À propos        Articles         Podcast
Design de jardin         Haie fruitière         Agenda offert         Formations


Apprendre le nom d’une plante ne vous suffit pas ?


Ca tombe bien.


Dans cet e-mail, je vais vous donner 4 clés pour apprendre plein de trucs sur les plantes.


A votre rythme.


Sans avoir pour objectif de devenir botaniste.


Juste les clés de base pour être capable de se la péter un peu du genre, « les amis, ça vous dit de faire un pesto de plantains et un cake aux orties ce week-end ? »


Ou du genre « vous savez que ce sont les Espagnoles qui ont découvert la tomate ? ».


Ou du genre « vous savez que l’aulne a pour rôle d’ombrager les cours d’eau ? ».



Ce qui intéresse un botaniste, c’est la nomenclature des plantes.


C’est-à-dire de connaître la famille, le genre, l’espèce, la sous-espèce, la variété et le cultivar (ou l’hybridation).


Ce qui vous intéresse, c’est d’être capable de reconnaître les plantes sauvages comestibles, les fruits, les légumes du potager ou les arbres de la forêt.


Mais pas que.


Vous voulez aussi avoir plein de trucs intéressants à raconter autour de ces plantes.


Pour ça, pas besoin de partir vivre dans la forêt, de faire 5 ans d’études ou d’éplucher l’atlas des plantes.


Vous avez juste besoin de savoir les identifier et de connaître quelques clés de base comme :



1/ La famille pour être capable de faire des liens entre les plantes.


Souvent, elles ont des caractéristiques en commun qui vous permettront de mieux les reconnaître (comme les fleurs par exemple).


Les plantes de la même famille ont aussi assez souvent les mêmes besoins, les mêmes atouts et les mêmes faiblesses.


Les connaître, peut vous être particulièrement utile au potager en ce qui concerne la rotation des cultures par exemple.



2/ La toxicité pour être sûr que vous pouvez la consommer en toute tranquillité.


Certaines plantes comme la digitale, l’if ou la ciguë sont très toxique.


C’est la raison pour laquelle vous devez savoir si, oui ou non, telle ou telle plante est toxiques.


Mais pas que.


Souvent des plantes toxiques ressemblent à d’autres plantes qui peuvent être, quant à elles, comestibles.


C’est la raison pour laquelle vous devez connaître la clé suivante.



3/ Les plantes « cousines ».


Quasiment toutes les plantes ont une ou plusieurs autres plantes qui leur ressemblent.


Connaître la caractéristique (ou l’absence de caractéristique) qui vous permet de les différencier est primordial.


Si vous voulez être sûr de ne pas confondre l’ail des ours avec le muguet (qui est toxique), mieux vaut vous pencher un peu là-dessus…



4/ Le caractère bio-indicatif pour avoir des informations précieuses sur la nature du sol.


Les végétaux ne poussent pas à un endroit par hasard.


Il y a tout un tas de conditions favorables, comme la composition du sol, pour qu’elles germent.


De plus, en connaissant les besoins et les fonctions des plantes, vous serez en mesure de connaître des informations précieuses sur la nature du sol (pollutions, humidité, minéraux, composition, etc…).



Voilà les 4 principales clés que j’ai déterminées pour devenir un pro des plantes.


Il y en a d’autres.


Mais elles dépendent de votre profil.


De quelles types de plantes vous souhaitez apprendre.


C’est la raison pour laquelle j’ai créé des listes de clés spécifiques que j’ai réparties en 3 profils qui sont les suivants :



Le maraîcher en permaculture, pour devenir incollable sur les fruits et légumes du potager.



Le cueilleur sauvage, pour devenir incollable sur les plantes sauvages et savoir comment les manger sans finir aux urgences.



Et l’expert de la forêt, pour raconter tout un tas de choses sur les arbres centenaires de nos contrées.



Ces 3 profils, ainsi que leurs clés, sont à découvrir avec ma formation sur l’herbier numérique.


Vous pourrez choisir quelles clés utiliser selon votre profil.


Bien entendu, rien ne vous empêche d’avoir plusieurs profils.


C’est vous qui décidez.


Bref.


Faites vite.


Rendez-vous ici pour vous inscrire.



Fabrice, pour le potager minimaliste.
Je dessine votre jardin comestible.

🎁 Agenda nature et jardin offert :

Découvrez une approche simple de la permaculture et recevez gratuitement un email, chaque mois et en fonction de la saison, avec deux activités jardin et une activité pour vous reconnecter à la nature.

Des mails inspirants, rempli de bon sens et de principes de permaculture, pour vous reconnecter à la nature et créer un jardin comestible, durable et résilient (même en ville).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi par + de 13 000 personnes sur les réseaux sociaux !

fabrice-potager-minimaliste

Je suis Fabrice Maira.

Je m'appuie sur ma solide expérience de terrain et sur la permaculture pour concevoir des espaces naturels durables.

 

 

🌱 30 ans de jardinage dans les pattes

🐞 7 ans à pratiquer la permaculture en pots de fleurs

👨‍🌾 4 ans dans un jardin partagé dont je suis à l'origine

👨‍🎓 Formé à la conception et au design en permaculture par Damien Dekarz

Pin It on Pinterest

Share This