Comment attirer les abeilles solitaires sur son balcon ou sa terrasse ?

Partager

La plupart des abeilles solitaires font partie des premiers pollinisateurs au printemps. Nous allons voir comment les attirer et les héberger !

Comme son nom l’indique , l’abeille solitaire ne vit pas en « ruche » mais seule.

Si vous ne le saviez pas, 90 % des abeilles sauvages présentes sur cette terre sont des abeilles solitaires !

Elles n’ont pas de reine, elles ne produisent pas de miel et pourtant, elles ont aussi besoin du nectar des fleurs !

Au printemps, une grande partie des abeilles solitaires sont les premières à « entrer en mouvement » et c’est pile à ce moment-là qu’il y a très peu de fleurs sur nos potagers…


Dans cet article je vais me concentrer sur les abeilles solitaires « précoces ». Ce sont celles qui sont à la recherche de nectar et d’un abris en mars/avril mais n’oubliez pas qu’il y a différentes espèces d’abeilles solitaires qui butinent jusqu’à la fin de l’automne !



Il ne suffit pas de poser un abri à abeilles solitaires !

A la fin de l’été, j’ai installé 2 types d’abri à abeilles solitaires sur ma terrasse.

abris-abeille-solitaire-biodiversite-permaculture
Un simple fagot de paille ( 👉 tuto rapide).
buche-abeille-solitaire-abri-jardin-urbain
Sur celui-ici, j’ai percé des trous de diamètre équivalents (entre 5 et 8 mm).
Pour attirer toutes les espèces d’abeilles solitaires, percez des trous de 2 à 8 mm de diamètre.

A ce jour (début avril), je n’ai toujours aucun signe de vie même si ces « chambres » ou « abris » à insectes ont été installé il y a plus de 6 mois !

Il y a 2 raisons simples à cela, l’hiver il n’y a pas d’abeille solitaire à la recherche d’abris et les périodes où il n’y a pas de fleurs, il n’y a pas d’abeilles !

Bref, en ce début de printemps, ce n’est pas avec une simple fleur de pissenlit sauvage que je vais leur donner envie de trainer autour de mon abri !

pissenlit-sauvage-potager-minimaliste-permaculture
Avec une seule fleur, l’abeille ne sera que de passage sur ma terrasse…

Et oui, l’abeille solitaire cherche du nectar et des matériaux comme de la terre pour fabriquer le « nid » où elle ira pondre…

Et elle n’est pas dupe !

L’abeille pond là où il y a les fleurs afin de faciliter « le travail » de sa futur progéniture qui prendra le relais l’année d’après !



Petit rappel sur ce qu’est la pollinisation

Revenons rapidement sur la pollinisation afin de mieux comprendre le rôle de l’abeille solitaire dans le monde végétal…

Pour se reproduire, les plantes font des fleurs mâles et des fleurs femelles.

Ces fleurs de sexe différent ont besoin de rentrer en contact pour faire un fruit qui leur permettra d’assurer leur descendance (grâce aux graines).


C’est là qu’entrent en jeu les insectes pollinisateurs !


Ces insectes pollinisateurs (dont fait partie notre amie l’abeille solitaire) butinent de fleurs en fleurs ce qui permet aux semences de fleurs mâles de rentrer en contact avec les fleurs femelles…

Des insectes pollinisateurs, il y en a plein. Fourmis, papillons, guêpes, ect… et le plus important de tous, c’est l’abeille !

84 % des fruits et légumes cultivés en Europe dépendent directement des pollinisateurs qui sont à plus de 90 % des abeilles !

abeille-solitaire-pissenlit-permaculture-urbaine
Pour rappel, l’abeille solitaire n’est pas agressive si vous la laissez tranquille !



Les avantages à attirer les pollinisateurs…


Plus il y a de pollinisation, plus il y a de récoltes !

C’est aussi simple que ça !

Certaines plantes comme les cucurbitacées (courge, courgette, concombre, etc…) ont du mal à se polliniser. Chez les cucurbitacées, il y a rarement de fleurs mâles et en plus, elles sont très éphémères (1 ou 2 jours).

Rien ne vous empêche de jouer le rôle du pollinisateur avec un pinceau mais en permaculture on préfère créer des systèmes autonomes.

Donc le fait d’avoir des fleurs au bon moment et un abri à abeille sur votre terrasse leur donnera envie de s’installer !



Le plaisir des yeux !

En veillant à ce qu’il y ait des fleurs toute l’année sur votre jardin urbain, vous mettez du baume au cœur à tous ceux qui auront la chance de poser le regard sur vos plantes.

Et quoi de plus sympa que de voir les premières abeilles solitaires pointer le bout de leurs ailes alors que la nature se réveille tout juste…


Préserver la biodiversité

On ne le répétera jamais assez mais il paraît qu’on est en train de provoquer la sixième extinction massive….

Cette sixième extinction massive c’est celle de la biodiversité !

