Pourquoi j’arrose quand il pleut ? (et je passe pour un fou auprès de mes voisins)

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Dans cet article je vous explique pourquoi j’arrose quand il pleut et pourquoi je n’arrose « presque pas » quand il ne pleut pas.

Pour commencer, recontextualisation la chose.

Si vous êtes nouveau (ou nouvelle), tous les conseils que vous trouverez ici ou dans les mails sont valables pour la culture en pot de fleurs et sont, bien entendu, « adaptables » à la culture en pleine terre (à quelque choses près…).


Il pleut du côté de chez vous ?

Chez moi oui !

Bon, ces derniers jours ça c’est calmé mais si je regarde sur l’ensemble des 2 derniers mois (mi-mai > mi-juillet) et bien j’ai eu pas mal de passages pluvieux !

Jusqu’à mi-juin ça c’est bien « auto-régulé ». Pas besoin d’arroser. C’est après que ça c’est corcé un peu.

La canicule s’est installée entre les épisodes de pluie. L’air séchait et les températures dépassaient les 30-35°C à l’ombre !

Et comme vous le savez peut-être, des pots de fleurs en plein cagnard, ça sèche très vite !

Mais bon, je ne vais pas me plaindre. Cette alternance pluie/soleil est tout ce que la nature peut rêver de mieux !

Regardez les forêts tropicales comme ça pousse bien !


Le souci c’est que ces épisodes de pluie sont courts, violents (toute ma compassion si vous avez eu des dégâts sur votre terrasse cette année) et ce n’est pas ça qui remplit les soucoupes !

C’est bien connu, une pluie fine qui dure toute la journée est plus efficace en matière « d’arrosage » qu’une grosse pluie de 2 heures qui ravage vos plantes !

En juin j’avais l’impression qu’il pleuvait la moitié du temps et pourtant, dans ma ville, la quantité des précipitations (quantité d’eau tombée du ciel pour un mètre carré) était de 31 mm alors que la moyenne se situe à 78 mm !

Comme quoi il ne faut pas toujours se fier à son intuition !


C’est l’une des raisons pour laquelle j’arrose quand il pleut

Pour être sincère, j’essaie d’arroser quelques minutes avant la pluie mais parfois elle arrive plus vite que prévue (ou pas !).

D’ailleurs rien ne vous empêche d’arroser après la pluie hein !


En faite, s’il n’y a qu’une seule règle à retenir pour l’arrosage, c’est qu’il ne faut pas arroser en plein soleil, c’est contre-productif !


Mais attention, arrosez seulement quand il va y avoir un orage ou une petite pluie.

Si la météo annonce 2, 3 jours ou une semaine de pluie, pas la peine de sortir l’arrosoir au risque de noyer vos plantes et de « gaspiller » de l’eau !


Pourquoi sortir l’arrosoir quand il pleut..?

J’ai essayé de trouver un exemple sympa pour vous illustrer ça (et ce n’est pas le meilleur, je vous laisse constater).

Arroser sous la pluie c’est comme de la cuisson basse température.

Lorsque vous n’avez pas le temps de cuisiner, vous avez tendance à mettre le feu à fond pour que ça cuise plus vite non ?

Mais, la plupart du temps, vos légumes sont meilleurs et juteux quand ils sont cuits à feu doux non ?

Et bien dans vos pots c’est pareil.

Plus il pleut longtemps et doucement, mieux l’eau s’infiltre dans tous les recoins et mieux la plante a le temps de se réhydrater parce qu’elle se met dans les bonnes conditions !


Explications,
quand il pleut, une plante change d’état et se met en mode « stockage d’eau ».

En gros, leurs racines et leurs feuilles ouvrent les vannes à fond !

Et oui, une plante est aussi capable de « boire » par les feuilles.


(La prochaine fois qu’il pleut ou que l’air est chargé d’humidité, observez leurs feuilles qui s’ouvrent pour capter un max d’eau au travers de leurs stomates…)


Bref, tout ça pour dire qu’un temps pluvieux c’est le meilleur moment pour arroser (à condition qu’il ne dure pas plusieurs jours).

La nature est bien faite non ?


Vous avez tout à y gagner

Je remarque que mes plantes tiennent beaucoup plus longtemps sans avoir besoin d’être arrosées quand j’utilise cette technique.

Fin juin, entre 2 grosses pluies, il y a eu 10 jours de canicule (30-35°C).

Et bien grâce à ça (et à d’autres techniques comme le principe de mini jardin-forêt 😉 ), les pots ont mis beaucoup plus de temps à sécher et du coup les 3-4 premiers jours de la canicule je n’ai rien arrosé !

Ensuite j’ai seulement arrosé les plantes qui montraient des signes de faiblesse.

Mais vraiment peu (environ un litre par pot).

En arrosant sous la pluie, vous allez gagner du temps et économiser de l’eau !


Finit les longues sessions d’arrosages les soirs de canicules.

Bien évidemment s’il n’y a pas de pluie en juillet-août, vous n’y échapperez pas !

Voilà tout !


Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager (c’est une façon de me soutenir) et si vous voulez recevoir mes conseils mensuels pour votre potager (quoi semer, quoi faire, etc…) inscrivez-vous juste en-dessous !


Fabrice.

Si cet article vous a aidé, pensez à le partager ! J’ai aussi un tipeee si vous voulez me soutenir en échange de quelques graines.

Pour ne plus louper d’articles et recevoir des conseils chaque début de mois, inscrivez votre adresse mail juste en dessous 👇
[yikes-mailchimp form= »4″]
Vous pouvez aussi épingler l’article sur votre Pinterest ! 👇

arroser-pluie-pot-fleurs-permaculture-pinterest

Et vous, ça vous est déjà arrivé d’arroser vos plantes sous la pluie ?

Fabrice.


Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

4 réponses sur “Pourquoi j’arrose quand il pleut ? (et je passe pour un fou auprès de mes voisins)”

  1. MOI , j’arrose à midi plein soleil.
    Parce que vous vous baignez quand il fait froid peut être ?
    Moi je me baigne quand j’ai trop chaud et que je sus beaucoup, en plus de me raffraichire ça m’y drate alors pour les plantes c’est du pareil au même à part que moi je boit par la bouche et les plantes boient par les pieds. Et oui oui

    1. Ah oui, je ne sais pas si je l’ai précisé mais c’est mieux d’arroser avec une eau à température ambiante (ça évite les chocs thermiques) !

      Merci Thierry et pour répondre à votre commentaire, tout est une histoire de contexte.
      Ce n’est pas une généralité, ça m’arrive aussi d’arroser à d’autres moments par manque de temps par exemple.
      Cet article a pour but d’optimiser l’arrosage qui, en pot de fleurs, est un sacré labeur.

      Et un dernier petit conseil, attention aux coups de soleil 😉

  2. Je suppose que la technique ne s’applique qu’aux balcons et terrasses non couverts, non? Le mien a un toit et mes plantes ont soif, qu’il fasse beau ou pas. Par contre, en période de canicule, j’arrose surtout le soir et là aussi, les arrosages se font plus rares. Sans parler du paillage bien sûr 😉

    1. Oui merci pour la précision j’avais oublié. Des fois il y a certaines zones du balcon qui prennent la pluie (vent, écoulements, etc…), à ce moment là vous pouvez rapprocher les pots de fleurs de ces zones là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.