Quand et comment récolter les graines de tomate ?
recolte-graine-tomate-sechage-sachet

Pour récolter les graines de tomate, il faut choisir le bon fruit au bon moment. Par contre, il y a une étape supplémentaire avant la mise en sachet 👇


Que ce soit pour de la culture un pot de fleurs, en pleine terre ou je ne sais où, n’importe qui peut récolter, stocker et semer ses tomates préférées d’année en année.

La seule condition, c’est que le plant soit issue de graines reproductibles !

Malheureusement, la plupart des plants que vous trouvez en jardinerie ou chez les producteurs sont hybrides F1 et donc non reproductibles… (en tout cas les gaines ne donneront pas du tout la même chose que le plant d’origine).

Enfin bref, pour savoir si les plants de tomates que vous avez plantés sont hybrides ou non, demandez-le tout simplement à la personne qui vous l’a donné ou vendu !


Ce n’est pas une récolte comme les autres…


Vous avez peut-être déjà récolté des graines de coquelicots ou des graines de courges.

Il suffit juste de les nettoyer un peu, les faire sécher et les mettre en sachet.

Pour la tomate, il y a une étape supplémentaire si vous ne voulez pas voir vos graines pourrir à cause de la matière visqueuse qui les entoure.

Vous savez, c’est cette matière qui vous empêche de saisir une graine de tomate entre les doigts…


A lire avant toutes choses !


Pour commencer, choisissez la bonne tomate, au bon moment.

De partout on dit qu’il faut récolter les graines de tomates sur les premiers fruits (fin juin / début juillet).

Moi, au moins pour la première année, je vous conseille de récolter sur les derniers fruits du plant (en octobre-novembre max).

Pourquoi ?

Tout simplement parce que le plant de tomate découvre un nouvel environnement. Le climat est différent, le sol est différent et les techniques de jardinage aussi.

Je pense qu’il vaut mieux laisser la plante découvrir l’intégralité de la saison au moins la première année de culture afin qu’elle transmette le maximum d’informations à sa descendance…

Puis, les années suivantes, sélectionnez la plus précoce…

Bref…
Ce n’est que mon humble avis et c’est à vous de déterminer votre bon moment.


Encore une chose avant de passer à la suite…

Faites appel à votre instinct !
Choisissez la tomate qui a la plus belle couleur et aucun signe de maladie sans oublier que le plant qui la porte doit, lui-aussi, avoir belle allure.

🍅 Et récoltez-la seulement lorsqu’elle est bien mûre ! (juste avant qu’elle ne fripe quoi..).


C’est parti !


Tout d’abord, il vous faut un torchon, une passoire, un verre d’eau et un couteau.

Pour commencer, coupez la tomate à l’horizontale, comme ceci 👇

recolte-graine-tomate-coupe-couteau


Ensuite, pincez la tomate au-dessus du verre d’eau pour y faire tomber les graines.

recolte-graine-tomate-verre-eau
Raclez au couteau jusqu’à la dernière graine ! En général, avec une seule tomate vous avez de quoi faire tous vos semis de l’année suivante.


Ensuite, remuez et mettez le verre à l’ombre dans un coin de la cuisine par exemple.

Remuez une à deux fois par jour pendant 2 jours.


Les bonnes graines tombent au fond du verre et un dépôt se forme à la surface de l’eau.

Il se peut qu’il reste quelques graines flottant à la surface. Ne les gardez pas, il y a de forte chance qu’elle ne germent pas l’année d’après.

recolter-graine-tomate-fermentation-eau
N’attendez pas plus de 2 jours au risque de voir les graines germer !


Lorsque c’est prêt, rajoutez de l’eau et remuez une dernière fois (quit à faire déborder un peu le dépôt).

Pour terminer, filtrez les graines à la passoire et touillez avec le doigt jusqu’à que ce soit bien propre.

recolte-graine-tomate-nettoyer-filtrer


Une fois que c’est propre, étalez tout ça sur le torchon sans oublier d’ajouter le sachet tout prêt avec le nom de la variété et l’année de récolte 😉

recolte-graine-tomate-sechage-sachet
Laissez sécher complètement avant de mettre en sachet.



Félicitations !


Je vous laisse apprécier ce moment de fierté.

Faire ses propres graines est un acte de résistance gratuit et utile !

En plus, ça vous permet de garder les variétés que vous appréciez particulièrement.

Et, comme je le disais un peu plus haut, d’année en année vos plants s’habituent à vos conditions de cultures et deviendront plus résistantes.


Avant de conclure, voici un petit cliché d’une de mes tomates l’année dernière.

recolte-graine-tomate-facile-permaculture
C’est une tomate qui a littéralement séché sur le plant !
Si ça c’est pas pratique ! Même pas besoin de faire un sachet !


Faites un tour dans mon stock de graines !

J’ai quelques kit de graines pour vous par ici ; )


Et on se quitte sur un petit proverbe mexicain,


Ils ont essayé de nous enterrer. 
Ils ne savaient pas que nous étions des graines.





