Que faire au jardin en fin de saison ? (pour s’occuper !)

Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Les nuits sont de plus en plus fraîches, les plantes du jardin (et du balcon) meurent petit à petit…
Que faire s’il reste quelques dimanches ensoleillés ?


Cette question, elle m’a été posé par les copines du jardin partagé dimanche dernier.

C’était une superbe journée pour jardiner et profiter du soleil !

Et vous savez quoi ?


Elles m’ont parlé de grand nettoyage ! (c’est-à-dire arracher toutes les plantes mortes ou presque 🙁 ).


Heureusement qu’elles commencent à bien me connaître (#fanboydepermaculture). Du coup, elles m’ont d’abord consulté avant d’agir (je n’étais pas au jardin ce jour-là).
La meilleure chose qu’elles auraient pu faire, c’est de se demander à elle-même la raison pour laquelle elles le feraient… (mais bon, on a évité le pire !).


Ce que j’ai répondu ?

Non ! Bien entendu.


Pour être franc, je m’attendais à ce que ce genre d’idée leur passe par la tête. J’avais même accepté le risque qu’elle le fasse sans sentir le besoin de m’en parler.


Bref… ce n’est pas tous les jours facile de lancer un jardin partagé inspiré de la permaculture avec des personnes qui ne connaissent pas la permaculture… (si vous avez des conseils je suis preneur 🙂 ).


Bon, une question vous taraude peut-être l’esprit maintenant.

Pourquoi « un grand nettoyage » n’est pas une bonne idée ?
(réponse dans le titre du prochain paragraphe)


La faune et la flore entrent en dormance


En automne, les premières nuits fraîches font leur apparition.

Dans ces « nuits fraîches », les températures passent en-dessous des 10°C et, dans certaines régions, on peut rapidement subir une gelée.
Cette année, en Corrèze (chez Damien), la première gelée est arrivée début septembre !


Ce froid, c’est un signal d’alerte pour la faune et la flore.
Les plantes ralentissent la circulation de leur sève et les petites bébêtes se construisent des petits cocons bien douillets pour l’hiver.


Au jardin, l’automne et le printemps sont des intersaisons et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce sont à ces moments-là qu’il y a le plus de mouvement dans la nature !

Et oui, ça peut paraître bizarre mais regardez. En hiver il ne se passe pas grand-chose.
Les plantes sont en dormance et les animaux en hibernation.

Et l’été, vous observez beaucoup de mouvements ?
Et ouais, quand la température passe au-dessus de 30° – 35°C, les plantes et les animaux se mettent aussi en mode « dormance ».


Bref, pour faire le moins de dégâts possible, laissez la nature en paix au printemps et à l’automne (ce sont à ces moments-là où elle est le plus vulnérable).
Personnellement, je fais un léger nettoyage au cœur de l’hiver dès les premiers signes de vie (fin janvier – début février) ! C’est pour aider les petites pousses 😉


« Petite note de DESIGN »


Les intersaisons sont semblables au « principe de bordure »


Si vous me lisez depuis quelque temps (ou que vous vous intéressez à la permaculture en général), vous savez que dans un design plus vous multipliez les bordures, plus vous augmentez la biodiversité.


Rappel : une bordure c’est la lisière entre 2 biotopes (comme par exemple une haie qui sépare une mare et un potager).


Non seulement une bordure héberge sa propre biodiversité, mais on y trouve aussi la biodiversité des 2 biotopes qu’elle relie… c’est un terrain d’échange en quelque sorte…


Finalement, on peut dire qu’une intersaison (l’automne et le printemps) c’est comme une bordure entre 2 saisons (l’hiver et l’été).
Et c’est pour cette raison que les intersaisons sont des moments riches et pleins de vie…

Et oui !
Une bordure n’est pas que physique ou palpable… (comme par exemple les intersaisons ou le silence entre 2 notes de musique…)


Ce paragraphe est très important si vous vous intéressez au design en permaculture. Je vous conseille de le relire pour bien l’assimiler 👆 (et si ce n’est pas clair, il y a l’espace des commentaires tout en bas de l’article).


Fin de la note de « DESIGN »


Travaillez avec la nature et non contre elle !


Je ne le répéterai jamais assez mais plus vous travaillez avec la nature, plus vous êtes efficace.

Et ça, peu importe où se trouve votre jardin (en pleine terre ou en pot de fleurs).

