La meilleure ville pour faire de la permaculture se trouve en Corrèze


La semaine dernière, je suis parti quelques jours en Corrèze pour voir des amis (et puis c’était aussi mon anniversaire hein).


Je suis parti de Lyon, avec le van d’une amie.


Et tout comme l’année dernière, quand je suis parti chez Damien pour passer le CCP, j’ai eu un choc hydrique.


Non, je ne parle pas de sur-hydratation, mais de climat.


Je ne sais pas dans quel coin de la France (ou du monde) vous vivez, mais je peux vous dire que du côté de Lyon ça fait longtemps que nous n’avons pas vu la pluie, la vraie.


Les espaces verts sont jaunes, les arbres sèchent un par un et la terre se transforme en pierre.


Chaque année la sécheresse s’empire dans notre région…



Bref, revenons-en à la Corrèze.


A mon arrivée, j’ai donc été surpris par une nature assez verdoyante !


Ce n’est pas qu’il fait moins chaud là-bas (c’est la même canicule que dans le Rhône, voire même pire)…, mais vous allez voir que c’est vraiment une histoire de quantité d’eau.


Petit rappel, une plante a besoin de ces 3 choses pour vivre :

  • Du soleil (qu’elle capte par le dessus de ses feuilles)

  • De l’oxygène (qu’elle capte par le dessous de ses feuilles)

  • Et de l’eau (qu’elle capte par ses racines)


Ce sont les 3 fondamentaux de la vie. Quand il en manque un, la plupart des plantes meurent (et sur terre, on manque rarement de soleil ou d’oxygène… la plupart du temps, et de plus en plus à certains endroits, c’est l’eau qui fait défaut).



Tiens, en parlant d’eau 😅, savez-vous qu’une forêt a besoin d’au moins 500 mm de précipitations annuelles pour naître ?


En dessous de 500 mm, pas de forêt (la végétation reste à l’étape de steppe)..


..et pour info, en Corrèze la moyenne annuelle des précipitations se situe entre 900 et 1 000 mm.


Ce qui est bien assez pour entretenir la forêt !


Et c’est donc pour ça aussi que ça reste bien vert.


Puis je ne sais plus dans quel livre j’ai lu ça, mais apparemment la Corrèze serait la région de France qui ressemble le plus à un climat tropical !
Et si vous ne le saviez pas, le climat tropical c’est celui qui est le plus productif en matière végétale (entre 2 et 3 kg de matière végétale par m² et par année)


Et pour information (ça fait beaucoup d’informations là non ? 🤭), un climat tropical c’est une température stable entre 20 et 25°C tout au long de l’année et une moyenne de précipitations annuelle de 1900 mm.


On est donc loin du climat de la Corrèze, mais j’ai tout de même remarqué une chose qui confirme ça.


Le bananier.


Il y en a de partout ! (même à l’état sauvage).


Et j’ai remarqué que certains d’entre eux font même quelques bananes ! (surtout en ville)


Et pour rappel, le bananier est une plante tropicale.


Bref, si vous cherchez un semblant de climat tropical pour cultiver de la banane en France, allez en Corrèze ! Il se passe quelque chose là-bas !



En tout cas, ce voyage a été un dépaysement total.


Et pour ce qui est des pots de fleurs et des jardinières de la terrasse, ne vous inquiétez pas, ils ont très bien tenu pendant ces 5 jours.


Avant de partir j’ai bien arrosé et remplis les oyas.


Bon, heureusement qu’il a légèrement plu le jour de mon départ, ça a mouillé et ça a un peu fait redescendre les températures un jour ou deux..


.. mais c’est tout de même pas mal 5 jours sans arrosage en plein mois d’août (en sachant que le temps est vite reparti à la canicule !).



Voilà tout !


Et vous, comment ça se passe au niveau de l’eau et de l’arrosage ?



Fabrice.

PS : pour recevoir le cours de permaculture par e-mail, abonnez-vous ici 😉

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.