4 étapes pour transformer son potager de terrasse (ou de balcon) en un potager zéro déchet

Partager

Les 4 éléments indispensables pour mettre en place ou transformer un potager hors-sol afin qu’il respecte les valeurs du minimalisme et du zéro déchet.

 

Il y a quelques années, j’ai commencé à axer mon alimentation autour du végétal. J’ai quasiment banni la viande et la nourriture transformée. Fini les emballages et les transports inutiles. Aujourd’hui, je cuisine majoritairement bio et local.

Attention, je ne m’interdis rien. J’essaye simplement d’être en accord avec mes valeurs !

C’est non seulement bon pour la planète mais aussi pour ma santé ! Et, le vote par la consommation est bien plus puissant qu’un vote politique 😉

 

 

Et le zéro déchet ?

Je suis encore très loin du 100% zéro déchet mais j’ai déjà pas mal réduit le volume de ma poubelle et ça me convient !

Pour ce qui est du potager de ma terrasse, j’ai tout fait pour minimiser son besoin et sa production de déchets « non-transformables »…

« Rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme »
Antoine Lavoisier

 

 

Réduire les déchets d’un potager hors-sol

Sacs de terreau, godets et pots en plastique, plants de légumes à acheter en jardinerie, étiquettes pour les semis etc…

La mise en place d’un potager hors-sol n’est pas anodine !

 

J’aime faire par moi-même, j’aime réparer, recycler, revaloriser et, avant tout, j’aime la nature et la simplicité.

Je ne voulais pas faire comme tout le monde et aller en jardinerie pour acheter le kit complet du bon jardinier urbain.
Je voulais composter, transformer et rendre ce potager vivant. Herbes sauvages, abeilles, insectes, coccinelles, je voulais non seulement cultiver quelques légumes mais aussi contempler la nature au sein même de ma terrasse de 8 m² !

Alors, je me suis grandement inspiré de la permaculture pour créer un système autonome et régénératif.

Aujourd’hui, grâce à mon retour d’expérience, voici les 4 éléments que je vous conseillerai de mettre en place si vous voulez, vous aussi, un potager vivant sur votre terrasse ou votre balcon.

 

Composter

C’est l’une des premières choses à faire même si vous ne comptez pas faire de potager finalement ! C’est simple, ça réduit votre poubelle d’environ 30% et ça transforme vos déchets en or !

Créer son propre engrais naturel, c’est indispensable !

 

Et oui, dur dur pour vos plantes de trouver tous les éléments dont elles ont besoin pour se développer dans un volume de terre si restreint !

Pour composter « hors-sol », vous pouvez utiliser un lombricomposteur ou un bokashi.

 

Compostage de surface

Cela consiste à composter directement à la surface des pots de fleurs. Il y a 2 façon de faire

 

Recycler les déchets du potager

Les herbes, les plantes, les fleurs ou les fruits fanés de votre potager hors-sol ne sont plus destinés à finir dans la poubelle mais plutôt à être réintégrés dans le cycle de la terre.

C’est une très bonne façon de faire ses premiers pas dans le compostage de surface !

 

Recycler les déchets de cuisine

Les épluchures de fruits et légumes, le marc de café, les feuilles de thé, etc..

Comme le compostage classique, c’est une technique qu’il faut prendre le temps d’apprivoiser si vous ne voulez pas vous retrouver envahi de moucherons ou de mauvaises odeurs !

C’est un peu plus délicat à maitriser que le compostage classique. Contentez-vous du compostage classique ou de la première méthode pour la première année.

 

Faire ses semis

Je ne vais pas m’attarder sur les méthodes de production ou sur les méthodes de transport des plantes que vous retrouvez toutes prêtes à être plantées en jardinerie mais pour faire simple c’est, là aussi, une catastrophe pour l’environnement !

Je conçois que ce soit difficile de tout mettre en place dès la première année surtout quand on n’a aucune connaissance en jardinage !

Essayer plutôt de trouver un petit producteur (horticulteur) près de chez vous qui vend quelques plants de salades ou de tomates. Et à cette occasion, profitez-en pour lui demander s’il produit et vend du terreau ou du compost. Ca fera toujours ça de moins à acheter 😉

 

Créer son substrat

Le substrat c’est la terre, le terreau. Pour moi c’est la base. C’est la première chose sur laquelle vous devriez concentrer vos efforts.

