Comment cueillir les fruits et les légumes sans abîmer la plante ? (#tomate)

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Vos plants de tomates et vos haricots arrivent à maturité et il est temps de les cueillir. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, on va voir ça ensemble.


Quel matériel utiliser pour la cueillette ?


Pour commencer, vous pouvez vous équiper d’un récipient spécialement désigné pour ça (panier, saladier, assiette, etc…). Et, idéalement, faite en sorte qu’il soit toujours à portée de main (dans la cuisine par exemple).

Le but c’est d’y déposer vos fruits et légumes au fur et à mesure de votre cueillette afin d’avoir vos 2 mains de libres (et d’éviter les allers-retours en cas de grosse cueillette).


Quelle approche adopter ?

Soyez subtil, tel un ninja en mission. La plante ne doit presque pas se rendre compte de votre passage.

Bien entendu, pour avoir la conscience tranquille, vous pouvez lui parler pour la prévenir de votre passage (ça peut paraître con mais pourquoi pas !).

Vous pouvez aussi lui donner quelques signaux d’alertes en touchant son feuillage et/ou en farfouillant à l’intérieur.

Une fois que la plante est prête (et que vous l’êtes aussi), cueillez (toujours sans faire de casse 😉 ).


Ce n’est pas difficile d’avoir la main verte. Avant de jardiner, prenez quelques minutes pour calmer votre esprit et vous reconnecter à l’instant présent. Le reste suivra !


Chaque fruit a une façon d’être cueilli

Déjà, il faut que vous sachiez que la plante fait des fruits uniquement pour qu’ils soient cueilli et mangé.

C’est donc dans son intérêt qu’il soit facile à cueillir.

Les animaux sont attirés par l’aspect appétissant des fruits. Ils viennent les manger et, via leurs fientes, ils dispersent les graines un peu plus loin.

C’est de cette façon que les plantes se « déplacent »pour découvrir le monde et trouver LE coin de paradis où sa descendance prospérera (et ainsi de suite).


Cueillir les tomates

Allez, un peu de concret.

Pour ne pas changer, je vais prendre l’exemple de la tomate 😆🍅✋

La tomate se cueille très bien à la main. Cueillez-les une par une (évitez la cueillette en grappe).


Pour commencer, cueillez toutes celles qui sont extra mûres !

Puis, si la quantité ne vous suffit pas, continuez avec les moins mûres, puis les encore moins mûres, etc… c’est toujours mieux de procéder ainsi, ça évite le gaspillage (même s’il n’y a jamais de gaspillage dans la nature).

Cueillez uniquement ce dont vous avez besoin à l’instant présent et dites-vous que les tomates se portent mieux sur le plant que dans votre frigo !


Comment s’y prend-on ?

Pas facile d’expliquer ça à l’écrit.

Voici un petit visuel.

cueillir-tomate-permaculture-jardinage-potager
Vous voyez au niveau de la tige (pédoncule), on voit nettement qu’il y a une sorte de « coude » ?

C’est ici que tout se joue, c’est un coude détachable !


En faite, plus la tomate arrive à maturité, plus ce coude est « fragile » (jusqu’à ce qu’elle tombe au sol d’elle-même si personne ne la cueille).

Pour que ça vous parle plus, je vous ai fait une vidéo sur Instagram.


Et pour les autres fruits et légumes ?

Oui je sais, tous mes exemples sont à base de tomates XD

Mais qu’est-ce que vous voulez, je suis devenu expert-tomate à force XD

Pour cueillir la plupart des fruits et légumes c’est la même chose. Plus le fruits est mûr, plus vous pouvez le cueillir avec une simple pichenette.

C’est comme au judo, il suffit de trouver la « bonne prise ».


Et pour découvrir cette prise, le secret réside une nouvelle fois dans l’observation…


Certaines fois ce sera simple et évident. D’autres fois se sera plus difficile (haricot, aubergine, etc…). Du coup vous aurez besoin de couper.

aubergine-recolte-facile-potager-permaculture
Si vous tirez là-dessus, vous risquez de faire de la casse sur la tige principale du plant ! Du coup, pour les aubergines, coupez.


Conclusion

Pour résumer,

  • Il vous faut un récipient pour garder les mains libres.
  • Ayez de quoi couper à portée de main « au cas où ».
  • Mettez-vous en mode « main verte ».
  • Observez le fruit s’il est mûr et comment il est « attaché » à la plante.
  • Titillez le et, si c’est le bon moment, ça vient assez facilement.
  • Si c’est un fruit difficile à cueillir à mains nues, coupez !

Voilà !

Pour terminer, tu peux retrouver mon sécateur ici.

Partager cet article aux jardinier.es en herbe et pour ne plus louper d’article, inscrivez-votre mail juste en dessous 👇


Fabrice.

Si cet article vous a aidé, pensez à le partager ! J’ai aussi un tipeee si vous voulez me soutenir en échange de quelques graines.

Pour ne plus louper d’articles et recevoir des conseils chaque début de mois, inscrivez votre adresse mail juste en dessous 👇
[yikes-mailchimp form= »4″]
Vous pouvez aussi épingler l’article sur votre Pinterest ! 👇

comment-bien-cueillir-tomate-permaculture-pinterest

N’hésitez pas à nous raconter vos cueillettes dans les commentaires juste en dessous !


Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

2 réponses sur “Comment cueillir les fruits et les légumes sans abîmer la plante ? (#tomate)”

  1. Très belles, ces tomates! 😉 Parfois, mes fruits et légumes sont tellement beaux que je n’ose pas les récolter. Est-ce que tu connais ça aussi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.