Pourquoi pailler les pots de fleurs ou la terre ? (mis à part pour garder l’humidité)

Partager

Je vous conseille régulièrement de pailler vos pots de fleurs. Dans cet article je vous explique en quoi c’est utile mis à part pour garder l’humidité…

Il y quelques jours, je vous ai demandé si vous aviez des questions ou des problématiques que vous aimeriez que j’aborde dans un article (le formulaire est ici).


J’en ai reçu quelques-unes et cette semaine je réponds à l’une d’entre-elles :

« Pourquoi pailler les pots de fleurs et la terre mis à part pour garder l’humidité ? »


Merci à la lectrice qui me l’a posé et voici ma réponse…


Pailler son jardin n’est pas seulement une technique issue de la permaculture pour garder le sol frais et humide.

C’est aussi utilisé dans les métiers du paysage pour son côté esthétique.

D’ailleurs, on trouve toutes formes de paillage et de toutes les couleurs.

On voit même du paillage rouge vif dans les massifs de fleurs en ville !


Mais n’utilisez pas ce genre de paillage.

En général c’est de la palette broyée peinte en rouge ce qui est une catastrophe pour la vie du sol.

Bref.


Pour commencer, utilisez le bon paillage !

C’est simple, le meilleur paillage est gratuit (ou pas cher) et 100% naturel (foin, paille, feuilles mortes, etc…).

Pourquoi c’est le meilleur paillage ?

Parce qu’il nourrit votre sol (et vos plantes en finalité !).

Une terre en bonne santé est une terre vivante, humide et couverte (ou paillée si vous préférez)


Prenons l’exemple d’un sol vivant : le sol de la forêt.

La moindre feuille morte ou le moindre cadavre d’insecte qui s’y dépose est instantanément pris d’assaut par les animaux dits « charognards » que l’on appelle les décomposeurs.

Dans ces décomposeurs vous avez les mouches, les oiseaux, les mammifères, etc…

Mais il n’y a pas que les décomposeurs qui vivent à la surface qui s’en nourrissent !

Il y a aussi toute la vie du sol (vers de terre, champignons, etc…).

Et plus votre sol est riche en vie, plus vos plantes seront en bonne santé…

Pourquoi ?


Une bonne terre c’est comme un bon levain, c’est vivant !

Le levain c’est l’ingrédient de base du pain.

C’est un mélange de farine et d’eau qu’on laisse fermenter généralement sous forme de boule.

Cette boule fermente, donc, elle est vivante.

Et tout l’enjeu du boulanger c’est de garder cette boule en vie le plus longtemps possible (en y ajoutant de la farine et de l’eau régulièrement).

Certains levains sont préservés plusieurs années !


Une petite vidéo où vous pouvez constater la force d’un levain vivant (attention à l’explosion !).


Avec un levain comme celui-ci, je suis persuadé que le pain est bon !

Pour les plantes c’est pareil, il faut une bonne terre vivante pour qu’elles donnent le meilleur d’elles-même.

Bref, revenons-en une nouvelle fois à notre sujet principal 😄


Que se passe-t-il sur un sol non paillé ?

Que ce soit en pot où à même la terre, en général vous avez 2 types de sols.

Le premier est un sol souple et bien aéré (le sol de rêve).

C’est souvent le cas des vieux potagers où l’on a apporté du compost pendant des dizaines d’années ou des pots de fleurs dans lesquels on utilise du terreau classique.

Une terre comme ça c’est bien mais vous remarquerez que ça pose quelques problèmes en l’absence de paillage…

Les mauvaises herbes !


Sur un terreau neuf, la première année ça va, il n’y en a pas ou peu.

Mais plus les années passent, plus il y en a !

En faite, c’est parce qu’une multitude de graines viennent s’y déposer.

Et oui, si vous ne le saviez pas mais les graines des plantes se déplacent dans l’air grâce au vent (via le pollen) et/ou avec les animaux (via leurs fientes ou leurs poils).

En général, les graines adorent les terres souples, fraîches et aérées.

C’est pour ça que d’année en année vous avez de plus en plus de mauvaises herbes dans votre magnifique terreau de jardinerie !


Avec la terre de jardin (ou la terre franche), c’est pareil (parfois c’est même pire !).

Et oui, dans la terre de jardin il y a une quantité insoupçonnée de graines qui s’accumulent depuis des années !


Mais, vous vous posez sûrement cette question,
Pourquoi le paillage empêche la pousse des herbes ?

Et bien tout simplement parce qu’il plonge les graines dans le noir.


Et pour conclure, même s’il y en a quelques-unes qui sortent, une terre paillée est tellement souple que les arracher est un jeu d’enfant !


Conclusion

Pour faire simple, pailler la terre c’est bon pour sa santé, la santé de la vie qu’elle héberge et pour la santé de vos plantes. Ca vous fait économiser quelques arrosages et ça limite la pousse des mauvaises herbes !

J’en parlerais une autre fois mais le paillage joue aussi un rôle d’isolant (l’été il garde le sol un peu plus au frais et l’hiver, il le protège du froid).

Bref, j’ai pas mal parlé de paillage sur le blog, je vous invite aussi à piocher dans les anciens articles (en particulier celui-ci) pour en apprendre un peu plus.

Et si vous voulez recevoir des conseils pour votre potager chaque mois, vous pouvez vous inscrire juste en dessous !

Bye !




Fabrice.

Si cet article vous a aidé, pensez à le partager !

J’ai aussi un tipeee si vous voulez me soutenir en échange de quelques graines.

Pour recevoir mes emails et des articles chaque semaine, inscrivez-vous juste en dessous 👇



Vous pouvez aussi épingler l’article sur votre Pinterest ! 👇


pourquoi-pailler-pot-fleurs-terre-pinterest

J’espère avoir répondu à vos questions et si vous en avez d’autres, c’est par ici !


Partager

2 réponses sur “Pourquoi pailler les pots de fleurs ou la terre ? (mis à part pour garder l’humidité)”

  1. Bonjour,

    Une grosse colonie de cloporte a élu domicile dans mes bacs et a transformé tous les restes des récoltes de printemps en un très joli compost.
    Y a t-il un risque qu’elles s’attaquent aux semis d’automne qui vont bientôt être lancés?

    1. Normalement aucun risque car les cloportes s’attaquent aux bois morts et autres matières organiques déjà entrées en décomposition.

      Pour ce qui est de mon expérience personnelle, je n’ai quasiment pas de cloporte dans mes pots de fleurs. Par contre j’ai pas mal de vers (culture en lasagne).

      Je pense qu’un excès de cloporte en pot vient du fait que les terreaux de jardinerie contiennent beaucoup de bois morts… Bref, j’ai quelques témoignages qui disent qu’en général, l’excès de cloporte est néfaste pour les cultures… En gros, les cultures ne passent pas l’été… Avez-vous ce problème de votre côté ? On peut avoir quelques images de votre substrat et des cloportes ? Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.