Planter des tomates cerises avant les saints de glace

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

A quelle date planter ses tomates cerises sur terrasse et balcon? Comment minimiser les pertes au moindre coup de gel ? C’est quoi les saints de glace ?

Les plantes de la famille des Solanacées comme les tomates, les tomates cerises, les poivrons, etc. ou de la famille des cucurbitacées (courges, courgettes, melons, etc.) font parties des plantes dites « gélives »... Si vous les exposez au gel, elles risquent de ne pas le supporter !


Pourquoi on plante trop tôt ?

Une fois le printemps arrivé, on se remet à sortir sur notre terrasse et évidemment, l’envie de jardiner se fait rapidement ressentir.
Mais il ne faut pas trop se précipiter !

Même si l’on trouve déjà des tomates cerises dès le mois d’avril en jardinerie et dans les foires aux plantes, il est bien souvent trop tôt pour les mettre dehors à moins que vous habitiez au fin fond du sud de la France !


La date idéale

D’après les dires de nos anciens, il faut éviter de planter avant la Saint-Glinglin qui est le 25 mai !
Rendez-vous compte !

Mais bon, pour nous, permaculteurs et permacultrices de terrasses et balcons, on peut déjà prendre quelques risques mesurés avant le 15 mai voir même avant la fin du mois avril pour certaines régions !


Le potager urbain en avance sur le potager rural ?

Oui oui. Sur vos terrasses et balcons, que vous soyez en ville ou à la campagne, il y a de fortes chances pour que vous bénéficiez d’un micro climat qui vous fait gagner quelques précieux degrés.

La chaleur dégagée par les bâtiments fait gagner quelques degrés à nos terrasses confinées.
La journée, les murs et les sols extérieur captent et stockent la chaleur du soleil et la rediffusent lentement à la tombée de la nuit.

Même un simple lampadaire évite parfois à une plante de geler !


Quelques parades pour gagner quelques jours…


Surveiller la météo

Pour bien vous fier à la météo, je vous conseille de consulter une vue d’ensemble des prévisions.

C’est à dire qu’au lieu de simplement regarder le bulletin de votre région ou votre ville, regardez plutôt ce qu’il se passe à l’échelle du pays ou même à l’échelle mondiale.
Cela vous donnera une bien meilleure estimation 😉

La météo c’est comme les proverbes, pour la comprendre il faut savoir lire entre les lignes !


Pour les plus frileux d’entre vous qui aimeraient surveiller les températures extérieures d’un simple coup d’œil en restant bien au chaud, je vous suggère d’adopter « le thermomètre à coller à l’extérieur de votre fenêtre » !

Des nuits en dessous de 5°C commencent à être dangereuses pour vos plantes gélives


Les voiles d’hivernage

Personnellement, je n’en utilise que pour mon camélia !


En tout cas pour l’instant je ne me suis pas encore penché sur la question de mise en place de voiles de protection sur mes cultures…
Je préfère utiliser des bouteilles en plastique coupées pour les protéger des nuits fraîches.

C’est beaucoup plus pratique en pots de fleurs !

Bien évidement il ne faut pas oublier de les enlever la journée, si le soleil pointe le bout de son nez il risque fort de griller votre plante sous l’effet de serre !
L’année dernière cela a donné de bons résultats mais cette année je n’en ai pas utilisé et du coup les limaces se sont fait un plaisir à dévorer mes salades ! Bref, ça m’apprendra !

La mise en place de bouteilles en plastique les protège également des limaces !


La vraie méthode qui fonctionne à 100 %

La météo, les proverbes et les protections c’est bien mais je préfère prendre le temps et laisser faire la nature !

Gagner que quelques jours ne m’intéresse pas !


Pour l’instant, je préfère me concentrer sur d’autres points comme par exemple les semis ou la préparation de mes lasagnes !

Si je n’avais qu’un seul conseil à vous donner pour minimiser vos risques – faîtes vos propres semis !
Faîtes-en beaucoup trop même ! Ce qui vous permettra d’en planter avec un peu d’avance sans prendre le risque de tout perdre !


Pour conclure . . .

Finalement il n’y a pas de réponses exactes.

Faîtes vos propres expériences à partir de la fin avril pourquoi pas.
Pour les retardataires et ceux qui veulent prendre moins de risques, commencez à planter à la Saint Mamert , le premier saint de glace qui cette année est tombé le 11 mai 2018.

Voilà tout !
Sur ce, je vous laisse en compagnie de Damien Dekarz qui nous explique les origines des Saints de glace 🙂




Fabrice.

Pour recevoir des nouveaux articles chaque semaine et des conseils pour votre potager, inscrivez-vous juste en-dessous 👇



Il y a un tipeee si vous voulez me soutenir en échange de quelques graines.

Et si vous avez aimé cet article, pensez à le partager et à l’épingler sur votre Pinterest ! 👇


plantation-tomate-cerise-pot-fleur-pinterest


LES LIENS

 
5 avantages à faire ses semis pour son potager urbain
Dans cet article, nous allons voir quelles sont les 5 principaux avantages que vous avez à cultiver vos légumes de la graine à l’assiette !
http://bit.ly/2Qb18PS


Le bilan météo France des dernières saints de glace
http://www.meteofrance.fr/actualites/6511621-fraicheur-aux-saints-de-glace


L’ÉQUIPEMENT 🔨

 
Thermomètre de vitre
https://amzn.to/2NXfSV7


Voile d’hivernage
https://amzn.to/2QMjY0X


Pour information certains liens sont des liens d’affiliations vers des produits jugés bons et pertinents. Lorsque vous passez par ces liens pour effectuer un achat, je touche une petite commission mais le prix reste inchangé pour vous. C’est un des moyens de soutenir mon travail, merci !


N’oubli pas de laisser tes remarques ou tes questions dans les commentaires !


Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.