Fabrice.






👉 Pour recevoir le cours de permaculture par email (et recevoir votre accès au canal Telegram 🤫),
inscrivez-vous gratuitement ici










quand-comment-recolter-graine-tomate-pinterest


Alors, dites-moi dans les commentaires ce que ça donne sous votre serviette.

15 Commentaires

  1. Marie

    Bonjour,
    J’applique la même méthode tous les ans, encore plus simple : je prends un essuie-tout sur lequel j’étale directement les graines de ma tomate et je laisse sécher.
    j’inscris la variété de tomate sur l’essuie-tout et le tour est joué !
    pour semer, je déchire autour des graines et je mets en terre, papier compris.

    Réponse
    • Gwénaëlle

      Bonjour,
      J’ai la même technique que Marie, technique découverte l’année dernière dans l’émission d’M6 « L’ Amour est dans le Pré », avec Vincent qui est maraîcher.

      Réponse
    • Fabrice

      Simple et efficace, je valide 😉 👍

      Réponse
  2. garcia gisele

    bonsoir merci quand même mais l année dernière pour la première foie je procédais comme vous le sitez ci dessus et j ai réussie de très belle tomates comme TÉTINE DE VENUS et NOIRE DE CRIME elles sont formidables et succulentes rien a voir avec les tomate du commerce pourtant elles sont dans un endroit étroit pour pousser mais le long d un mur et bien maintenues par des tuteurs enfin une réussite cette année je refais l expérience merci a vous

    Réponse
    • Fabrice

      Cool ! Vous allez créer une variété robuste !

      Réponse
  3. Lynda

    Bonjour,

    Selon vous, combien de temps peut-on garder les graines ?

    Réponse
    • Fabrice

      Bonjour, au moins 4 ans (voir + dans de bonnes conditions)

      Réponse
  4. francine paulis

    bonjour j’ai laisser mes graines de tomates 8 jours dans l’eau il y a du moisi sur le dessus puis je encore les récolter pour les semer l’année prochaine merci de bien vouloir me répondre bien à vous

    Réponse
    • Fabrice

      Bonjour, 8 jours ça fait beaucoup. J’ai bien peur que les graines soient pourries ou qu’elles aient germé dans l’eau. Nettoyez-les, séchez-les et vérifiez si le résultat ressemble aux graines que vous voyez un peu plus haut sur l’article.

      Réponse
  5. Zina

    Bonjour, est-il possible d’utiliser les graines récoltée pour la même année ? J’ai envie d’en faire, et de semer des tomates fin février, ou début mars

    Réponse
    • Fabrice

      Non concrètement c’est pas possible. Actuellement (si vous êtes en France), la plupart des tomates que vous trouverez ne sont pas de super qualité pour réutiliser le graine. Prenez des graines reproductibles

      Réponse
  6. Dominique

    Bonjour
    Je vis en Guadeloupe depuis peu, ici il y’a des tomates toute l’année
    Puis je faire des semis avec des tomates de la même annnee ?

    Merci

    Réponse
    • Fabrice

      Bonjour Dominique, oui vous pouvez si vous faites bien sécher les graines avant de refaire des semis

      Réponse
  7. Richard Gratton

    Bonjour Fabrice
    J’ai reçu des graines de tomates ancestrales et reproductibles d’une amie.
    Je demeure au Canada et aimerait les faire pousser l’année prochaine.
    La question est à quelle profondeur dois-je les planter et à quelle date dois-je les mettre au soleil tout en gardant mes pots à l’intérieur de la maison. Merci de partager tes connaissances.
    Richard

    Réponse
    • Fabrice

      Bonjour Richard,
      Pour la tomate, il faut d’abord la faire pousser dans des petits godets à l’intérieur jusqu’à la fin des gelées. Une fois cette période passée, il faudra les planter définitivement dans vos pots de fleurs à l’extérieur.

      Je vous invite à lire cet article pour mieux comprendre quand est-ce que c’est le moment idéal pour faire vos semis en général :
      https://lepotagerminimaliste.fr/quand-commencer-semis-potager-terrasse-balcon/

      N’hésitez pas à laisser d’autres commentaires si ce n’est toujours pas clair pour vous.

      Fabrice.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je suis Fabrice et j'aide les gens à renaturaliser leur environnement

 

👉 + de 15 années d'expérience dans le jardinage en milieu urbain, le compostage, le lombricompostage, le compostage "bokashi" et la culture en lasagnes en pots de fleurs

👉 Formé en permaculture par Damien Dekarz

👉 Passionné de l'humain, de la flore et de la faune sauvage (ainsi que de leurs interactions)

👉 Créateur et responsable d'un jardin partagé

👉 Créateur et responsable de la légendaire terrasse du potager minimaliste

👉 Responsable de la création de plusieurs dizaines de jardins (balcons, terrasses, jardins partagés, etc...)

Recevez gratuitement chaque semaine 2 cours sur la permaculture

Pin It on Pinterest

Share This