Les abeilles solitaires font partie de cette biodiversité et sans elles, on aurait bien du mal à se nourrir car la plupart des arbres fruitiers ont besoin de polliniser (surtout au printemps…).

Le plus aberrant dans tout ça, c’est qu’au jour d’aujourd’hui, AUCUNE ESPÈCE D’ABEILLE N’EST PROTÉGÉ !!!



Quelles fleurs choisir pour attirer les abeilles solitaires précoces ?

Bref, revenons-en à votre terrasse…

Ce que vous devez comprendre (et c’est valable pour toute la biodiversité) c’est que si vous voulez attirer l’abeille solitaire, il faut lui donner le gite et le couvert !


Le gîte ce sont les abris et le couvert ce sont les plantes !

Si vous avez peu de fleurs au printemps, vous aurez peu de chances de voir une multitude d’espèces d’abeilles sur votre jardin urbain.

Voici donc 3 plantes mellifères qui fleurissent assez tôt au printemps.


Le pissenlit

pissenlit-sauvage-potager-minimaliste-permaculture

L’avantage avec le pissenlit c’est qu’on en trouve de partout ! Il suffit que vous vous baladiez dans une des prairies de votre campagne ou dans le parc public de votre quartier !

En mars, le pissenlit fleurit et nourrit de nombreux insectes !


La pâquerette sauvage

paquerette-sauvage-jardin-urbain-pollinisation

Tout comme le pissenlit, la pâquerette fleurit assez tôt et on en trouve de partout !


Le perce-neige

perce-neige-fleurs-precoce-abeille

Peu connu, le perce-neige est l’une des fleurs les plus précoces par chez nous ! Elle peut pointer le bout de son nez dès le mois de janvier !

Vous pouvez le remplacer par la jonquille sauvage par exemple !


Petit rappel
Lorsque vous déracinez des plantes sauvages, veillez à ce que ce ne soit pas une plante protégée et n’en prenez qu’une ou deux. Pas la peine de tout prendre. Privilégiez la diversité !



Pour conclure…

Attention aux pièges !

Dans les jardineries, en hiver, on vous vend toutes sortes de plantes fleuries comme les pensées, les pavots, les myosotis, les chrysanthèmes, les rosiers, les hortensias, etc !

Le problème avec ces plantes commerciales, c’est qu’elles sont dépourvues de nectar et donc inutiles pour nos abeilles !


L’homme s’est tellement amusé à les modifier pour les faire fleurir un maximum.

Des fleurs avec de plus en plus de pétales, des palettes de couleurs plus folles les unes que les autres…

Un surmenage qui épuise la plante et l’empêche de faire du nectar.


Et comme vous pouvez le voir, j’ai choisi le pissenlit et la pâquerette car ce sont des plantes sauvages que l’on voit de partout et il faut savoir que la morphologie des abeilles s’est adaptée depuis des milliers d’années à la forme des pistils de ces fleurs sauvages…

Qui dit fleurs locales adaptées à l’environnement, dit abeilles locales adaptées à l’environnement…


La morale de l’histoire,
Évitez les gilets jaunes !
La couleur jaune fluo attire de nombreuses abeilles sur les ronds points et les places publiques.
Mais, malheureusement, elles n’auront rien à butiner parce qu’ils n’ont rien à faire ici 😉


👋🏻
Pour recevoir chaque mois mes meilleurs conseils et astuces pour votre potager urbain, inscrivez-vous à
mes contacts privés >📧<





👉 Soutenez-moi sur tipeee et recevez les graines de la terrasse en contrepartie 🌱


Partagez cet article sur votre Pinterest !

pissenlit-sauvage-potager-minimaliste-permaculture-pinterest

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par mail ou à les poser dans l’espace des commentaires juste en dessous !

Fabrice.


Partager

4 réponses sur “Comment attirer les abeilles solitaires sur son balcon ou sa terrasse ?”

  1. Bonjour, sur mon balcon (95 Val d’Oise) exposé plein sud j’ai placé 3 abris et j’ai eu des fleurs de bourrache et de soucis orange tout l’hiver.
    Résultat, des la fin du mois de mars les abris sont presque plein!

    Une petite question : est ce que les abeilles font et défont chaque jour le bouchon qu’elles fabriquent et qui fait office de porte d’entrée de leur chambre?

    1. Bonjour, merci pour le partage ! Bourrache et soucis j’y avais pas pensé !
      Par rapport à ta question, une fois que le trou est scellé de terre c’est que l’abeille a terminé son nid et n’y reviendra pas.

  2. Bonjour Fabrice
    Merci pour tous ces articles très intéressants.
    Comme Matthieu j’ai eu des soucis tout l’hiver, quelques petites violettes et jonquilles sauvages,ainsi que l’alysse sont en fleurs et les abeilles sont déjà là !
    L’année prochaine je prévois des abris !
    Bon dimanche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.