Quand commencer les semis pour son potager de terrasse (ou balcon) ?

Partager

Vous aimeriez connaître le bon moment pour commencer à préparer vos semis ? Ne faites pas la même erreur que tous les autres ! Soyez patient ! (mais pas trop)

Les premiers rayons du soleil commencent à se montrer et les jours s’allongent. De quoi redécouvrir votre terrasse et préparer vos semis printaniers bien au chaud.

Si c’est la première année que vous vous lancez dans les semis, vous allez vous retrouver face à ce grand moment de solitude en vous posant cette question « quand est-ce que je dois planter cette graine ? ».

Je suis passé par là moi aussi et j’avoue que ce n’est pas facile de s’y retrouver !


Tout d’abord, il faut savoir que chaque plante à sa période de semis idéale. On ne sème pas tout le même jour, la même semaine, ni le même mois !

Certaines plantes se sèment en février, d’autres en mars et d’autres bien plus tard !

En tout cas, la plupart des semis printaniers seront à faire entre février et mai.



Faut-il faire confiance aux calendriers de semis qui croulent sur le net ?

C’est utile et ça vous donne une idée générale de la période idéale de semis (d’ailleurs cette période est aussi indiquée sur les sachets de graines du »commerce »).


Vous avez remarqué que pour certaines plantes, cette période peut aller de 2 à 3 mois voir même toute l’année ?

Suivant l’environnement dans lequel vous vivez, (altitude, climat, micro-climat, etc…), la période de semis peut-être réduite de moitié !

Si vous avez choisi de les lancer le plus tôt possible en suivant les conseils trouvés sur le net, les livres ou les sachets de graines alors que votre climat n’est pas « mûr », vous risquez de vous louper…

Les tableaux de semis sont une base mais c’est à vous de déterminer votre période idéale !


Bref, revenons à la base…



Faire ses semis c’est prendre de l’avance sur les récoltes !

Pourquoi s’embêter à prendre de l’avance alors qu’il suifferait d’attendre le mois de mai pour jeter quelques graines par-ci par là dans vos pots de fleurs et ainsi avoir un taux de germination de 100 % ?

Déjà rien ne vous empêche de le faire si vous vous êtes constitué un important stock de graines !

Vous pouvez aussi mouler des bombes de graines (recette) si vous ne savez pas quoi faire de vos petites mimines…

bombe-graine-potager-urbain-permaculture
Des bombes de graines !

Si vous n’avez pas envie de stocker de grosses quantités de graines, je vous invite à laisser quelques fruits sur vos plantes potagères à la fin de l’été.

Elles s’enfouiront naturellement à la surface de vos pots de fleurs. Vous pouvez aussi les enfouir vous-même (ça fait partie du compostage de surface).

Le compostage de surface enrichit votre substrat et les graines qu’il renferme ont une chance de germer l’année suivante…


Avec de la chance, quelques graines pourront germer et vous donner quelques belles plantes potagères généreuses sans avoir à semer quoi que ce soit !

Et si ça fonctionne pas, vous aurez tout de même enrichi votre substrat et c’est ça la permaculture !

Chaque élément du système doit remplir plusieurs fonctions.
Bill Mollison

Par contre, les récoltes des plantes issues de ce genre de semis seront en retard par rapport aux semis que vous aurez faits vous-même !

On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre !



Chaque graine a ses conditions propres de germination

La plupart de nos plantes potagères (tomate, poivron, courgette, etc…) sont des plantes tropicales ou du moins des plantes qui poussent dans des climats différents du nôtre.

Il faut donc recréer ces conditions idéales pour permettre à chaque graines de bien vouloir germer…


Température de germination

Certaines graines commencent à germer à partir de 10 – 15°C (les laitues par exemple) tandis que d’autres ne germeront pas en dessous de 25°C (comme les aubergines !).


Durée de germination

La durée de germination commence à partir du moment où vous « enterrez » la graine et se termine lorsque la graine germe.

Chaque plante à sa propre durée de germination.

Les laitues germent en 2-3 jours alors que les graines de poivrons mettront plus de 3 semaines !