La quantité d’achat de terreau au démarrage peut s’avérer faramineuse ! Sans parler des conséquences sur l’environnement que ça engendre.

J’ai déjà parlé des effets néfastes de la production industrielle de terreau dans cet article et j’y reviendrai sûrement une autre fois .

Ca peut vous paraître fou mais créer son propre terreau de culture c’est possible !

 

En s’inspirant de la permaculture, du compostage et de la technique de la culture en lasagne, il est tout à fait possible de produire son terreau à base de déchets de cuisine et d’autres produits naturels !

Le plus fou c’est qu’il n’y a pas besoin d’attendre !  Si vous avez tout ce qu’il faut sous la main, en quelques heures votre pot de fleurs, jardinière, balconnière ou sac de culture peut être fini et prêt à être planté !

En général tout ce dont vous avez besoin est gratuit et/ou à votre portée que vous soyez en ville ou à la campagne !

 


Si ça vous intéresse, j’ai créé un guide complet qui vous accompagnera de A à Z dans la création de votre premier substrat !

sol-vivant-pot-fleur-tel-lepotagerminimaliste


 

 

Conclusion

Pas facile d’être zéro déchet en règle générale mais en suivant toutes ces étapes, vous arriverez à tendre, pas à pas, vers un potager hors-sol productif et respectueux de l’environnent.

 

 


👋🏻 Si cet article vous a plu, je vous invite à jeter un œil à mes autres articles et, pour recevoir chaque mois mes meilleurs conseils et astuces, inscrivez-vous à mes contacts privés  >>📧<<


 

 

LES LIENS


Le compostage de surface dans des pots de fleurs
Qu’est-ce que le compostage de surface ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Peut-on le pratiquer dans des pots de fleurs ?
http://bit.ly/2DhHjF5

 

 

LES LIVRES 📚


Le guide de la permaculture urbaine – Carine Mayo
Des exemples et astuces pour découvrir les différentes possibilités d’aménager un potager urbain.
AmazonDecitre

 

Bokashi : le petit livre du compostage à la japonaise – Sue Quinn
Pour comprendre et apprivoiser le fonctionnement de ce composteur d’appartement.
AmazonDecitre

 

Lombricompost facile – Lydia Brucksch
Qu’est-ce qu’un lombricomposteur ? Comment s’en servir ? Comment le fabriquer ? Découvrez comment composter dans votre appartement !
Mon avis – AmazonDecitre

 

 

L’ÉQUIPEMENT 🔨


Bokashi
Un composteur d’intérieur vendu sans « EM ».
https://amzn.to/2QJ8zyF

 

Lombricomposteur
Composteur hors-sol nécessitant des vers adaptés.
https://amzn.to/2xBjW35

 

Pour information certains liens sont des liens d’affiliations vers des produits jugés bons et pertinents. Lorsque vous passez par ces liens pour effectuer un achat, je touche une petite commission mais le prix reste inchangé pour vous. C’est un des moyens de soutenir mon travail, merci !

 

 

MES GUIDES


Fabriquer un mini-lombricomposteur
Ceux pour qui la place est limitée, ce « mini-lombricomposteur » de j’ardinière fait-maison peut s’avérer très pertinent  !
http://bit.ly/2xNudcL

 

 

MES ACCOMPAGNEMENTS


Un sol vivant dans un pot de fleurs – La recette
Cette méthode de culture hors-sol, rapide à mettre en place et peu coûteuse vous permettra de cultiver toutes sortes de fruits, légumes et herbes aromatiques sur votre balcon ou votre terrasse sans acheter un sac de terreau !
http://bit.ly/2DgPnG1

 

 

Besoin d’un accompagnement personnalisé ?
C’est par ici > http://bit.ly/2O4uvlt

 

 

LES RÉSEAUX SOCIAUX 🌈


Instagram
http://bit.ly/2xucDLa

Pinterest
http://bit.ly/2xFGT59

Facebook
http://bit.ly/2QM4Kc5

Le groupe Facebook
http://bit.ly/2zo5CgA

Twitter
http://bit.ly/2xEwNkZ

 

 

LE TIPEEE 🌱


Soutenez mon travail et recevez les graines de la terrasse en contrepartie !
http://bit.ly/2NwQdmD

 

 

Vous avez aimé cet article ?
Enregistrez cette épingle sur votre Pinterest !


potager-pot-fleur-poubelle-zero-dechet-pinterest


Laissez votre avis dans les commentaires et partagez cet article si ça vous a plu !


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.