Le compostage de surface dans des pots de fleurs

Partager

Qu’est-ce que le compostage de surface ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Peut-on le pratiquer dans des pots de fleurs ?

Rien ne se perd, tout se transforme

Le principe est simple, vous déposez vos épluchures de fruits et légumes à la surface de vos pots de fleurs, jardinières, balconnières, etc. Ensuite, les micro-organismes présents dans la terre de vos pots de fleurs vont commencer à grignoter cette matière organique et la transformer en nutriments et oligo-éléments qui deviendront de la nourriture pour vos plantes. Et oui vos plantes aussi ont besoin de se nourrir elles-aussi 😉

Plus la terre est riche en micro-organismes plus la décomposition de la matière organique sera rapide


Comme vous le savez, le but de ce blog est de comprendre comment créer un potager sain, autonome et durable dans des pots de fleurs selon les principes de la permaculture, et la règle numéro 1 pour y arriver, avoir un sol vivant.



Qu’est-ce qu’un sol vivant ?

Un sol vivant est peuplé de micro-organismes qui grignotent (on dit aussi « qui dégradent ») constamment la matière organique. Tant qu’un sol est alimenté en matière organique, il évolue et reste « vivant ».

La matière organique c’est la « nourriture » d’un sol vivant !


La forêt produit elle-même la plupart de la matière organique dont elle a besoin. La plus grosse partie se dépose à l’automne, lors de la chute des feuilles. Mais il y a tout de même d’autres apports toute l’année qui alimentent cette couche. Chutes de feuilles,  de fleurs, de branches, etc.

Chaque année, une forêt française produit entre 10 et 20 tonnes de matière organique par hectare !


Dans un pot de fleurs c’est un peu plus compliqué. Le sol est très peu alimenté en matière organique et c’est un à nous d’optimiser cet apport en partie grâce au compostage de surface.



Le compostage de surface en pots de fleurs

Les avantages du compostage de surface

Grâce au compostage de surface, vos déchets sont revalorisés et rendent votre sol plus vivant, ce qui rend vos plantes plus belles et productives tout en diminuant le volume de votre poubelle.


Les inconvénients du compostage de surface

  • L’un des grands inconvénients c’est qu’on peut louper son compostage de surface. Une trop grosse concentration de matière organique azotée peut « se figer », commencer à pourrir et relâcher de l’acidité qui peut être néfaste pour vos plantes.
  • Cela peut attirer des nuisibles qui peuvent faire pas mal de dégâts sur vos cultures comme des rats pour ceux qui habitent au rez-de-chaussé et les écureuils pour ceux qui sont un peu plus en hauteur (balcons, toits, etc…).
    Ce n’est pas systématique,  je vous invite tout de même à essayer et si c’est le cas, redirigez-vous plutôt vers le lombricompostage classique.

Petite astuce pour ceux qui n’ont pas la place pour un lombricomposteur classique :
« Le mini-lombricomposteur de surface ». Je vous propose de consulter et/ou télécharger le petit guide de fabrication, pas d’inquiétude c’est gratuit et ultra-simple à réaliser >>📃<<

Balcompost

Lombricomposteur intégré à une jardinière !




Le paillage, un élément indispensable pour le compostage de surface urbain

Quand on parle de compostage de surface je vois beaucoup de personnes déposer tout simplement leurs épluchures à la surface. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée simplement pour la raison que l’on vient d’évoquer (rats, écureuils, etc.).

Pour moi, un compostage de surface urbain sans risque se fait sous un paillage !


Personnellement je paille avec du foin et je vous invite à lire cet article pour en savoir plus sur le paillage  des pots de fleurs.

D’ailleurs, le paillage fait entièrement partie du compostage de surface ! C’est de la matière carbonée ! Élément indispensable d’un compostage quel qu’il soit.



Que peut-on composter ?

Les épluchures de fruits et légumes, le marc de café, les feuilles de thé, etc. Tous les déchets de cuisine en gros mais il faut éviter les plats trop assaisonnés, le poisson, la viande, l’ail, l’oignon, etc. Ce sont des matières difficilement dégradables qui peuvent rapidement engendrer des mauvaises odeurs, un excès d’acidité et attirer les moucherons et autres nuisibles.