3 semaines c’est énorme ! C’est pour ça que les poivrons sont les premières graines à semer…

Dans certaines régions du sud, on sème le poivron à partir de mi-janvier !


Imaginez le retard que vous pouvez prendre si vous loupez votre semis de poivron (ou si vos graines de poivron n’ont pas voulu germer si vous préférez)…

Un semis de poivrons loupé c’est un mois de retard sur votre récolte !


Le moment idéal de plantation à l’extérieur

La plupart du temps, il faut planter après les saints de glace.

Les saints de glace c’est la date à laquelle il n’y a plus aucun risque de gelée.

Elle se situe aux alentours du 15 mai, ça dépend des années (du moins au début du 21 ème siècle #rechauffementclimatique).

En gros, après les saints de glace, vous pouvez planter tous vos semis à l’extérieur sans aucune exception !


⚠️ Attention ! Ce n’est pas toujours le cas !

Si vous habitez au bord de la Méditerranée, à partir de mi-avril il n’y a quasiment plus aucun risque de gelée.

A l’inverse si vous habitez en haute montagne il peut y avoir encore des risques jusqu’au mois de juin !



2 choses à savoir pour déterminer le moment idéal de vos semis

Tout ça c’est bien beau Fabrice mais comment connaître ce foutu moment idéal !!! Je n’ai pas le temps là !!!!

Wooh wooh wooh attendez je vais conclure ! C’était important que vous sachiez tout ça… laissez-moi vous donner quelques solutions maintenant…


1. Connaître la date (approximative) de vos dernières gelées

Notez cette date dans un coin de votre tête ou en gros sur sur votre grainothèque

Vous en aurez toujours besoin ! Ce sera votre référence lorsque vous calculerez le moment idéal de vos semis 😉

Difficile de vous aider là-dessus… tout dépend de là où vous habitez.. ne vous embêtez pas, c’est soit mi-avril, soit mi-mai, soit mi-juin.


2. Connaître la durée de croissance idéale

Kesako ?

La durée de croissance idéale c’est tout simplement la durée optimale dans laquelle la plante doit pousser dans son « godet ».

semis-potager-urbain-permaculture-balcon

Au bout d’un moment la plante se sent à l’étroit dans son godet et elle ne pousse plus, on dit qu’elle « stoppe sa croissance ».

A ce moment-là, plus vous attendez, plus la plante subit un stress et plus elle mettra de temps à s’adapter et à repousser lorsque vous la planterez dans vos pots de fleurs (à l’extérieur).

Pour un plant de tomate, la durée de croissance idéale se situe aux alentours de 2 mois !


Voilà, avec ces 2 informations en mains (date des dernières gelées + durée de croissance de la plante), vous n’avez plus qu’à calculer la date idéale !

Exemple
Un plant de tomate à besoin d’environ 2 mois de croissance dans son godet, Si vos dernières gelées sont mi-mai alors semez aux alentours de mi-mars !



Dernier conseil si vous êtes un(e) scientifique déterminé(e) !

Étalonnez (ou échelonnez) vos semis peu aussi vous aider à affiner cette date !

En gros, au lieu de tout semer au même moment, vous étalonnez vos semis sur 3, 4 ou 5 semaines et, en notant la date de semis sur vos étiquettes.

Ensuite, au moment des plantations, vous verrez en un coup d’œil à quel moment vous avez semé les plantes qui ont le mieux réussi leur croissance.

Mais ça c’est pour ceux qui ont le souci du détail ! Personnellement je ne suis pas à 2 ou 3 semaines près ! 

N’oubliez pas que la nature est capricieuse et que chaque année le climat est différent (surtout ces dernières années #rechauffementclimatique).


Petite astuce pour ceux qui ont encore plus le souci du détail 🤯 (désolé pour le flux d’information !)

Afin de connaître le moment idéal pour planter votre plant de tomate (attention c’est uniquement valable pour la tomate, oui je suis fan de la tomate 🍅), il faut qu’en moyenne, pendant les journées, la température minimale + température maximale divisée par 2 soit égale à 20°C (non non ce n’est pas une blague !).

