Faut-il arracher la mauvaise herbe de ses pots de fleurs ?

Partager

A la sortie de l’hiver on se demande toujours quoi faire de toutes les herbes qui ont poussé dans nos pots de fleurs. On va voir ici comment réagir face à ces « mauvaises herbes ».

C’est le printemps et je sors doucement de mon hibernation.
Sur ma terrasse, je redécouvre mes pots de fleurs et là, quelle surprise ! La plupart des plantes ont séché tandis que d’autres commencent déjà à bien repousser.
Parmi ces « autres pousses », se trouvent les fameuses « mauvaises herbes »…

Dans une démarche de respect de la vie du « sol » est-il bon de tout arracher et de repartir à zéro ?


Comment préparer le « terrain » tout en respectant le vivant ?


Revenons en arrière…

L’an passé, vous aviez peut-être planté quelques aromatiques, des tomates, des fraisiers. ou d’autres plantes peu importe.
A la fin de l’automne vous avez tout laissé tel quel et vous vous retrouvez ainsi avec un chantier pas possible dans vos pots de fleurs !

Tout est en train de repousser en vrac et vous avez même l’impression d’avoir négligé vos plantations !


Et bien non laissez-moi vous féliciter !

Vous avez laissé faire la nature et aujourd’hui, vous avez la chance de pouvoir l’observer reprendre ses droits et ça, c’est cool !

Amusez-vous, pourquoi pas, à reconnaître ces plantes, comme ça vous pourrez dissocier les « mauvaises herbes » des herbes que vous souhaitez conserver !

Les « mauvaises herbes » sont des plantes que l’on ne souhaite pas conserver tout simplement.


Dans un pot de fleurs, il y a très peu de place donc au bout d’un moment, c’est sûr qu’il va falloir faire des choix !

Et oui, malheureusement dans tout ce joli fouillis, il se trouve que certaines herbes précoces se sont déjà bien gentiment fait leur place et pour moi, la meilleure stratégie est de laisser faire la nature jusqu’au moment ou vous allez avoir besoin de l’emplacement qu’occupe l’une de ces herbes.

Pourquoi ?
Parce que pendant ce temps, votre sol reste vivant et se recharge en matière organique pour le printemps ! Et lorsque le moment sera arrivé, vous n’aurez plus qu’a couper ce qui vous gène !

D’ailleurs, vous êtes d’accord avec moi pour dire qu’il ne faut pas voir une mauvaise herbe comme quelque chose de sale non ?


Pourquoi ne pas voir cela comme une opportunité d’observer l’évolution d’un mini écosystème et de favoriser la biodiversité !


Et oui, sans herbes, pas de biodiversité !

Un exemple :
En ville comme à la campagne, la problématique des « mauvaises herbes » est de plus en plus au goût du jour…
Suite à l’interdiction du glyphosate, elles se réapproprient les cimetières et les trottoirs au détriment du bien-être « visuel » des citoyens et citoyennes… alors qu’il suffirait de simplement changer notre regard et de devenir un relais pour la biodiversité !

La beauté est dans les yeux de celui qui regarde…


Leçon numéro un : ne pas arracher systématiquement une jeune pousse !

Observer puis reconnaître ces herbes ça peut être sympa. Comme je vous le disais, peut être que vous aviez oublié, mais c’est une des aromatiques que vous aviez planté l’année dernière !

Par exemple, la ciboulette ou la menthe sont des herbes qui disparaissent l’hiver et réapparaissent de plus belle au printemps.


Leçon numéro deux : réfléchir à comment s’en débarrasser intelligemment et respectueusement de sorte à préserver la vie du sol !

Une fois que vous allez être sûr de bien vouloir vous en débarrasser, il va falloir envisager comment.

La plupart du temps, par réflexe, on l’arrache pour rapidement libérer la place et ainsi éviter un enracinement trop envahissant !
Erreur !
Cet enracinement accroît et nourrit la plupart des micro-organismes et de plus, il évite à votre sol de se compacter !

Effectivement, en règle générale, une herbe développe un système racinaire plus ou moins robuste et grâce aux galeries qu’il forme, l’eau et l’air circulent mieux dans vos pots.
De plus, lorsque ces racines meurent, elles deviennent une source de nourriture pour les micro-organismes.


Et oui, même dans un pot de fleurs on peut respecter le sol et le rendre vivant !

Bien évidement, vous allez me dire « mais quand on arrache la racine, au moins la plante ne repousse pas ! »
Et bien oui et non.
Avec une technique toute simple, vous arriverez à venir à bout de n’importe quelle plante !
Même le liseron !


Tiens, parlons du liseron !

