Comment apprendre le nom des plantes sans se prendre le chou ?

par | 17-07-2022


Vous êtes-vous déjà retrouvé face à face avec un pro des plantes ?


Que ce soit un botaniste, un horticulteur, un permaculteur ou un simple jardinier passionné ?


Si oui, vous avez certainement appris plein de truc et été admiratif quand il vous a présenté ces plantes préférées.


Quand il vous a fait l’éloge du pissenlit ou qu’il vous a fait goûté le plantain.


Apprendre à reconnaître les plantes est l’un des plus grands challenges que vous aurez à relever.


Mais aussi l’un des plus excitant.


Si vous voulez :


Intégrer + de plantes sauvages dans votre potager.


Découvrir (et faire découvrir) la cuisine sauvage.


Goûter les différentes saveurs de la nature.


Alors, il ne vous reste qu’une seule chose à faire..


..et c’est ce que nous allons voir dans ce mail.



Bon, ok, apprendre les plantes va vous demander beaucoup d’efforts.


Mais en vrai, ce n’est pas si compliqué que ça.


Il y a quelques plantes de bases que l’on retrouve un peu partout en France, comme l’ortie, le plantain, le pissenlit, la consoude, l’ailière, etc…


Après, ça dépend de là où vous vous trouvez.


En fonction du relief, de l’altitude, de la nature du sol et de l’exposition, vous découvrirez d’autres plantes.


Et c’est là que se trouve toute la difficulté d’établir une liste universelle (et minimaliste) de plantes sauvages à apprendre.


D’où mon conseil de base en ce qui concerne la reconnaissance végétale (et de beaucoup d’autres sujets) : inspirez-vous de votre contexte.


Un de principes de permaculture dit « Partir des structures d’ensemble, pour arriver aux détails ».


Alors faites ça !


Au lieu d’apprendre par cœur le premier bouquin de botanique qui vous passe sous le nez..


..apprenez d’abord les plantes sauvages qui apparaissent le plus dans votre potager ou dans votre quartier (ce sont généralement les plantes les plus communes en plus).


Une fois que vous saurez les reconnaître, attaquez vous à celles qui sont un peu plus rares.


Ca peut paraître anodin comme conseil, mais c’est un sacré raccourci pour devenir un pro de la botanique.


Il n’y a rien de plus efficace que d’apprendre les plantes en utilisant vos sens et votre contexte.


Et rien de plus efficace que d’apprendre à l’enthousiasme !


(surtout qu’aujourd’hui, il suffit d’utiliser un simple smartphone pour reconnaître les plantes)


En-tout-cas, aussi selon le principe de permaculture qui dit « Utiliser des solutions à petites échelles et avec patience », c’est ce que vous avez de mieux à faire.


(et comme je le dis toujours : commencez petit)




Pour terminer, voici un autre principe de permaculture : « Intégrer au lieu de séparer ».


Donc, si vous voulez un potager en pots plus résiliant et plus vivant.


Un potager avec de belles fleurs (et abeilles) sauvages.


Un potager verdoyant (même l’hiver).


Un potager pédagogique.


Un potager à l’image de la région dans laquelle vous vous trouvez.


Alors, intégrez au lieu de séparer.


N’arrachez pas la première herbe venue sous prétexte que vous ne connaissez pas son nom.


Ce sont grâce à elles que vous aurez un potager riche en biodiversité.


Que vous ferez pousser un potager qui s’intègre au mieux à votre environnement.


(et qui donnera le meilleur de lui-même)




Voilà tout pour aujourd’hui.


Pour finir, un dernier principe de permaculture (le numéro 10) :


« Utiliser et valoriser la diversité »…



PS : La meilleure manière d’apprendre les plantes, c’est de démarrer un herbier.


Alors n’attendez plus (si vous avez des enfants, ils vont adorer ça).



PPS : Si vous voulez un coup de pouce pour démarrer cet herbier, réservez votre place (le prix est dérisoire).




Fabrice.




👉 Ceci est un extrait du cours hebdomadaire de permaculture urbaine par e-mail.
Pour vous inscrire, c’est gratuit et c’est par ici


👉 Pour faire appel à mes services, c’est ici 📞

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fabrice-pomi-potager-minimaliste-permaculture

Je suis Fabrice, conseiller en permaculture urbaine. Je soigne la terre, le corps et l'esprit.

🌱 J'ai + de 15 ans de pratique dans le jardinage, le potager, la culture en lasagne en pots de fleurs, le compostage, le lombricompostage et le bokashi 

👨‍🎓 J'ai été formé au design en permaculture en 2019 par le célèbre permaculteur Damien Dekarz

🌀 Je suis passionné par l'humain, la faune et la flore (ainsi que par leurs interactions)

🙏 Depuis 2018, j'accompagne l'humain à se reconnecter à soi, à la nature et aux autres au travers du jardinage

 

Faites appel à mes services

Recevez gratuitement chaque semaine un cours sur la permaculture urbaine

Pin It on Pinterest

Share This