À propos        Articles         Podcasts
Design de jardin         Ressources gratuites         Formations

Le paillage des pots de fleurs, balconnières et jardinières
Paillage en pots

par | 4-02-2018

Qu’est-ce qu’un paillage ? Pourquoi pailler, mulcher ou couvrir ses pots de fleurs et quels sont les différents paillages que l’on peut utiliser ?

Même dans des bacs, des pots de fleurs et des jardinières, vous pouvez appliquer une couverture végétale (paillage, mulching,…).

En plus d’ameublir votre terre, elle favorise l’action des micro-organismes, conserve l’humidité et limite l’arrosage. A terme, vous obtiendrez une terre plus vivante, plus souple et plus aérée.

Pour bien comprendre l’utilité de pailler, prenons l’exemple le plus connu mais aussi le plus parlant :


LA FORÊT

Vous voyez cette impression de marcher sur un tapis souple lors d’une balade en forêt ?

Ce tapis souple, c’est la litière.

La litière, c’est le milieu naturel des micro-organismes qui travaillent à décompacter le sol et à décomposer la matière organique 24H/24 et 7j / 7. Dans ces micro-organismes, il y a les vers de terre et les champignons.

Ils aiment se loger dans la litière car elle est principalement constituée de matière brune aussi appelée matière organique carbonée. Elle est principalement composée des feuilles et des branches mortes qui tombent au sol tout au long de l’année.

C’est surtout à l’automne que la plus grande partie de cette couverture se met naturellement en place, lorsque les arbres entrent en dormance.

La litière permet de conserver l’humidité mais elle permet également de créer un environnement favorable pour les micro-organismes qui vivent à la surface du sol en les protégeant du froid et en les plongeant dans l’obscurité.


Sur le long terme, un sol sans couverture s’appauvrit en oligo-éléments puis il va se compacter (on dit aussi s’éroder) sous l’action du soleil et de la pluie ce qui risque de conduire les racines des plantes à une asphyxie.


Les types de paillage que vous pouvez utiliser dans vos pots de fleurs

Foin

C’est l’idéal, il est facile à manipuler lors des plantations.
Si vous avez des fermiers ou des écuries près de chez vous (sur le chemin du travail ou des courses par exemple) essayez de voir s’ils en ont. Bien sûr demandez s’il est issu de pâturages naturels.

Avantage : facile à trouver et souvent de bonne qualité.
Inconvénient : à renouveler souvent.


Paille

Personnellement j’évite la paille c’est trop pauvre en oligo-éléments et souvent traitée chimiquement.

Avantage : dure longtemps.
Inconvénient : paille de bonne qualité difficile à trouver.


Feuilles mortes

C’est pas très pratique mais ça dépanne quand on a pas le choix. Vous pouvez en récupérer dans les parcs publics ou en forêt.

Préférez les tas formés naturellement. Plus ils seront épais, plus il seront riches en micro-organismes. Si vous y voyez quelques vers n’hésitez pas à les prendre ils seront bien utile dans vos pots !

Privilégiez les endroits les plus reculés, la nature y aura été moins perturbé par l’homme et la qualité de votre couverture sera meilleure.

Avantage : gratuit.
Inconvénient : pas pratique et seulement disponible l’automne.


Bois mort et bois raméal fragmenté (BRF)

Toujours dans les parcs et forêt, le bois mort ou le BRF apporte de la structure à votre paillage.

Avantage : favorise le mycélium.
Inconvénient : difficile d’en trouver à certaine période de l’année.


Tonte de pelouse

Allez-y progressivement avec le gazon frais. Laissez sécher entre 2 apports. Le gazon à tendance à vite monter en chaleur et pourrait brûler les racines de vos plantes.

Avantage : maintient bien l’humidité.
Inconvénient : la tonte doit avoir été faite avant la montée en graine pour éviter la prolifération des herbes et doit être séchée avant d’être appliqué.


Sciure de bois

Personnellement je crains un peu, même si il y a très peu de risques, il se peut qu’on y retrouve de petites poussières de fer ou autre particules indésirables. A vous de juger suivant l’origine de votre sciure.

Avantage : gratuit chez le menuisier.
Inconvénient : peut contenir des particules indésirables


Pierre / Cailloux

Ça pourrait très bien aller pour un olivier ou du thym car ils sont très peu demandeur en oligo-éléments et en humidité mais je vous le déconseille pour les légumes.

Avantage : stock la chaleur.
Inconvénient : pas pratique et peu nutritif.


Mon expérience personnelle avec un paillage de feuilles mortes mélangées à du bois mort n’a pas donné de bon résultats


Créez vous-même votre paillage !

En été, partez à la chasses aux herbes ! Lorsque qu’elles sont denses et hautes, munissez-vous de votre sécateur et récoltez-en un plein cabas de petites coupes de 5-6 cm. Attention ça risque d’être long ^^


Où trouver du paillage en ville ?

C’est la question à laquelle je réponds dans cet article.