Le simple fait de préserver la biodiversité végétale et animale, rend votre jardin résiliant et plus fort face aux maladies et autres parasites.

Nettoyer votre jardin à l’automne (ou au printemps) c’est une hérésie. C’est comme si vous repartiez de zéro !


Alors.. que faire à l’automne !?


Allez c’est parti !

On ne fait pas qu’observer en permaculture, des fois on agit 😅 !


Rentrez vos plantes d’intérieures


Quelles que soit les plantes d’intérieures que vous sortez l’été et rentrez l’hiver (citronnier, mandarinier, bananier, avocatier, etc…), la meilleure période pour les rentrer, c’est à la fin de l’été (au moment où les nuits se rafraîchissent…).
Si vous lisez cet article dès sa sortie, c’est maintenant quoi !

Depuis quelques années, je rentre mon bananier un peu plus tôt (septembre/octobre) et il se porte beaucoup mieux que lorsque je le rentrais au dernier moment (novembre/décembre) 💪


Ca vous est peut-être déjà arrivé de rentrer votre citronnier bien au chaud la veille des premières gelées en croyant bien faire. Puis, 3-4 jours plus tard, il s’est mit à perdre toutes ses feuilles et vous ne comprenez pas pourquoi…

Et bien c’est tout simplement parce qu’il a subit un choc thermique.

Et ouais, plus vous attendez le dernier moment pour rentrer vos plantes gélives, plus elles seront susceptible de subir un « choc thermique ».


Morale de l’histoire :
Rentrez vos plantes d’intérieures dès les premières nuits fraîches (septembre – octobre).
Vous verrez, la transition sera beaucoup plus naturelle et elle garderont leurs feuilles tout l’hiver !


Plantez des arbres


Si vous comptez planter des arbres cette année, c’est le bon moment.


Il y a un dicton qui dit : « A la sainte Catherine, tout arbre prend racine« .

La sainte Catherine c’est aux alentours du 25 novembre (mais rien ne vous empêche de le planter quelques semaines avant !).
Septembre/octobre c’est pas mal pour aller choisir un arbre… les pépiniéristes ont encore du choix dans les variétés.


Il y a un autre dicton qui dit « Le meilleur moment pour planter un arbre c’était il y a 20 ans, le deuxième meilleur moment c’est maintenant !« .


Faites des abris


C’est aussi le bon moment pour faire de nouveaux abris.

Si vous avez eu beaucoup de moustiques cette année (ce qui est fort possible, il y en a de partout !), c’est peut-être le bon moment de vous bricoler un nichoir à chauve-souris !  👈 (lien capitaliste.. euh.. affilié amazon pour me soutenir)

En une nuit, une chauve-souris est capable de manger l’équivalent d’un tiers de son poids en moustiques (ce qui équivaut à environ 3 000 moustiques !!).


D’ailleurs, au lieu de nous empoisonner, certaines municipalités devraient plutôt s’atteler à installer ce genre de nichoirs pour « lutter » contre les moustiques (et notamment les moustiques tigres).

Bref…


Nettoyez, stockez, réparez


C’est aussi le moment de nettoyer, trier et ranger vos godets et autres pots de fleurs vides.


Vous pouvez aussi nettoyer/réparer vos nichoirs à mésanges (et en profiter pour les réimperméabiliser à l’huile de lin).
Pareil si vous avez du mobilier en bois sur votre terrasse…

Commencez aussi à ranger tout ce qui craint le gel et la pluie (outillage, tissus, etc…).


Conclusion


Il y a tout un tas de choses à faire pour profiter des derniers rayons du soleil au jardin mais faites-moi plaisir, laissez la nature en paix ! 😅


Ah oui, c’est bientôt le moment de travailler sur votre design bien au chaud pendant les soirées d’hiver…

Si vous avez besoin d’un coup de main là-dessus, je peux vous aider et c’est par ici 😉




Fabrice.

Pour recevoir des nouveaux articles chaque semaine et des conseils pour votre potager, inscrivez-vous juste en-dessous 👇



Il y a un tipeee si vous voulez me soutenir en échange de quelques graines.

Et si vous avez aimé cet article, pensez à le partager et à l’épingler sur votre Pinterest ! 👇


quoi-faire-jardin-automne-permaculture-pinterest


Et sinon, qu’est ce que vous faites d’autre au jardin en ce moment ? Dites le nous juste en-dessous !


Partager l'article 👇
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.