Attention tout de même à ne pas trop surcharger d’un coup ! Au départ  je vous conseille d’y aller doucement et d’observer ce qui marche et ce qui ne marche pas. Commencez avec des épluchures de bananes ou de pommes par exemple, elles se décomposent assez bien.



Pourquoi commencer doucement ?

Au départ, votre sol risque d’être pauvre en micro-organismes. Mais ne vous inquiétez pas, plus vous pratiquez le compostage de surface, plus vous augmentez la population de micro-organismes dans votre substrat et plus vous pourrez augmenter vos apports 😉



Comment composter ?

C’est simple, il faut soulever ou creuser dans le paillage, déposer la matière organique puis reboucher avec le paillage.

Petite astuce : Lorsque vous voulez vous débarrasser d’une herbe indésirable, je vous invite à la découper en petits morceaux et à la déposer sur votre paillage. En quelques semaines elle aura complètement séché et fera partie du paillage !
Par contre, si vous jugez avoir un paillage suffisant, vous pouvez directement intégrer cette herbe sous le paillage ce qui fera un apport de matière azotée. C’est à vous de juger !



Quand pratiquer le compostage de surface ?

Vous pouvez pratiquer le compostage de surface toute l’année ! La seule règle c’est de garder l’œil pour ne pas dépasser la quantité assimilable par votre substrat ! Attention tout de même, en hiver les micros-organismes sont au ralenti alors diminuez vos apports !

Voilà, pour conclure, je tenais à vous remercier car vous êtes de plus en plus nombreux à me lire et à me suivre sur les réseaux sociaux.

Bye !



👋🏻
Si cet article vous a plu, je vous invite à jeter un œil à mes autres articles et, pour recevoir chaque mois mes meilleurs conseils et astuces, inscrivez-vous à
mes contacts privés >📧<






 LES LIENS

Le paillage des pots de fleurs, balconnières et jardinières
Qu’est-ce qu’un paillage ? Pourquoi pailler, mulcher ou couvrir ses pots de fleurs et quels sont les différents paillages que l’on peut utiliser ?
http://bit.ly/2NFLbnX


Lombricompostage – Du compost sur nos balcons et terrasses !
Qu’est-ce que le lombricompostage ? Comment ça marche et que faut-il savoir avant de commencer ? En bonus, une expérience à faire avec les enfants !
http://bit.ly/2Np1yQL


Pourquoi vous n’arrivez pas à avoir plus de vers de terre dans vos pots de fleurs ?
Les vers de terre de vos pots de fleurs ont besoin d’être nourri pour enrichir votre terre (ou terreau) mais aussi pour se reproduire !
http://bit.ly/2A0RvwF






L’ÉQUIPEMENT🔨

Sécateur
https://amzn.to/2xE2Scy


Pour information, certains liens sont des liens d’affiliations vers des produits jugés bons et pertinents. Lorsque vous passez par ces liens pour effectuer un achat, je touche une petite commission mais le prix reste inchangé pour vous. C’est un des moyens de soutenir mon travail, merci !





MES ACCOMPAGNEMENTS

Besoin d’un accompagnement personnalisé ?
C’est par ici > http://bit.ly/2O4uvlt





LES RÉSEAUX SOCIAUX 🌈

Instagram
http:/bit.ly/2xucDLa

Pinterest
http://bit.ly/2xFGT59

Facebook
http://bit.ly/2QM4Kc5

Le groupe Facebook
http://bit.ly/2zo5CgA

Twitter
http://bit.ly/2xEwNkZ





LE TIPEEE 🌱

Soutenez mon travail et recevez les graines de la terrasse en contrepartie !
http://bit.ly/2NwQdmD



Vous avez aimé cet article ?
Enregistrez cette épingle sur votre Pinterest !


compostage-surface-lombricompostage-pot-fleurs-pinterest

Si le principe du compostage de surface vous paraît encore flou, n’hésitez pas à poser vos questions ou mettre des remarques dans l’espace de commentaires juste en dessous !


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.