Tout jardinier à déjà eu affaire à du liseron !
Cette plante rampante qui envahit tout les espaces de culture à une vitesse incroyable d’année en année.

Pourtant elle est jolie lorsqu’elle déploie ses fleurs blanches à la fin de l’été, mais la plupart du temps tout ce qu’il souhaite, c’est de s’en débarrasser car elle est vraiment trop envahissante !
Mais le problème avec cette plante, c’est que lorsque vous allez l’arracher ou même creusez un peu pour retrouver et extraire sa racine et bien la seule chose que vous allez faire, c’est du bouturage malheureusement !

Et oui, lorsque vous coupez une racine de liseron en 2, et bien vous créez 2 liserons et ainsi de suite.


A force, le jardinier s’est rendu compte que la meilleure solution pour s’en débarrasser, c’est de couper le plus souvent possible la partie extérieure : ses feuilles !
Et oui, à force de priver la plante de la photosynthèse (le soleil), elle s’épuisera et disparaîtra.


Et que faire si les mauvaises herbes auront repoussées au moment où je planterais mes légumes ?

Se poster la question suivante :
Vaut-elle vraiment la peine d’être arrachée ou même coupée ? Elle gène tant que ça ?

Encore une fois, à vous de juger. Vous pouvez complètement l’ignorer et planter directement votre plante et alors elle se perdra lors de la plantation.
Puis, si elle pointe encore le bout de son nez, vous n’aurez qu’à tirer un petit peu et la déposer (racine à l’air) sur votre paillage !


Pour résumer…

Vous l’aurez compris, lorsque vous vous demanderez si vous devez arracher la fameuse « mauvaise herbe » et bien, c’est non !

Laissez l’herbe pousser si elle ne vous gêne pas, et si vous voulez vous en débarrasser, coupez simplement la partie extérieure et laissez la racine en place, elle a toute son importance dans le sol !

La seule chose que vous feriez en l’arrachant, c’est de détériorer le sol et empêcher celui-ci de devenir meilleur !


Dans 99 % des cas c’est ce que je vous conseille de faire, mais à vous de juger bien évidement !

Pensez à respecter un maximum la vie de votre sol, surtout dans vos pots de fleurs où elle est encore plus fragile !


Tout ce que je vous conseille, c’est que tant que cette herbe ne vous gêne pas, n’y touchez pas ! Elle a son rôle à jouer !




Fabrice.

Si cet article vous a aidé, pensez à le partager !

J’ai aussi un tipeee si vous voulez me soutenir en échange de quelques graines.

Pour recevoir mes emails et des articles chaque semaine, inscrivez-vous juste en dessous 👇



Vous pouvez aussi épingler l’article sur votre Pinterest ! 👇


arracher-mauvaise-herbe-pots-fleurs-pinterest


LES LIENS


Devenir un relais pour la biodiversité urbaine
Pourquoi et comment attirer plus de biodiversité en milieux urbain sur son balcon, sa terrasse ou son rebord de fenêtre ?
http://bit.ly/2OFI1NE


Le paillage des pots de fleurs, balconnières et jardinières
Qu’est-ce qu’un paillage ? Pourquoi pailler, mulcher ou couvrir ses pots de fleurs et quels sont les différents paillages que l’on peut utiliser ?
http://bit.ly/2NFLbnX


Le compostage de surface dans des pots de fleurs
Qu’est-ce que le compostage de surface ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Peut-on le pratiquer dans des pots de fleurs ?
http://bit.ly/2DhHjF5


Transformer sa terrasse de balcon en potager hors-sol
Vous aimeriez faire pousser des légumes en « hors-sol » de la façon la plus naturelle possible ? Laissez-moi vous convaincre que c’est possible !
http://bit.ly/2Rvq6Ln


LES LIVRES 📚


Le guide de la permaculture urbaine – Carine Mayo
Des exemples et astuces pour découvrir les différentes possibilités d’aménager un potager urbain.
AmazonDecitre


Secrets de plantes : pour se soigner naturellement – Michel Pierre
Un livre très bien illustré pour reconnaître facilement 250 plantes sauvages et découvrir leurs vertus.
AmazonDecitre


L’ÉQUIPEMENT 🔨

 
Sécateur
https://amzn.to/2xE2Scy


Pour information certains liens sont des liens d’affiliations vers des produits jugés bons et pertinents. Lorsque vous passez par ces liens pour effectuer un achat, je touche une petite commission mais le prix reste inchangé pour vous. C’est un des moyens de soutenir mon travail, merci !


Et vos mauvaises herbes vous en faîtes quoi vous ? Dites le nous dans les commentaires !


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.