Comment utiliser son bokashi quand on a que des arbustes et des plantes grasses ?



Depuis ma tente, dans un camping, près de Brest, le mardi 22 septembre à 9 h 56…



Comme promis, je suis de retour dans votre boîte mail !


Et aujourd’hui, je réponds à la question que m’a posé Mathieu :


« J’ai un balcon avec des plantes grasses et des arbustes. Comment exploiter au mieux mon bokashi qui se rempli très vite ? »


Merci Mathieu pour cette question. Ca fait longtemps que je dois aborder le sujet du bokashi.
Presque 2 ans que j’en utilise un quand même


Alors déjà, qu’est-ce qu’un bokashi ?


Un bokashi est une sorte de sceau hermétique dans lequel on ajoute des épluchures de fruits et légumes dans le but de les composter.


Sauf que, comparé à un lombricomposteur, il y a 3 grandes différences.

  • Premièrement, il n’y a pas de vers de terre.


On y ajoute un mélange de micro-organismes spécifiques (je simplifie le truc… si vous avez besoin de plus de détails, dites-le moi).

  • Deuxième grande différence entre un composteur bokashi et un lombricomposteur, c’est que dans un bokashi, on fait du « compostage anaérobique » (c’est du compostage hermétique quoi).


Pour faire simple, il n’y a pas d’air dans un bokashi.
C’est la raison pour laquelle on utilise des micro-organismes spécifiques

  • Troisièmement, dans un bokashi on n’obtient pas de terreau (contrairement au lombricompost ou au compost classique).


Pourquoi ?


Et bien tout simplement parce qu’il n’y a pas de vers de terre (pas de vers : pas de chocolat)


Du coup, on se retrouve avec un (riche) mélange bien gluant d’épluchures de fruits et légumes.


Et quand on habite en ville, dur dur de le réutiliser…



Alors pour répondre à la question de Mathieu, la première chose que je te conseille, c’est d’utiliser le jus de bokashi !


Et oui, comme dans un lombricomposteur, il est possible de récupérer le jus dans un bokashi.


C’est un puissant engrais naturel.


Et comme pour le jus de lombrics, il faut le diluer à 10 % (dans de l’eau de pluie de préférence).


Tes arbustes vont adorer ça et tes plantes grasses aussi (pour les plantes grasses, ne leur donne pas d’engrais pendant l’hiver.. elles n’apprécieront pas).


Ensuite, ce que tu peux faire, c’est d’utiliser le mélange de ton bokashi pour rempoter tes arbustes.


Mélangé avec un peu de terreau (ou une bonne lasagne), il apportera tous les nutriments nécessaire à tes arbustes et ce, pendant plusieurs années !


Un autre truc que tu peux faire, c’est une super jardinière à boutures !


Les plantes grasses se bouturent bien.


Donc, tu peux essayer de faire une sorte de lasagne où tu prends en sandwich ton mélange bokashi dans une jardinière (3 couches : terreau – mélange bokashi – terreau).


Comme je te le disais, l’hiver approche..


.. et les plantes grasses n’ont pas faim..


.. attends le printemps pour tester cette super jardinière (et tiens-moi au courant du résultat) !



Et pour finir, si vraiment tu as trop de mélange bokashi, tu peux t’en servir comme paillage pour tes arbustes.


Bien évidemment, c’est un peu du « gaspillage d’énergie » mais, tôt au tard, tes arbustes en profiteront… même l’hiver !



J’allais oublier.


Si tu as la possibilité de le faire, enterre ton mélange dans un jardin (chez des amis ou le jardin partagé de ta ville).


Et oui, à la base, c’est à ça que sert un bokashi.


Il faut l’enterrer assez profond (environ à la profondeur d’une bêche) afin que les micro-organismes puissent survivre (sans air) et continuer à faire leur boulot.


Voilà tout pour mes conseils Mathieu.


Ah non, dernier des derniers conseils.


Si tu as accès à un composteur ou un lombricomposteur, tu peux en mettre à l’intérieur (en gardant en tête que ce n’est pas la meilleure des solutions).



Voilà tout pour aujourd’hui.


Et pour finir, j’ai une question pour vous qui me lisez.


Pratiquez-vous le compostage bokashi ?


Si oui, je serais curieux de savoir ce que vous en faites ?


Dites-le moi en répondant à ce mail 😉



Fabrice.

PS : pour recevoir le cours de permaculture par e-mail, abonnez-vous ici 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.