMENT 🔨


Nichoir à mésange
https://amzn.to/2xCm9ve

 

Hôtel à insectes d’urgence
https://amzn.to/2N1iE77

 

Pour information certains liens sont des liens d’affiliations vers des produits jugés bons et pertinents. Lorsque vous passez par ces liens pour effectuer un achat, je touche une petite commission mais le prix reste inchangé pour vous. C’est un des moyens de soutenir mon travail, merci !

 

 

MES ACCOMPAGNEMENTS


Besoin d’un accompagnement personnalisé ?
C’est par ici > http://bit.ly/2O4uvlt

 

 

LES RÉSEAUX SOCIAUX 🌈


Instagram
http:/bit.ly/2xucDLa

Pinterest
http://bit.ly/2xFGT59

Facebook
http://bit.ly/2QM4Kc5

Le groupe Facebook
http://bit.ly/2zo5CgA

Twitter
http://bit.ly/2xEwNkZ

 

 

LE TIPEEE 🌱


Soutenez mon travail et recevez les graines de la terrasse en contrepartie !
http://bit.ly/2NwQdmD

 

 

Vous avez aimé cet article ? Enregistrez cette épingle sur Pinterest !


chambres-hotel-insectes-potager-terrasse-balcon-pinterest


N’hésitez pas à commenter ! Dites nous quels sont les insectes que vous avez réussi à héberger sur votre terrasse !


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.