Comment réorganiser son potager de balcon pour l’hiver ?

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

L’hiver arrive au pied de votre porte et vous ressentez le besoin de réorganiser la disposition de votre potager de balcon ? Hmm, pourquoi pas !


Petit avertissement…
Réorganiser un potager de balcon perturbe l’écosystème en place.
Comme j’en parlais dans
cet article, l’hiver les petites bébêtes et les plantes entrent en dormance.
Votre intervention perturbe leur milieu de vie et leur habitat… donc, quoi que vous décidiez de faire après la lecture de cet article, réfléchissez bien avant d’agir !


Bon, soyons clair, ce que j’entends par « réorganiser votre potager de balcon pour l’hiver », c’est le fait de changer la disposition des pots de fleurs ou autres éléments…


La « modularité« , c’est un des avantages des potagers en pots.


Ca permet, entre autres, de jardiner des végétaux un peu plus exotiques mais aussi de profiter des différents microclimats de sa terrasse au fil des saisons.

novembre-lepotagerminimaliste-potager-urbain-automne
Ca c’est ma terrasse à la fin de l’année dernière (hiver 2018)
A ce stage là, dur-dur de réorganiser quoi que ce soit sans perturber l’écosystème ou sans se faire un lumbago !


Que faire des pots de plantes dites « annuelles » ?


A la fin de l’automne, les plantes annuelles laissent derrière elles un pot vide (ou presque).

La plupart des gens vont le laisser mourir dans un coin sombre et sec pour ne le ressortir qu’au printemps (au moment des plantations).

Et c’est bien dommage !


Ce pot ne demande qu’à vivre ! Il peut très bien accueillir une laitue d’hiver, de l’ail, de la mâche ou d’autres cultures d’hiver…

Et au pire du pire, si vous décidez de ne rien y cultiver, mettez-le à l’endroit le plus exposé au soleil et à la pluie (eau + soleil = vie). Au printemps suivant, quelques « herbes surprises » (ou mauvaises herbes) s’installeront et feront le bonheur des premiers butineurs 🙂

pissenlit-sauvage-potager-minimaliste-permaculture
Ce pissenlit s’est installé spontanément dans un de mes pots et a fait le bonheur des premières abeilles sauvages au début du printemps


Que faire des pots de plantes vivaces ? (qui ne gèlent pas)


Déjà, identifiez-les pour connaître leurs besoins (soleil, humidité, résistance au froid, etc…) et agissez en conséquence (si vous les oubliez dans un coin sombre et sec, elles ne risquent pas de repousser au printemps suivant).


Ca peut être du thym, un navet ou je ne sais quoi d’autre.

Il y a tout un tas de livres pour identifier les plantes.

Il y a aussi des applications mobiles comme celle-ci (c’est la plus efficace je trouve).
D’ailleurs si vous voulez que j’écrive un article pour vous aider à identifier et apprendre à reconnaître les plantes sauvages (ou sur d’autres sujets), vous pouvez me le demander sur ce formulaire 😉


Et que faire du reste ?


Mettre le bon pot de fleurs au bon endroit c’est une chose.


Maintenant, voyons voir d’autres possibilités de réaménagements hivernales…


Le récupérateur d’eau

recuperateur-eau-terrasse-balcon-permaculture


Si vous aussi vous avez un récupérateur d’eau, c’est le moment de le mettre « hors réseau ».

En hiver il pleut beaucoup et les pots n’ont quasiment pas besoin d’être arrosés.

Toute cette pluie ça vous oblige à surveiller et gérer le surplus d’eau de votre bac récupérateur (à moins qu’il soit prévu pour renvoyer l’eau dans le réseau…).


Bref, videz-le et, si vous le pouvez, mettez-le à l’abri des intempéries.


La serre

Serre en bois de palette sur terrasse (balcon) en permaculture


☝️ Ca, c’est ma serre.


L’hiver, elle me permet de protéger le lombricomposteur et quelques plantes (ou semis) du gel.


En fait, à partir de décembre/janvier, je la ferme complètement et je ne l’ouvre que pour remplir le lombricomposteur (en général, il fait à peu près 4 ou 5 degrés de plus à l’intérieur).


D’ailleurs, ça me fait penser à une petite astuce pour gagner quelques degrés à l’intérieur d’une serre… utiliser les masses thermiques !

Moi je laisse mes 2 arrosoirs pleins d’eau et quelques pots en terre cuite.
La masse thermique (l’eau et la terre cuite en l’occurrence) accumule de la chaleur la journée ce qui ralentit la baisse de température la nuit.

Vous pouvez utiliser d’autres masses thermiques comme la pierre par exemple


Mais si vous n’avez pas besoin de votre serre l’hiver et qu’elle est facilement démontable, mettez-la au sec !


Le compost


Hey, ça tombe bien de parler du compost maintenant !

Et ouais, faire un compost l’hiver dans sa serre ça peut aussi la réchauffer…

Attention tout de même à ne pas confondre composteur et lombricomposteur…

Un lombricomposteur chauffera beaucoup moins qu’un composteur…


Bref, on parlera de tout ça une autre fois…


Si vous compostez sur votre balcon, c’est sûrement dans un lombricomposteur ou dans un bokashi.

Du coup, mon conseil ici c’est de le mettre hors-gel (cave, coursive, cuisine, serre, etc..).

Le mien reste tout l’hiver dans la serre et ça se passe très bien (je vérifie juste que le gel ne s’infiltre pas pendant les périodes les plus froides !).


Bon, et pour finir…


Un espace de travail


Si c’est la première année que vous avez aménagé votre terrasse, gardez un espace libre pour stocker des matériaux de récup (bois de palette par exemple). Ce sera un endroit pour bricoler quelques jardinières, abris à insectes ou autres éléments de votre potager 😉


Vous verrez, au printemps vous aurez plein d’idées pour passer un peu de temps dehors 😉


Conclusion


Comme je vous le disais au début de l’article, allez-y doucement pendant votre « réaménagement ».

Protégez la biodiversité et ne nettoyez pas tous les recoins de votre terrasse au karsher (attendez le mois de mai si possible !).


Bon, et bien c’est tout pour moi et n’oubliez pas de poser vos questions ici !




Fabrice.

Pour recevoir des nouveaux articles chaque semaine et des conseils pour votre potager, inscrivez-vous juste en-dessous 👇



Il y a un tipeee si vous voulez me soutenir en échange de quelques graines.

Et si vous avez aimé cet article, pensez à le partager et à l’épingler sur votre Pinterest ! 👇


reorganiser-balcon-potager-hiver-permaculture-pinterest


Dites-moi, juste en-dessous, comment vous comptez aménager votre terrasse pour cet hiver !


Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.