Exemple
Nous sommes la dernière semaine de mai. Chez vous, la température minimale est de 10°C et la température maximale est de 30°C, c’est parfait (10 + 30 = 40 / 40/2 = 20). 



Et pour conclure ?

Pour conclure, j’ai l’impression que cet article ne sera pas difficile à digérer… la prochaine fois je ferais plus simple, promis !

Merci pour votre soutien !


Dernier conseil ! A moins que vous habitiez dans l’extrême-sud de la France, ne semez rien jusqu’à mi-février voire même fin février (à part quelques laitues) !

Voici un calendrier de semis pour vous donner une idée. N’oubliez pas de l’adapter à votre climat !


Fabrice.

Si cet article vous a aidé, pensez à le partager ! J’ai aussi un tipeee si vous voulez me soutenir en échange de quelques graines.

Pour ne plus louper d’articles et recevoir des conseils chaque début de mois, inscrivez votre adresse mail juste en dessous 👇

Vous pouvez aussi épingler l’article sur votre Pinterest ! 👇






 LES LIENS

Les graines reproductibles pour un potager de balcon en permaculture
Pourquoi utiliser des graines reproductibles quand on veut faire de la permaculture sur son balcon ou sa terrasse.
http://bit.ly/2Cs2fb3






LES LIVRES 📚

Pour l’exemple farfelue de la température minimale + la température maximale / 2 = « c’est bon tu peux planter », c’est un exemple tiré de ce livre il me semble
Je réussi mes plants du premier coup – Brigitte Lapouge
Les principales méthodes de semis expliquées pas à pas.
AmazonDecitre


Pour information, certains liens sont des liens d’affiliations vers des produits jugés bons et pertinents. Lorsque vous passez par ces liens pour effectuer un achat, je touche une petite commission mais le prix reste inchangé pour vous. C’est un des moyens de soutenir mon travail, merci !





MES ACCOMPAGNEMENTS

Besoin d’un accompagnement personnalisé ?
C’est par ici > http://bit.ly/2O4uvlt





LES RÉSEAUX SOCIAUX 🌈

Instagram
http:/bit.ly/2xucDLa

Pinterest
http://bit.ly/2xFGT59

Facebook
http://bit.ly/2QM4Kc5

Le groupe Facebook
http://bit.ly/2zo5CgA

Twitter
http://bit.ly/2xEwNkZ





LE TIPEEE 🌱

Soutenez mon travail et recevez les graines de la terrasse en contrepartie !
http://bit.ly/2NwQdmD


date-semis-potager-balcon-terrasse-pinterest

Alors, vous vous y mettez quand ?
Dites-nous tout ! 👇

Fabrice.


Partager

4 réponses sur “Quand commencer les semis pour son potager de terrasse (ou balcon) ?”

  1. Bonsoir Fabrice,

    merci pour toutes ces informations, c’est vrai que parfois on ne sait pas toujours par où commencer. Ce qui est aussi bon à savoir, c’est que certaines graines (sauf celles qui ont besoin de froid ou de fraîcheur pour germer) germent plus vite quand les températures sont plus élevées. Si on attend encore un peu, les semis lèveront plus vite et le balcon sera encombré moins longtemps de petits pots…
    C’est peut-être utile si on veut aussi utiliser son balcon pour faire autre chose 😉
    Quant à moi, j’en suis encore à mes plans. J’en parle aussi sur mon blog: mon-balcon-jardin.com.

    1. Coucou Valérie.

      Merci pour ton commentaire. En le lisant je me rend compte que je n’ai pas précisé que je parlais des semis à faire chez soi, au chaud, près de la fenêtre.

      Bonne journée !

  2. Bonjour. J’essaie de me passer de terreau de semis cette année. Mais ça ne fonctionne pas très bien… Dans quoi faites vous vos semis et repiquage ?

    1. Bonjour. Vous essayez de vous passer du terreau de semis c’est à dire ?
      Pour mes semis et repiquage, j’utilise mon propre mélange (terreau sans tourbe, amendement organique et sable).
      Dur dur de se passer complètement de terreau… L’année prochaine, j’espère avoir assez de lombricompost pour le remplacer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.