Ensuite, faites-les sécher en les étalant au soleil ou dans un sac à patate ! Sinon vous pouvez les déposer petit à petit à la surface de vos pots (comme pour le gazon).


Pour conclure, voici 3 bonnes raisons de pailler vos pots :

  1. Protéger votre terre de l’érosion, vos pots conserveront bien l’humidité et sécherons moins rapidement.
  2. Nourrir les micro-organismes et crée de l’humus remplit d’oligo-éléments.
  3. Je vous en avais pas parlé mais ça limite la pousse des herbes indésirables ! Et quand bien même il y en a qui apparaissent, elles s’arracheront très facilement. Coupez tout simplement la partie aérienne et laissez les racines qui, la plupart du temps, pourrirons et seront décomposés par les micro-organismes.


C’est pas bien compliqué, pour un bon paillage comptez environ 5 à 10cm minimum suivant la taille de votre pot. N’hésitez pas à tasser et à bien borner sur les pourtours de vos pots afin d’éviter les débordements.

Arrosez bien la première fois et surveillez la levée des herbes indésirables pendant quelques temps si celles-ci vous dérangent mais elle se feront plus rare vous verrez.

Voilà, vous savez tout !

Et n’oubliez pas de laisser vos remarques ou vos questions dans les commentaires !

Paillage-couverture-vegetale-mulch-balcon-terrasse-pinterest


LES LIENS

Le compostage de surface dans des pots de fleurs
Qu’est-ce que le compostage de surface ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Peut-on le pratiquer dans des pots de fleurs ?


5 façons de trouver du paillage en milieu urbain
Pas toujours facile de trouver de quoi pailler ses pots de fleurs quand on habite en ville. Voici 5 façons de trouver du paillage en milieu urbain.


Quelle terre choisir pour son potager en pots de fleurs
Je ne vais pas vous aider à choisir un sac de terreau, je m’adresse à ceux qui veulent reprendre le contrôle de la terre qu’ils mettent dans leurs pots de fleurs !


LES LIVRES 📚

Je paille mes cultures – Blaise Leclerc
Tout savoir sur l’utilisation des différents paillage.


Le guide de la permaculture urbaine – Carine Mayo
Des exemples et astuces pour découvrir les différentes possibilités d’aménager un potager urbain.


Les jardiniers de l’ombre – Blaise Leclerc
Tout savoir sur les différents types de sols, les amendements, les vers de terre et autres êtres vivants du sol.


MON SECATEUR 🔨


Pour information certains liens sont des liens d’affiliations vers des produits jugés bons et pertinents. Lorsque vous passez par ces liens pour effectuer un achat, je touche une petite commission mais le prix reste inchangé pour vous. C’est un des moyens de soutenir mon travail, merci !

🎁 Ebook gratuit pour démarrer votre jardin en 5 étapes + agenda nature et jardin potager offert :

Avec l'ebook, découvrez les 5 étapes pour démarrer votre jardin comestible, durable et autosuffisant en vous inspirant de la permaculture.

Avec l'agenda, recevez chaque mois un mail avec :
- 2 activités jardinage au potager
- 1 activité pour se reconnecter à la nature
- 6 fiches techniques et tutos permaculture (répartis sur l'année) pour bricoler au jardin
- La liste des activités jardinage au potager et des semis que je fais sur le mois en cours

2 Commentaires

  1. Sophie

    Bonjour,

    Qu’en est-il de la mousse? J’ai un balcon avec quelques pots et jardinière et je me demandais si « greffer » de la mousse vivante sur la terre des pots actuellement à l’air libre pouvait avoir le même effet qu’un paillage « mort » (paille, écorces,…), qu’en pensez-vous?

    Merci d’avance pour votre réponse!

    Réponse
    • Fabrice

      Bonjour Sophie, j’ai déjà expérimenté la culture de mousse en guise de paillage dans des pots de fleurs. C’est très efficace, mais les fortes chaleurs en viennent à bout très rapidement.

      La meilleur solution est de faire de la récup de paillage ou de le produire soit même… pour ça, Il y a le miscanthus. C’est une plante capable de produire une grande quantité de paillage. Attention, elle peut monter à plus de 2 mètre de haut même dans un petit pot de fleurs !

      J’en parle un peu plus dans cet article
      https://lepotagerminimaliste.fr/je-fais-de-lombre-sur-ma-terrasse-grace-a-la-permaculture-et-je-vous-explique-comment/

      Fabrice

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi par + de 13 000 personnes sur les réseaux sociaux !

fabrice-potager-minimaliste

Je suis Fabrice Maira.

Je m'appuie sur ma solide expérience de terrain et sur la permaculture pour concevoir des espaces naturels durables.

 

 

🌱 30 ans de jardinage dans les pattes

🐞 7 ans à pratiquer la permaculture en pots de fleurs

👨‍🌾 4 ans dans un jardin partagé dont je suis à l'origine

👨‍🎓 Formé à la conception et au design en permaculture par Damien Dekarz

Pin It on Pinterest

Share This